Actualités Tourisme et voyage > MAINVILLIERS - Il escroque les Assédic pendant quatre ans - par Intensite le 22.02.2008 : 09:13















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

MAINVILLIERS - Il escroque les Assédic pendant quatre ans - par Intensite le 22.02.2008 : 09:13

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

MAINVILLIERS - Il escroque les Assédic pendant quatre ans - par Intensite le 22.02.2008 : 09:13 ()

Mardi après-midi, les fonctionnaires de police du commissariat de Chartres, ont interpellé un homme habitant Mainvilliers pour une affaire d’escroquerie aux Assédic. Depuis 2004 cet homme percevait des indemnités de chômage alors qu’il avait un travail. Le préjudice causé par cette escroquerie s’élève à 4.300 euros. Durant sa mise en garde à vue, l’homme a reconnu les faits. Il a été remis en liberté mais devra répondre de ses actes devant le tribunal correctionnel de Chartres, le 11 juin prochain.

MAINVILLIERS - Contrôle surprise dans un restaurant chinois - par Intensite le 27.03.2008 : 07:31... ()

A Mainvilliers, un restaurant chinois a été contrôlé hier midi par la police administrative du commissariat de Chartres. Le but de ce contrôle était de découvrir du travail dissimilé et des emplois étrangers sans titre de séjour.Malgré la discrétion des policiers, une femme aurait été emmenée au commissariat de Chartres pour une audition.

CHARTRES/MAINVILLIERS - Jean-Jacques Châtel obtiendra-t-il réparation? - par Intensite le 05.11.2007 : 07:48... ()

C’est aujourd’hui que le tribunal de Chartres rendra son verdict dans l’affaire qui oppose le maire de Mainvilliers, Jean-Jaques Châtel à Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres. Petit rappel des faits, le 4 mai dernier, le maire de Mainvilliers aurait été traité de « tête de nœud » par le maire de Chartres. Jean-Jacques Châtel a décidé de porter plainte contre Jean-Pierre Gorges, pour injure à son encontre. En juin, Jean-Pierre Gorges, interrogé par la justice avait nié les faits, et en septembre le maire de Mainvilliers avait demandé une consignation et le renvoi de l’affaire au 5 novembre.

MAINVILLIERS - Interdit de séjour en Eure-et-Loir, il agresse son ex petite amie - par Intensite le 12.02.2009 : 10:27... ()

Un habitant de Mainvilliers interdit de séjour en Eure-et-Loir a été placé en garde à vue hier au commissariat de Chartres pour agression sur son ex-petite amie. L’homme était condamné auparavant pour trafic de stupéfiants. Il est revenu au domicile de son ancienne compagne quand il a appris que celle-ci était enceinte. Il l’a frappée au ventre, l’obligeant à avorter. Des membres de la famille ont témoigné : l’homme les harcelait depuis plusieurs mois pour tenter de la retrouver, ce que le suspect a en partie confirmé en garde à vue. Il devrait être jugé aujourd’hui.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google