Actualités Tourisme et voyage > CRUCEY - Un nouveau Teknival à partir de jeudi - par Intensite le 29.04.2008 : 08:04















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CRUCEY - Un nouveau Teknival à partir de jeudi - par Intensite le 29.04.2008 : 08:04

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CRUCEY - Un nouveau Teknival à partir de jeudi - par Intensite le 29.04.2008 : 08:04... ()

Nicolas Sarkozy avait dit : « Plus jamais ». Et pourtant… Un nouveau Teknival se déroulera sur cinq jours, à partir de jeudi, sur l’ancienne base de Crucey près de Dreux. En août 2005, 45.000 teufeurs s’étaient rassemblés. Le bilan avait été lourd : un jeune de Montargis était décédé d’une overdose, plus de 500 personnes avaient été médicalisées, et les dégâts avaient coûté cher. Le tribunal administratif d’Orléans avait condamné l’Etat à verser 25.000 euros à un riverain. Le député UMP, maire de Dreux, Gérard Hamel avait demandé à ce que ce genre de manifestation ne soit plus jamais organisé en Eure-et-Loir. Nicolas Sarkozy, alors ministre de l’Intérieur, avait promis qu’il n’y aurait plus jamais de Teknival à Crucey. Gérard Hamel se dit aujourd’hui « scandalisé ». Pourtant, la préfecture a appris la nouvelle dimanche après-midi. Depuis, c’est la mobilisation générale avec les élus pour accueillir des dizaines de milliers de jeunes. Les riverains sont très inquiets face à l’organisation de ce qu’ils appellent « un supermarché de la drogue ».

CRUCEY-VILLAGE - Tollé autour du Teknival - par Intensite le 30.04.2008 : 08:15... ()

Il parle de trahison. Le député-maire UMP de Dreux, Gérard Hamel, se sent « trahi » par Nicolas Sarkozy et la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, après l'annonce de la tenue à partir de demain et pour cinq jours d'un Teknival, sur la base militaire de l'OTAN à Crucey-Villages, près de Dreux. En 2005, quelques jours après le premier teknival qui s'était déroulé au même endroit, avec 40.000 teufeurs, Nicolas Sarkozy, ministre de l'Intérieur à l'époque, lui avait promis qu'il n'y aurait plus jamais ce type de manifestation à cet endroit. Le parlementaire de la majorité, par ailleurs président de l'association des maires d'Eure-et-Loir, se déclare « furieux et scandalisé ». Il appelle l'ensemble des élus du département d'Eure-et-Loir à manifester leur mécontentement aujourd’hui, à l'endroit même où va se tenir la manifestation.Les élus sont très nombreux à dénoncer cette organisation imposée.Le préfet d'Eure-et-Loir a annoncé la tenue de ce teknival, pour lequel 50.000 personnes sont attendues, affirmant qu'il s'agissait « d'un événement qui s'impose à nous ».

CRUCEY-VILLAGES - Le Teknival va monter en puissance - par Intensite le 02.05.2008 : 08:11... ()

Ils étaient entre 4.000 et 5.000 hier. Ils seront presque dix fois plus dès ce soir et jusqu’à dimanche. Le grand rassemblement a commencé sur l’ancienne base aérienne de l’OTAN à Crucey-Villages, près de Dreux. Le Teknival devrait attirer la grande foule. Comme en 2005. Huit camions sound-system sont arrivés dans la nuit de mercredi à hier. Le site militaire est coupé en deux zones : l’une pour les teufeurs et une autre pour le millier de personnes chargé des secours. 250 surveillent en permanence ce Teknival 2008. Hier, les forces de l’ordre ont contrôlé six cents personnes et fouillé deux cents véhicules. Seize procédures ont été engagées pour six ports non autorisés d’armes blanches et possession de petites quantités de résine de cannabis, d’ecstasy ou de cocaïne. Cette fête à ciel ouvert provoque la colère des riverains et des élus du département. Une centaine de maires d'Eure-et-Loir ont, rappelons-le, manifesté mercredi leur opposition au déroulement de cette manifestation à l'appel du député-maire UMP de Dreux, Gérard Hamel. Ce dernier s'estime « trahi » par Nicolas Sarkozy, duquel il avait reçu en 2005 l'assurance, lorsqu'il était ministre de l'intérieur, qu'il n'y aurait plus de Teknival sur cette ancienne base militaire. Les élus, tout en prenant leurs responsabilités pour que ce rassemblement se passe le mieux possible, ont demandé à ce que plus jamais un Teknival ne soit organisé à Crucey-Villages. Dans un communiqué, le président du groupe Verts à la région Cent...

CRUCEY-VILLAGES - Début aujourd'hui du Teknival, hier les élus manifestaient leur opposition sur le site - par Intensite... ()

Les deux sénateurs d'Eure-et-Loir (Joel Billard, Gérard Cornu), le député-maire de Dreux (Gérard Hamel), le président du Conseil Général (Albéric de Montgolfier), de nombreux conseillers généraux et des maires, au total, une centaine d'élus ont manifesté hier matin à Crucey-Villages pour marquer leurs oppositions à l'organisation du Teknival sur la base militaire de l'OTAN qui doit débuter aujourd’hui. Les élus du département, essentiellement UMP mais aussi quelques uns de gauche, ne décolèrent pas de cette annonce, d'autant que c'est la seconde fois que ce site est réquisitionné pour un tel festival. "Notre réprobation porte autant sur le principe même de tels rassemblements qui mettent en danger les participants, les riverains et l'environnement, que sur la politique du fait accompli imposée par l'Etat, sans consultation ni concertation d'aucune sorte avec les élus et la population", a protesté Gérard Hamel. Le député-maire de Dreux a toutefois assuré le préfet d'Eure-et-Loir que l'ensemble des élus agiraient lors du pont du 1er mai et du week-end de manière responsable. "Nous ferons tout pour éviter, autant que faire se pourra, que des drames irrémédiables ne se produisent". D’importants moyens tant pour l’encadrement que pour les secours sont mobilisés pour le teknival qui doit se dérouler jusqu’à dimanche à Crucey-Villages, dans le canton de Brezolles. Les premiers teufeurs sont attendus dans la journée. Plusieurs étaient déjà repérées hier dans les e...

CRUCEY-VILLAGE - La note du teknival est salée pour l'Etat - par Intensite le 24.06.2008 : 08:08... ()

Hier matin le préfet d’Eure-et-Loir, Jean Jacques Brot, accompagné de neuf élus de Dreux, du procureur de la République et du colonel de gendarmerie, ont dressé le bilan du dernier teknival qui s’est déroulé sur l’ancienne base de l’OTAN, à Crucey-Village, près de Dreux, du 1er au 5 mai, et qui a accueilli 26.000 teufeurs. Outres les nombreux incidents, les interpellations et la mise en détention provisoire de certains teufeurs, qui ont émaillé ce teknival, la note va être salée pour l’Etat. Ce grand rassemblement coûtera 700.000 euros, une somme qui comprend entres autres les frais engagés par le conseil général pour la réalisation d’une voie d’accès au site ainsi que la facture présentée par le service départemental d’incendie et de secours.

EURE-ET-LOIR - Pas de teknival à Crucey - par Intensite le 02.05.2009 : 06:57... ()

Pas de teknival en Eure-et-Loir ce week-end, un arrêté avait été pris dans ce sens par la préfecture pour empêché un troisième teknival à Crucey-Village. Finalement c’est dans le département de l’Eure, près des Andelys que les raveurs ont pris le chemin. Plus de 12 000 ont investi une ancienne carrière. La rave n’étant pas encadrée, la préfecture de l’Eure craint des problèmes d’hygiène, de santé et de sécurité.

Entre 20.000 et 50.000 personnes attendues à Crucey... ()

Teknival 20.000 et 30.000 teufeurs sont rassemblés sur le site de l'ancienne base militaire de Crucey-Villages, en Eure-et-Loir. Le pic de fréquentation est prévu dans la nuit de samedi à dimanche: jusqu'à 50.000 personnes attendues.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google