Actualités Tourisme et voyage > EURE-ET-LOIR - Second tour de la législative partielle dans la première circonscription - par Intensite le 03.02.2008 :















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

EURE-ET-LOIR - Second tour de la législative partielle dans la première circonscription - par Intensite le 03.02.2008 :

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

EURE-ET-LOIR - Second tour de la législative partielle dans la première circonscription - par Intensite le 03.02.2008 :... ()

83 163 électeurs de la première circonscription d’Eure-et-Loir sont appelés aux urnes aujourd’hui pour le second tour de la législative partielle opposant Jean-Pierre Gorges à Françoise Vallet. Un duel UMP/PS où la participation sera l’enjeu. La semaine dernière, moins de 40% des inscrits s’étaient déplacés. Outre la participation, l’autre inconnue sera l’attitude des 18,5% des inscrits ayant voté pour le candidat du Modem.

EURE-ET-LOIR - Gorges ou Lebon ? - par Intensite le 14.09.2008 : 06:43... ()

Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, est favori pour retrouver son ancien siège de député de la première circonscription d'Eure-et-Loir, lors de ce second tour de la législative partielle qui l'oppose au candidat socialiste David Lebon. Battu lors de la dernière partielle en janvier dernier par Françoise Vallet (PS), Jean-Pierre Gorges entend « refermer la parenthèse » et ainsi clore le feuilleton politique de la première circonscription d'Eure-et-Loir, où les scrutins de juin 2007 et janvier 2008 ont été invalidés par le Conseil constitutionnel. Les bureaux de votes des cantons de Chartres, de Nogent-le-Roi et de Maintenon sont ouverts de 8h à 18h.

CHARTRES - Législative partielle les 27 janvier et 3 février - par Intensite le 15.12.2007 : 11:49... ()

En Eure-et-Loir, dans la première circonscription les électeurs sont appelés aux urnes les 27 janvier et 3 février prochain pour élire un député à l’occasion d’une législative partielle après l'annulation de l'élection du députés UMP Jean-Pierre Gorges par le Conseil constitutionnel, selon un décret publié aujourd’hui samedi au Journal officiel. Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, a déjà annoncé qu'il se représentait. Il aura pour principale rivale la socialiste Françoise Vallet, qu'il n'avait battue que de 59 voix le 17 juin dernier.

Législative dans l'Eure-et-Loir: Gorges élu... ()

Législative dans l'Eure-et-Loir: Gorges élu Jean-Pierre Gorges, député UMP invalidé en 2007, a battu dimanche David Lebon, candidat investi par le Parti socialiste, à l'occasion d'une élection législative partielle dans la première circonscription d'Eure-et-Loir. France Matin, toute l'information francophone en continu, autrement, différemment peut être intégré au sein de votre Intranet - contactez nous au 0820 821 453

EURE-ET-LOIR - Et un cinquième tour ! - par Intensite le 06.09.2008 : 06:56... ()

Jean-Pierre Gorges, puis Françoise Vallet, l’UMP puis le PS avaient été élus lors des deux premiers scrutins de la législative dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Les deux scrutins ayant été invalidés, les électeurs sont appelés demain une nouvelle fois aux urnes. 7 candidats, dont 6 avec des bulletins sont en présence. Quelle sera la participation après ces élections à répétition dans une élection à première vue très ouverte. Demain le premier tour, sont concernés les électeur des cantons de Chartres Sud-Est, Chartres Sud-Ouest, Chartres Nord-Est, Maintenon et Nogent-le-Roi.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet (PS) en tête devant Gorges (UMP) - par Intensite le 28.01.2008 : 08:45... ()

Françoise Vallet en tête, Jean-Pierre Gorges deuxième, Eric Chevée troisième. C’est le tiercé gagnant du premier tour de l’élection législative partielle hier à Chartres. La candidate socialiste devance le député UMP sortant invalidé de 567 voix. Françoise Vallet a rassemblé sur son nom 37,97 % des suffrages exprimés. C’est quatorze points de mieux qu’au premier tour de la législative de juin dernier. Jean-Pierre Gorges est crédité de 36,28 %. Il est recul de près de quatre points. Le candidat du MoDem, Eric Chevée, avec 18,5 %, signe la même performance qu’au scrutin précédent. Enfin, le candidat du Front national, Matthieu Colombier a réuni 4,18 % des voix et le communiste Raymond Odent, 3,8 %. Hier, la participation a été de 39,68 %. Elle était de 60 % en juin dernier. Dimanche prochain, Françoise Vallet, qui améliore ses scores partout et notamment dans le canton de Maintenon, à Luisant, Barjouville, Le Coudray et Thivars, et Jean-Pierre Gorges, qui a terminé en tête à Chartres, se livreront donc à un duel très attendu et observé sur le plan national. La clé de ce scrutin reposera sur deux éléments déterminants : le report des voix du MoDem (Eric Chevée n’a donné aucune consigne de vote) et sur la mobilisation des abstentionnistes. Il est important de rappeler que l'élection partielle organisée hier dans la première circonscription d’Eure-et-Loir fait suite à l'invalidation du député et maire de Chartres Jean-Pierre Gorges par le Conseil constitutionnel. Le maire ne l'ava...

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges candidat à la législative partielle de septembre - par Intensite le 05.07.2008 : 06:50... ()

Sans surprise, Jean-Pierre Gorges, le maire UMP de Chartres, a annoncé hier qu’il était candidat à l'élection législative partielle dans la première circonscription d'Eure-et-Loir, prévue début septembre. Cette nouvelle élection fait suite à l'invalidation de sa rivale socialiste Françoise Vallet, déclarée inéligible pour un an le 27 juin par le Conseil constitutionnel. Jean-Pierre Gorges avait remporté l'élection législative en 2007, mais il avait été lui aussi invalidé par le Conseil constitutionnel sans être déclaré inéligible. Le 3 février dernier, lors d'une première élection partielle, il avait échoué face à Françoise Vallet. Jean-Pierre Gorges estime que le maire de Chartres doit être parlementaire pour mieux faire avancer les dossiers locaux. Les comptes de campagne de Françoise Vallet seront pris en charge par le Parti Socialiste et le groupe PS à l’Assemblée nationale. Un soulagement pour l’élue invalidée qui devait rembourser 33000 euros.

LEGISLATIVE - Gorges ou Vallet ? - par Intensite le 02.02.2008 : 06:47... ()

Pour le second tour de la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, les ténors nationaux se sont bousculés cette semaine. Les derniers en date, Harlem Désir pour soutenir Françoise Vallet et Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée qui est venu hier à Nogent-le-Roi soutenir Jean-Pierre Gorges. Il a affirmé que la victoire de la candidate socialiste à la législative partielle de Chartres, « ne servirait à rien », en ajoutant que « Ce serait un affaiblissement très lourd pour la circonscription. Nous avons besoin d'un député pour la majorité comme Jean-Pierre Gorges, à la fois aussi efficace à Paris que sur sa circonscription ». Le PS va tenter de récupérer, à l'occasion de ce second tour d'une cette circonscription perdue en 2002. Françoise Vallet, la candidate socialiste possède une légère avance sur son adversaire UMP, Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, dont l'élection comme député a été invalidée par le Conseil constitutionnel en novembre. Le résultat serré du 1er tour ne laisse pas vraiment présager la victoire de l'un ou l'autre candidat. La clé du scrutin reposera à la fois sur la mobilisation des électeurs des deux camps et surtout sur le report des voix du candidat du MoDem, Eric Chevée, arrivé troisième dimanche dernier avec 18,5 % des suffrages exprimés. Après Ségolène Royal et Jean-Marc Ayrault la semaine dernière, c'est François Hollande et Harlem Désir qui sont venus soutenir Fra...

LEGISLATIVE - Demain la fin du feuilleton chartrain - par Intensite le 13.09.2008 : 06:51... ()

Demain, la fin du feuilleton de la législative de Chartres. Le second tour de scrutin dans cette troisième élection. Jean-Pierre Gorges arrivé largement en tête au premier tour sera opposé à David Lebon. Un duel UMP – PS. La participation très faible moins de 30% au premier tour sera-t-elle plus forte et changera-t-elle la donne ? Ce devrait être la dernière fois que les électeurs de la première circonscription d’Eure-et-Loir vote pour élire leur député. C’est quand même le 6eme tour.

CHARTRES - Législative: Jean-Pierre Gorges arrive en tête au 1er tour - par Intensite le 08.09.2008 : 08:08... ()

C’est hier qu’a eu lieu le premier tour de la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, marqué par une faible participation. Rappelons que cette élection fait suite à l’invalidation de Françoise Vallet qui en février dernier, avait été élue avec 55,3% des suffrages exprimés (37.907), contre Jean-Pierre Gorges qui avait obtenu 44,7% des suffrages.Hier, sur les 85.336 inscrits, il y a eu 25.048 votants, 24.174 suffrages exprimés et un taux d’abstention de 70,65%. C’est le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges qui arrive en tête avec 47,76% des suffrages exprimés, suivi du candidat socialiste, David Lebon avec 28,09%. Georges Lemoine, DVG, arrive en troisième position obtenant, 14,51%, puis vient Manuel Georget, LCR, à la quatrième place avec 3,41%. Lionel Geollot, candidat du PCF obtient 2,44% des suffrages exprimés et Nicole Mas POI, arrive en dernière place et recueille 0,001% des voix.Avec 47,76% Jean-Pierre Gorges devance de 20 points le candidat socialiste David Lebon. Pour le second tour, ce dernier, compte bien sur le report des voix des candidats de gauche et sur un retour aux urnes de tous les abstentionnistes de ce week-end, une abstention plus marquée dans les quartiers populaires que dans le centre ville.

CHARTRES - David Lebon candidat du PS à la législative partielle - par Intensite le 18.07.2008 : 08:08... ()

Les militants du Parti socialiste ont désigné David Lebon pour être leur candidat à la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, les 7 et 14 septembre. David Lebon, qui était le suppléant de l’ex-députée Françoise Vallet, a recueilli 57,3 % des suffrages, Michel Deprez 36,8 % et Alfredo do Rosario 5,9 %.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Des ténors nationaux à quatre jours du premier tour - par Intensite le 23.01.2008 : 08:... ()

J-4 avant le premier tour de l’élection législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir après l’invalidation du maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les candidats fourbissent leurs dernières armes. La campagne s’accélèrera aujourd’hui et sera chargée. François Bayrou, président du MoDem, tiendra une réunion à 19h30 à Morancez, en soutien à Eric Chevée. Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, sera à Epernon pour soutenir Françoise Vallet. Enfin, Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, sera à Chartres pour apporter son soutien à Mathieu Colombier.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet (PS) devance Gorges (UMP) - par Intensite le 27.01.2008 : 22:09... ()

La socialiste Françoise Vallet est arrivée ce soir en tête de la législative partielle de Chartres, avec 37,97% des suffrages exprimés, devançant de peu le député sortant invalidé UMP Jean-Pierre Gorges (36,28%). La participation a été de 39,68%.

CHARTRES - Raymond Odent désigné candidat PC à la législative partielle - par Intensite le 26.12.2007 : 07:37... ()

Le parti communiste sera représenté à la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, suite à l’invalidation de l’élection du député UMP – maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges. C’est Raymond Odent, 48 ans, informaticien à la Poste, qui défendra les couleurs du PC. Il avait été le suppléant de Lionel Geollot, secrétaire départemental communiste et candidat aux législatives de juin 2007. Ce dernier avait recueilli 1,97 % des suffrages.

LEGISLATIVE A CHARTRES - Françoise Vallet se dit attérée - par Intensite le 28.06.2008 : 06:57... ()

Après l’invalidation de la législative partielle de la première circonscription d’Eure-et-Loir. Un nouveau scrutin aura lieu en septembre, sans doute les 7 et 14 septembre. Françoise Vallet, l’élue déchue et qui est inéligible pour un an se dit dans une interview à l’Echo Républicain « totalement attérée » et la trouve disproportionnée et ajoute « l’inéligibilité est une mesure humiliante, mais cela ne va pas m’empêcher de vivre. Si la politique me boude, je finirai peut-être par la bouder aussi ».  

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement