Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - 85 supressions de postes, annoncées chez Jeager - par Intensite le 26.09.2008 : 09:48















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - 85 supressions de postes, annoncées chez Jeager - par Intensite le 26.09.2008 : 09:48

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - 85 supressions de postes, annoncées chez Jeager - par Intensite le 26.09.2008 : 09:48... ()

Enfin, à Chartres, les salariés de Jaeger ont manifesté hier contre le projet de 85 nouvelles suppressions de postes. L’entreprise, placée en redressement judiciaire, a déjà connu un premier plan social cet été.

CHARTRES - Jaeger Controls, c'est la fin - par Intensite le 12.03.2009 : 10:01... ()

L’entreprise Jaeger Controls à Chartres devra bientôt baisser définitivement le rideau : décision hier du tribunal de commerce, qui a rejeté le plan de reprise de la société par un groupe tunisien. Jaeger Controls était placé en redressement judiciaire depuis le début de l’année. La liquidation de l’entreprise est donc prononcée ; 73 salariés ont perdu leur emploi. Les juges ont pointé un passif des comptes trop important, un plan social imprécis et des garanties présentées par le repreneur insuffisantes.

EURE-ET-LOIR - Des ouvertures et des fermetures de classes annoncées - par Intensite le 20.03.2008 : 08:09... ()

L’heure du projet de carte scolaire va sonner de nouveau. Des enseignants ont manifesté hier à Chartres pour protester contre les suppressions de postes dans le premier degré. Quatorze postes seraient alloués à l’Eure-et-Loir. Les syndicats en réclament 35 car 700 élèves de plus sont attendus à la rentrée de septembre prochain. Des propositions d’ouvertures de classes sont faites en maternelle, entre autres, à Alluyes/Trizay/Montboissier, Fresnay-le-Comte/Meslay-le-Vidame ; en élémentaire, à La Bazoche-Gouët, Bonneval, Donnemain/Moléans. Des fermetures sont annoncées aux écoles Caniaux, Ile-de-Chemars et Jean-Macé à Châteaudun, mais aussi à Dreux, Lucé, Chartres, Epernon, Voves, Nogent-le-Rotrou, Barjouville…. Première étape des discussions, le 27 mars avec la réunion d’un groupe de travail sur ce projet de carte scolaire qui risque encore une fois de faire des vagues.

Auto. PSA : 4 800 supressions de postes dès cette année... ()

Avant que ne débute un comité central d'entreprise extraordinaire, hier, à Paris, la direction de PSA Peugeot-Citroën a justifié les 4 800 suppressions de postes prévues en 2007 en France par la «..

BROU - Les salariés d'Epure reprennent le travail - par Intensite le 10.10.2008 : 09:14... ()

Ils attendaient un signe de leur direction, c’est fait : les salariés de l’entreprise Epure, à Brou, ont repris le travail hier. Le directeur de l’usine a annoncé sa venue lundi prochain. Il annoncera aux salariés si oui ou non, il fera appel de la décision du tribunal de commerce de Chartres. Hier, l’entreprise a été placée en liquidation judiciaire.

CHARTRES - Mobilisation des enseignants ce soir, devant la préfecture - par Intensite le 11.09.2008 : 08:25... ()

Rappelons que les syndicats, FSU, UNSA, CGT, Sgen-CFDT, appellent les enseignants du premier et second degré à se mobiliser aujourd’hui à 18h, devant la préfecture de Chartres, pour défendre le service public d’Education. Au cœur des revendications : les trop nombreuses suppressions de postes, le rythme scolaire imposé dans le primaire et la réforme des lycées. Selon le secrétaire départementale de la FSU, « ce rassemblement est le premier mouvement d’un plan d’actions qui va monter en puissance ».

BROU - L'entreprise Epure en liquidation judiciaire - par Intensite le 09.10.2008 : 08:51... ()

C’est le choc à Brou : les salariés d’Epure, en grève hier, ont appris la liquidation judiciaire de l’entreprise. Le rendez-vous au tribunal de commerce de Chartres était connu, mais la liquidation a été prononcée dans l’après-midi. Les salariés mettent en cause leur directeur, qui les aurait abandonnés. Celui-ci met en avant les dettes trop importantes de l’entreprise. Il n’exclut pas de faire appel de la décision du tribunal. En attendant, c’est l’avenir de 15 salariés qui est en suspens.

CHARTRES - Les personnels enseignants défendent leurs conditions de travail - par Intensite le 27.02.2008 : 07:53... ()

Les suppressions de postes et la dégradation des conditions de travail sont les raisons qui ont poussé un certain nombre de syndicats enseignants d’Eure-et-Loir à vouloir manifester aujourd’hui dans les rues de Chartres. Ils se retrouveront à 14h30 devant l’inspection académique et appellent à un « rassemblement bruyant ». Les syndicats ont précisé, par le biais d’un communiqué, que ce rassemblement se ferait à l’initiative des lycées de Chartres, mais que les collèges et lycées professionnels étaient également concernés.

Montréal · Les employés de Radio-Canada manifestent contre les suppressions de postes... ()

Environ 200 employés de Radio-Canada et des sympathisants ont manifesté, mardi midi, devant le siège social montréalais de la SRC pour dénoncer les compressions de 800 postes dans l'ensemble du pays, annoncées le 25 mars dernier. (ARGENT)

DREUX - Un comité central d'entreprise très attendu - par Intensite le 03.07.2008 : 08:01... ()

Un comité central d'entreprise est convoqué demain par la direction de Philips EGP de Dreux. La réunion se tiendra à Suresnes dans les Hauts-de-Seine, au siège de la société, pour examiner les conditions de reclassement des salariés, dans le cadre d'un plan de 279 suppressions d'emplois. Les représentants syndicaux espèrent obtenir des nouvelles positives. Le géant néerlandais de l'électronique a présenté le 18 avril aux élus du comité d'entreprise de son unité de production de téléviseurs de Dreux un projet de réorganisation prévoyant 279 suppressions de postes à temps plein sur les 540 que compte le site.

Environ 200 employés · Manifestation contre les suppressions de postes à Radio-Canada... ()

Environ 200 employés de Radio-Canada et des sympathisants ont manifesté, mardi midi, devant le siège social montréalais de la SRC pour dénoncer les compressions de 800 postes dans l'ensemble du pays, annoncées le 25 mars dernier. (PC)

CHARTRES - 50 anciens salariés de Snappon indemnisés - par Intensite le 17.04.2009 : 10:07... ()

Succès important obtenu hier par 50 anciens salariés de l’usine Snappon, à Chartres. Dans le cadre du plan de sauvegarde de l’emploi, ils avaient été licenciés de l’entreprise. Hier, donc, les syndicats ont rendu public la décision de la cour d’appel des prud’hommes de Versailles : c'est-à-dire, l’annulation de ce plan de sauvegarde de l’emploi. D’après les juges, toutes les possibilités de reclassement n’ont pas été proposées aux salariés. En guise de réparation, ils recevront chacun des indemnités équivalant à un an de salaire.

CHARTRES - Grande mobilisation le 15 mai à 14h30 - par Intensite le 09.05.2008 : 08:41... ()

Le 15 mai prochain, les syndicats des enseignants, la fédération des parents d’élèves, mouvements d’éducation populaires et courants pédagogiques descendront dans la rue pour manifester pour « la défense de l’école de la République et le service public laïque d’éducation ». Les suppressions de postes seront au cœur de cette manifestation qui se déroulera à partir de 14h30 à Chartres. Une grève massive devrait avoir lieu dans les écoles du département.

EURE-ET-LOIR - Lycéens : moins de postes à Chartres et Châteaudun - par Intensite le 04.02.2009 : 08:12... ()

La carte scolaire de la rentrée prochaine n’est pas encore tracée, et déjà, on peut observer quelques remous dans plusieurs lycées du département. Hier, les professeurs du lycée Jehan de Beauce à Chartres ont manifesté contre l’annonce de la suppression de huit postes en septembre 2009. Ils ont notamment empêché la tenue du conseil d’administration. Selon les syndicats, ce sont 30 postes qui ont été supprimés depuis trois ans. Les enseignants devront faire le double d’heures supplémentaires pour compenser ces départs. Et puis à Châteaudun, un poste de professeur d’allemand sera supprimé au lycée Emile-Zola, un départ à la retraite pas remplacé. Un non-sens pour le seul profeseur restant, James Rieu, alors que le nombre de lycéens en cours d’allemand augmente à nouveau.

DREUX - Philips confirme son plan social - par Intensite le 09.04.2008 : 08:07... ()

Philips a confirmé hier la suppression de 279 emplois à Dreux. Alors que 150 salariés manifestaient dans les rues drouaises, les élus du comité central d’entreprise ont quitté la table des négociations. La direction maintient les 279 suppressions de postes, arguant de difficultés économiques.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement