Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Flextronics : les salariés soutenus par le ministère du Travail - par Intensite le 18.09.2008 : 11:11















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Flextronics : les salariés soutenus par le ministère du Travail - par Intensite le 18.09.2008 : 11:11

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Flextronics : les salariés soutenus par le ministère du Travail - par Intensite le 18.09.2008 : 11:11... ()

A Châteaudun, bonne nouvelle pour les salariés de Flextronics, le ministère du Travail leur a donné raison en ce qui concerne leur licenciement,  sous le motif « qu’il ne peut y avoir de licenciement économique alors que le site a dégagé des bénéfices jusqu’à son dernier jour ». Les salariés ont décidé de porter leur dossier devant le conseil des prud’hommes. Sont concernés, tous les salariés. Yves Benoist délégué syndical CGT de l’entreprise  est ravi de cette victoire.A ECOUTER DANS LA RUBRIQUE PODCAST ET SONS

CHATEAUDUN - Les syndicats programment un rendez-vous hebdomadaire devant les grilles de l'entreprise - par Intensite le... ()

Après avoir évoqué hier, hier sur cette antenne, la victoire des salariés Flextronics, concernant leur licenciement abusif et la décision prise par le ministère du Travail, favorable aux salariés, aujourd'hui, nous avons fait le point sur les reclassements des licenciés Flex et les aides à la revitalisation,  le lancement de l'initiative annoncée, et les rendez-vous de l’emploi pour les ex-Flex et Télis. Pour cela Yves Benoist délégué syndical CGT et Christian Vanden Abeel CFE-CG, étaient  les invités de la rédaction dans le journal de 8h30A ECOUTER DANS LA RUBRIQUE PODCAST ET SONS

CHATEAUDUN - Le reclassement du personnel de Flextronics à l'étude - par Intensite le 26.09.2007 : 08:56... ()

Il y a près d’une semaine, le couperet tombait sur le site Flextronics de Châteaudun. Les 350 salariés apprenaient que la production serait définitivement stoppée fin décembre 2007 ou au plus tard fin janvier 2008. Le reclassement du personnel licencié commence à s’organiser. Réaction à froid et analyse de la situation avec Yves Benoist, délégué syndical CGT, à 7h55 dans le Plus de la Matinale. Il a confirmé ce matin qu'après l'émotion suscitée par l'annonce de la fermeture du site et la fin de l'histoire de la téléphonie longue de 110 ans à Châteaudun, l'heure était à la préparation du reclassement des salariés.  

CHATEAUDUN - Le plan de rachat du site Flextronics annulé - par Intensite le 27.06.2008 : 12:49... ()

C'est confirmé : le site Flextronics de Châteaudun ne sera pas repris par le groupe Lagassé. Celui-ci met fin à son projet de rachat. Cette hypothèse avait été évoquée mercredi lors de la dernière réunion du comité d'entreprise, salle Saint-Jean à Châteaudun."C'est un espoir qui disparait . L'affaire semblait sérieuse", selon Yves Benoist, délégué syndical Flextronics.

CHATEAUDUN - Des anciens salariés de Flextronics aux Prud'hommes - par Intensite le 07.06.2008 : 06:44... ()

Des anciens intérimaires de Flextronics saisissent le tribunal des prud’hommes. Plus de 50 d’entres eux veulent faire valoir leur droits. Des salariés veulent aussi saisir les prud’hommes pour contester le motif économique des licenciements et le plan de sauvegarde de l’emploi en matière de reclassement.

CHATEAUDUN - Fin de la production chez Flextronics - par Intensite le 29.02.2008 : 10:04... ()

Ce 29 février marque encore une étape importante dans la fin de Flextronics à Châteaudun. 84 nouveaux salariés sont encore forcés de mettre un terme à leurs nombreuses années de contribution au développement de la téléphonie à Châteaudun. Ce jour met fin aux dernières activités de production.Reste seulement 79 salariés pour terminer les opérations indirectes. « C'est un énorme gâchis humain, industriel et économique pour notre ville », a déclaré Yves Benoît, délégué syndical CGT, au travers d’un communiqué. Les intervenants sur la réindustrialisation vont devoir s'activer sans délais, précise-t-il. Les derniers salariés de l'entreprise ont appris cette semaine que l'ex site Nortel de Montréal, repris par Flextronics, va lui aussi fermer! Nortel annonce lui aussi, plus de 2 000 nouveaux licenciements.

CHATEAUDUN - Flextronics : les rendez-vous de l'emploi démarrent ce soir - par Intensite le 01.10.2008 : 09:22... ()

Autre mobilisation, celle d’Yves Benoist, délégué syndical CGT, au sujet du dossier Flextronics et Telis. Il l’avait annoncé sur cette antenne, il refuse de voir les locaux définitivement fermés. Pour cela, il propose aux anciens salariés un rendez-vous de l'emploi tous les mercredis à 17h, devant les grilles. Ca commence aujourd’hui. Il compte sur une mobilisation importante des ex-salariés.

CHATEAUDUN - La liquidation de Flextronics a commencé - par Intensite le 18.01.2008 : 12:56... ()

L'entreprise Flextronics de Châteaudun est en liquidation totale. Le processus de fermeture a commencé, comme l'a confirmé Yves Benoist, délégué CGT, dans notre édition de la mi-journée.Le personnel intérimaire, soit 167 salariés, est parti. 99 salariés CDI ont également quitté l'entreprise. 60% de ceux-ci ont même quitté la région de Châteaudun. D'autres vagues de départs sont prévues dans les prochaines semaines. Le transfert en Hongrie et en Chine se prépare. Des activités ont également été reprises par Alcatel.Les syndicats se veulent prudents et vigilants quant à la revitalisation du site et du bassin d'emploi dunois suite à cette fermeture. Les locaux de Flextronics ont été l'objet de visites de repreneurs potentiels mais aucun rachat n'est annoncé.

CHATEAUDUN - Première assemblée générale des licenciés de Flextronics - par Intensite le 11.12.2008 : 10:01... ()

C’est une association qui a pour but d’exister le moins longtemps possible : l’association des licenciés de Flextronics, à Châteaudun, se réunissait pour la première fois hier soir en assemblée générale. Le temps de dresser le bilan de l’action menée depuis trois ans maintenant, et qui se concrétise ces derniers mois par le dépôt des dossiers des salariés aux prud’hommes. Les derniers chiffres sont tombés : 284 dossiers ont été déposés, soit 80 % des employés pour qui la procédure était possible. Au-delà de ce chiffre, Yves Benoist veut retenir une chose : tous, ouvriers, techniciens comme cadres s’emploient pour une mobilisation record. Des efforts salués par le score de la CGT et de la CFE-CGC aux dernières élections prud’homales. Yves Benoist et Christian Vandenabelle, les deux leaders syndicaux, ont promis une reprise des actions dès le mois de janvier, et pourquoi pas ressusciter les Mercredis de l’emploi.

CHATEAUDUN - Flextronics : les premiers dossiers aux prud'hommes - par Intensite le 10.10.2008 : 09:15... ()

Les premiers dossiers des anciens de Flextronics sont arrivés hier aux prud’hommes de Châteaudun. Une trentaine de dossiers, concernant la section cadres, a été examinée hier. Les anciens salariés récusent leur licenciement « pour cause économique ». La cellule de reclassement est également pointée du doigt. Les compensations financières demandées par les avocats vont de deux mois à 40 mois de salaire brut. Prochaine audience des prud’hommes le 24 novembre, pour la section industrie. A noter également que 12 anciens Flex ont retrouvé un emploi dans le bassin dunois en septembre.

FLEXTRONICS : Les salariés vont bloquer l'usine lundi - par Intensite le 15.09.2007 : 06:27... ()

Les salariés de Flextronics se préparent à occuper l’entreprise à partir de lundi matin. Les négociations entre la direction et les syndicats ont repris hier sur l’augmentation des aides en cas de fermeture de l’usine. Après un refus catégorique, la direction a fait des contre-propositions. Ecoutons le délégué syndical Yves Benoist, hier midi au micro d’Hélène Richard. Ecoutez

CHATEAUDUN - L'avenir du site de Flextronics sur le fil du rasoir - par Intensite le 26.06.2008 : 09:01... ()

Hier soir, c’était le dernier rendez-vous du comité d’entreprise de Flextronics. Les salariés encore au travail et les anciens salariés licenciés se sont retrouvés à la salle Saint-Jean de Châteaudun. L’avenir du site a été évoqué. Depuis plusieurs mois, il était question qu’un repreneur soit intéressé. La réponse définitive n’est pas encore connue, elle devrait être donnée dans les tous prochains jours, mais il semblerait, comme l’a souligné Yves Benoist secrétaire du CE, et selon les dernières informations presque officielles de Flextronics et du député Philippe Vigier que la reprise du site soit compromise. Le groupe qui s’est intéressé à ce site n’aurait pas suffisamment de charge de travail il n’a pas décroché les marchés envisagés pour pouvoir s’installer sur le site dunois. Il reste encore deux semaines pour conserver une lueur d’espoir. Yves Benoist a donc lancé un dernier appel au Codel, à Altédia, aux réseaux professionnels, aux pouvoirs publics et autres, à intervenir pour trouver cette charge de travail nécessaire au redémarrage du site

CHATEAUDUN - la Fermeture de Flextronics inquiète - par Intensite le 22.09.2007 : 07:07... ()

L’annonce de la fermeture de Flextronics à Châteaudun pour la fin de l’année ou au début 2008 a fait l’effet d’une douche froide chez les salariés, même si tous s’attendaient à une telle annonce, toutefois pas aussi rapide. Même constat chez les élus « On avait tous au fond de nous encoure un bout d’illusion » déclare à l’Echo Républicain Alain Venot. « Un coup dur pour les salariés, c’est terrible. Le savoir faire technologique est sacrifié sur l’autel du profit » selon Philippe Vigier. Les deux hommes ont salué le travail des syndicats pour que les conditions de perte d’emploi soient les moins mauvaises. L’inquiétude dépasse les murs de l’entreprise, l’inquiétude est grande aussi dans la population, même lorsqu’elle n’est pas concernée directement. Les commerçants sont pessimistes et craignent que la ville devienne petit à petit une ville dortoir.

CHATEAUDUN - Avenir de Paulstra : les salariés sont inquiets - par Intensite le 17.10.2008 : 12:52... ()

Les salariés de l’entreprise Paulstra à Châteaudun, sont inquiets. Des licenciements pourraient avoir lieu dans les mois à venir. La direction générale a annoncé la mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi, ce qui veut donc dire licenciements. Selon le délégué syndical, Jean-Paul Lavaine, la production, le développement et les services annexes seront touchés à Vierzon et à Châteaudun. Combien de personnes seront concernées par ces licenciements, nul ne le sait pour l’instant. Notons qu’à Châteaudun, l’entreprise Paulstra emploie environ 700 salariés

CHATEAUDUN - 320 licenciements notifiés chez Flextronics - par Intensite le 17.05.2008 : 07:06... ()

Après la fermeture progressive de Flextronics, sur les 320 salariés licenciés, 87 ont une solution identifiée, cela représente 24% (57 en CDI, 12 en CDD ou intérim, 5 en création ou reprise d’entreprise et 13 en projet personnel ou retraite). 233 sont encore sans solution, seul 33 sont en formation ou en petites missions d’intérim. Il est constaté toujours une inadéquation des offres, une importante difficulté pour les femmes et le personnel ouvrier ainsi que pour les plus de 40 ans. A noter aussi que 50 personnes ont ou vont quitter le canton de Châteaudun. Il y a donc urgence pour que la revitalisation du bassin d'emploi trouve rapidement des créations d'emplois au plus proche des compétences des licenciés. Enfin signalons que 75% des licenciés ont d’ores et déjà adhérés à l’Association des Licenciés Flextronics Châteaudun. L’effectif actuel est de 47 salariés. Ils recevront leur notification de licenciement d’ici la fin de l’année.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement