Actualités Tourisme et voyage > LOIR-ET-CHER - Unanimité au conseil général - par Intensite le 21.06.2008 : 06:37















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

LOIR-ET-CHER - Unanimité au conseil général - par Intensite le 21.06.2008 : 06:37

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

LOIR-ET-CHER - Unanimité au conseil général - par Intensite le 21.06.2008 : 06:37... ()

Les 30 conseillers généraux du Loir-et-Cher ne font qu’un pour voter le budget présenté par Maurice Leroy, leur président. Un vote unanime pour un budget de 40,6 millions d’euros consacré aux enseignements artistiques, au schéma gérontologique et aux handicapés.

LOIR-ET-CHER - Budget difficile à établir pour le Département - par Intensite le 13.12.2008 : 07:06... ()

Le conseil général du Loir-et-Cher a adopté cette semaine son budget primitif 2009 qui s'équilibre à 352 millions d'euros contre 340 en 2007. Le président Maurice Leroy reconnaît que ce budget avait été particulièrement difficile élaborer. Le conseil général subit de plus en plus les restrictions financières édictées par l'état. Mais c'est avec la fiscalité indirecte que la crise fait déjà sentir ses effets : les droits de mutation sont en recul de 20%. Face à cette situation, le conseil général devra emprunter davantage. Pour équilibrer son budget le Loir-et-Cher a fait le choix de ne pas augmenter la fiscalité en alourdissant la dette.

LOIR-ET-CHER - Maurice Leroy veut toujours fusionner régions et départements - par Intensite le 26.02.2009 : 10:04... ()

Maurice Leroy, président du Conseil général du Loir-et-Cher et député NC de la circonscription de Vendôme, s'est exprimé à son tour sur la prochaine réforme des régions. Il prône toujours une fusion entre départements et régions, ce qui représenterait selon lui une économie de 13 milliards d'euros pour la France, et de 60 millions d'euros pour le Loir-et-Cher.

LOIR-ET-CHER - Les TLC pour 2 euros dès la rentrée - par Intensite le 24.03.2009 : 10:04... ()

Dans le Loir-et-Cher, le Conseil général s’est également réuni hier ; les conseillers généraux ont adopté un tarif unique de 2 euros, applicable dès la rentrée prochaine sur les lignes TLC, Transports du Loir-et-Cher.

LOIR-ET-CHER - Maurice Leroy cité pour le ministère de l'agriculture - par Intensite le 05.04.2009 : 06:20... ()

Michel Barnier va quitter dans les prochaines semaines le ministère de l’agriculture. Pour lui succéder, plusieurs personnalités sont évoquées. Parmi elles, le quotidien Le Monde évoque une liste de 9 noms dont celui de Maurice Leroy, député Nouveau Centre de Vendôme et président du Conseil Général du Loir-et-Cher.

Centre. Budget : le Loir-et-Cher marqué par la hausse de la masse salariale... ()

Alors que le budget du conseil général de Loir-et-Cher (41) avait augmenté de 16% l'an passé, celui de 2008 retrouve une certaine «sagesse» avec 340 millions d'euros contre 323. L'exercice budgétaire ...

Centre. Convention sur le RSA dans le Loir-et-Cher... ()

Martin Hirsch, Haut commissaire aux solidarités actives contre la pauvreté et Maurice Leroy, président du conseil général de Loir-et-Cher ont signé le 26 novembre la convention de lancement du revenu ...

REGION - Les présidents de conseils généraux élus - par Intensite le 21.03.2008 : 08:03... ()

C’est sans surprise qu’Albéric de Montgolfier a été réélu président du conseil général d’Eure-et-Loir. Maurice Leroy a également conservé sa présidence dans le Loir-et-Cher. Le sénateur UMP Éric Doligé a été réélu à la tête du conseil général du Loiret. La majorité départementale a perdu deux sièges par rapport à l’ancien mandat. Le conseil général d'Indre-et-Loire, passé à gauche à l'issue des élections cantonales de 9 et 16 mars, a élu la socialiste Claude Roiron à sa présidence. La conseillère socialiste succède à Marc Pommereau (divers droite)

LOIR-ET-CHER - Le Top de l'Entreprise le 15 décembre prochain - par Intensite le 22.07.2008 : 06:49... ()

Le 15 décembre prochain, le Conseil général du Loir-et-Cher et la Nouvelle République organiseront la 5eme édition des Tops de l’entreprise. Les entreprises loir-et-chériennes sont invitées à participer à cette manifestation dont les dossiers de candidature sont déjà disponibles sur le site internet du conseil général du Loir-et-Cher. Cinq trophées seront remis : deux tops de l’innovation, un top de l’écoSolution, un top « richesses humaines » et le top de l’entreprise de l’année.

LOIR-ET-CHER - L'ancien président du Conseil Général Kléber Loustau gravement brulé - par Intensite le 11.10.2008 : 06:3... ()

L’ancien président du conseil général du Loir-et-Cher, Kléber Loustau a été grièvement brûlé hier matin, lors d’un accident domestique survenu à son domicile. Aujourd’hui âgé de 93 ans, Kléber Loustau fut Sous-Secrétaire d'État à l'Agriculture du gouvernement Guy Mollet en 1956, puis Secrétaire d'État à l'Équipement et au Plan l’année suivante. Député du Loir-et-Cher, SFIO, de 1945 à 1958, puis de 1962 à 1968.

CHARTRES - La réaction de Françoise Vallet invalidée qui n'a pu participer au Congrès de Versailles - par Intensite le 2... ()

La réforme des institutions est passée hier au congrès de Versailles avec une voix de plus que la majorité de 3/5eme. Intensité a joint Françoise Vallet, la députée invalidée de Chartres, qui n’a donc pas pu participer au vote. Pour elle, sa voix aurait fait basculer le choix des parlementaires. Françoise Vallet au micro d’Intensité sur la page Podcast et sons.Précisons toutefois que ce n’est pas une, mais deux voix qui auraient été nécessaire pour faire basculer le vote du congrès. Il fallait 538 voix et la réforme a obtenu 539 voix.Ont voté pour la réforme des institutions : - Les trois députés d'Eure-et-Loir (Gérard Hamel, Laure de la Raudière, Philippe Vigier) et les deux sénateurs d'Eure-et-Loir (Gérard Cornu et Joel Billard).- Les trois députés du Loir-et-Cher (Maurice Leroy, Nicolas Perruchot et Patrice Martin-Lalande et un senateur du Loir-et-Cher (Pierre Fauchon).A voté contre :- La sénatrice du Loir-et-Cher, Jacqueline Gourault.

LOIR-ET-CHER/EURE-ET-LOIR - Nouvelle immatriculation : ils veulent garder le numéro de leur département - par Intensite... ()

A partir de janvier 2009, un nouveau système d’immatriculation des véhicules automobiles va entrer en fonction. Désormais, un numéro d’immatriculation sera attribué à vie pour chaque véhicule mais le numéro du département ne sera plus porté sur la plaque, ce que refuse le conseil général du Loir-et-Cher, qui, au travers d’un communiqué a précisé qu’il désirait que l’identité du département soit affichée sur tous les véhicules immatriculés en Loir-et-Cher, à partir du 1er janvier 2009, afin de « préserver la tradition ». Le Conseil général du Loir-et-Cher espère que cette volonté s’exprime dans d’autres départements. En Eure-et-Loir, le débat est déjà engagé quant au maintien du numéro du département. Le conseiller général maire de Châtillon-en-Dunois, Claude Térouinard, grand défenseur de la ruralité, veut faire voter une motion pour que le 28 apparaisse toujours sur les plaques minéralogiques.

LOIR-ET-CHER - Des plaques un hommage aux familles percheronnes parties fonder le Québec - par Intensite le 13.09.2008 :... ()

Ce matin, à 11h, Maurice Leroy, député et président du Conseil général du Loir-et-Cher, sera à Choue, dans le Perche vendômois, en présence de Philippe Chambrier, président de Québec en Vendôme. Ils seront accueillis par Jean-Jacques Boucher, président de Loir-et-Cher Québec, et Serge Girard, maire de Choue. Cette manifestation a un but : rendre hommage aux 80 familles percheronnes qui sont parties fonder le Québec... en 1608. Pour l'occasion, une plaque commémorative va être installée en l'honneur de Jean Brossier, dit Labrosse, qui a quitté Choue pour tenter et réussir cette grande et belle aventure. Pour remercier ces pionniers, des plaques comme celle-ci seront posées dans 24 communes du département.

LOIR-ET-CHER - Le conseiller général de Vineuil invalidé - par Intensite le 13.11.2008 : 18:22... ()

Le conseiller général du Canton de Vineuil, Jean-Luc Portevin  également vice-président du Conseil général du Loir-et-Cher a été  invalidé ce jeudi par le tribunal administratif d’Orléans. Il a été déclaré démissionnaire d’office et inéligible pour un an pour avoir transmis ses comptes de campagne après le délai légal. Jean-Luc Portevin a déjà annoncé qu'il allait faire appel.Le préfet du Loir-et-Cher et Conseiller général sortant, il avait été réélu avec 50,70 % des suffrages exprimés face au candidat PS Claude Gorge.

LOIR-ET-CHER - Récompenses pour les entreprises du Loir-et-Cher - par Intensite le 29.12.2007 : 07:03... ()

Les TOP du Loir-et-Cher, les récompenses des entreprises qui ont marqué l’année 2007. Maurice Leroy, président du Conseil général de Loir-et-Cher, a remis le Top de l'entreprise de l'année 2007 à Wine in Tub France, une société de Saint-Firmin-des-Prés, dirigée par Laurent de Crasto. Parmi les autres récompenses distribuées le TOP eco-solution au prieuré végétal ID de Moisy. Cette société est né voilà 15 ans en produisant du gazon de placage. Dès 1994, la société réalise plusieurs toitures végétalisées par la mise en place de rouleaux de gazon pré-cultivés sur toitures. La commercialisation des tapis de sedums sous la marque « Le Prieuré » commence en 1996. Depuis 2003, Le Prieuré a encore étoffé sa gamme de solutions pour la végétalisation des toitures ; Le Prieuré apporte en outre une réponse aux attentes vis à vis de solutions de végétalisation à la verticale (murs végétalisés). En 2005, le Prieuré remporte à Bâtimat la médaille d'or de l'innovation pour l'invention et la mise au point de l'hydropack, le bac précultivé à réserve d'eau.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google