Actualités Tourisme et voyage > POLITIQUE - Eric Chevée à la tête du MoDem 28 - par Intensite le 30.09.2008 : 09:00















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

POLITIQUE - Eric Chevée à la tête du MoDem 28 - par Intensite le 30.09.2008 : 09:00

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

POLITIQUE - Eric Chevée à la tête du MoDem 28 - par Intensite le 30.09.2008 : 09:00... ()

Eric Chevée est le nouveau président du MoDem Eure-et-Loir : l’élection s’est déroulée ce week-end, le conseiller municipal d’opposition à Chartres a remporté 72 % des suffrages. Problème : seuls 86 adhérents ont participé au vote, sur les 400 membres que compte le parti en Eure-et-Loir. Le nouveau président va maintenant préparer les élections européennes et régionales, avec son équipe. Ses vice-présidents sont Isabelle Diveki, Jean-Pierre Gaboriau, Christophe Caplain et Jean-Jacques Raux.

REGION - Le MoDem prépare les élections européennes - par Intensite le 04.03.2009 : 07:52... ()

Le MoDem se lance dans les élections européennes : le parti a officiellement lancé sa campagne lundi soir, pour ce qui est de notre région. Le président du parti, Eric Chevée, a organisé une rencontre à Barjouville avec la tête de liste régionale, le déjà député européen Jean-Marie Beaupuy. La numéro 2 de la liste sera Cherifa Adessi, conseillère municipale à Blois. Et dans l’Eure-et-Loir, Eric Chevée devrait laisser sa place à Lucie M’Faddel, elle aussi conseillère municipale à Chartres.

MORANCEZ - François Bayrou vient soutenir Eric Chevée - par Intensite le 11.01.2008 : 08:11... ()

Décidément, François Bayrou se plaît en Eure-et-Loir. Après être venu récemment chercher son tracteur rénové au lycée privé agricole de Nermont à Châteaudun, le président du MODEM est annoncé à Morancez, le 23 janvier prochain. Il viendra soutenir Eric Chevée, candidat du Mouvement démocrate à la législative partielle de Chartres.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet (PS) en tête devant Gorges (UMP) - par Intensite le 28.01.2008 : 08:45... ()

Françoise Vallet en tête, Jean-Pierre Gorges deuxième, Eric Chevée troisième. C’est le tiercé gagnant du premier tour de l’élection législative partielle hier à Chartres. La candidate socialiste devance le député UMP sortant invalidé de 567 voix. Françoise Vallet a rassemblé sur son nom 37,97 % des suffrages exprimés. C’est quatorze points de mieux qu’au premier tour de la législative de juin dernier. Jean-Pierre Gorges est crédité de 36,28 %. Il est recul de près de quatre points. Le candidat du MoDem, Eric Chevée, avec 18,5 %, signe la même performance qu’au scrutin précédent. Enfin, le candidat du Front national, Matthieu Colombier a réuni 4,18 % des voix et le communiste Raymond Odent, 3,8 %. Hier, la participation a été de 39,68 %. Elle était de 60 % en juin dernier. Dimanche prochain, Françoise Vallet, qui améliore ses scores partout et notamment dans le canton de Maintenon, à Luisant, Barjouville, Le Coudray et Thivars, et Jean-Pierre Gorges, qui a terminé en tête à Chartres, se livreront donc à un duel très attendu et observé sur le plan national. La clé de ce scrutin reposera sur deux éléments déterminants : le report des voix du MoDem (Eric Chevée n’a donné aucune consigne de vote) et sur la mobilisation des abstentionnistes. Il est important de rappeler que l'élection partielle organisée hier dans la première circonscription d’Eure-et-Loir fait suite à l'invalidation du député et maire de Chartres Jean-Pierre Gorges par le Conseil constitutionnel. Le maire ne l'ava...

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Des ténors nationaux à quatre jours du premier tour - par Intensite le 23.01.2008 : 08:... ()

J-4 avant le premier tour de l’élection législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir après l’invalidation du maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les candidats fourbissent leurs dernières armes. La campagne s’accélèrera aujourd’hui et sera chargée. François Bayrou, président du MoDem, tiendra une réunion à 19h30 à Morancez, en soutien à Eric Chevée. Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l’Assemblée nationale, sera à Epernon pour soutenir Françoise Vallet. Enfin, Marine Le Pen, vice-présidente du Front national, sera à Chartres pour apporter son soutien à Mathieu Colombier.

CHARTRES - Un ordre tiré au sort pour les législatives - par Intensite le 08.01.2008 : 08:14... ()

Hier, dans les locaux de la préfecture d’Eure-et-Loir, à Chartres, s’est déroulé le tirage au sort de l’ordre des candidatures aux législatives partielles des 27 janvier et 3 février dans la première circonscription. L’ordre est le suivant : Raymond Odent (PC), Françoise Vallet (PS), Eric Chevée (MODEM), Matthieu Colombier (Front national), Jean-Pierre Gorges (UMP).

EURE-ET-LOIR - Un Dunois à la tête de la CGPME - par Intensite le 18.09.2007 : 08:41... ()

Un chef d’entreprise de Châteaudun vient de prendre la tête de la CGPME d’Eure-et-Loir. Christian Pilorget succède à Eric Chevée, président depuis treize ans de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises du département. Christian Pilorget, jusqu’alors vice-président, est le directeur de Plasti-Modelage, une entreprise de dix salariés spécialisée dans la réalisation de prototypes pour l’industrie automobile et de moules à carbones pour l’aéronautique.

EURE-ET-LOIR - Un nouveau groupe politique au conseil général - par Intensite le 17.10.2007 : 08:19... ()

Redistribution de cartes au sein du conseil général d’Eure-et-Loir. Des élus classés à gauche ou au centre ont rejoint la majorité départementale de droite. Ainsi, un nouveau groupe est né au sein de l’assemblée départementale. Il s’agit du GAEL : gagner avec l’Eure-et-Loir. Il balaye de la droite républicaine au centre gauche et réunit des élus autour du président Albéric de Montgolfier. On y retrouve les quinze conseillers généraux de la majorité, mais aussi Jean-Paul Mallet (sans étiquette), Jean-Pierre Gaboriau (MoDEM), et l’ancienne socialiste Brigitte Santerre, désormais apparentée GAEL.

EURE-ET-LOIR/CANTONALES 2008 - La droite conforte sa position - par Intensite le 17.03.2008 : 09:03... ()

La majorité départementale de droite conforte sa position en Eure-et-Loir. Le dissident socialiste Georges Lemoine a perdu son pari de remporter le canton de Chartres-Sud-est. C’est Elisabeth Fromont, la candidate du GAEL (Gagner avec l’Eure-et-Loir), issu de la majorité de droite départementale, qui l’emporte dans une triangulaire. La droite d’Eure-et-Loir remporte d’autres sièges : Olivier Marleix à Anet, Dominique Leblond à Auneau, Yani Pichard à Authon-du-Perche, Jacques Lemare à Dreux Ouest et Jean-Paul Mallet à Nogent-le-Roi. A Dreux-Est, le socialiste Alain Fillon enlève un siège à la droite. Xavier Roux a été réélu à Lucé. Bilan de ces cantonales 2008 en Eure-et-Loir : le département reste à droite. La majorité dispose désormais de 19 sièges au lieu de 18 lors de la dernière mandature. L’élection du président, des vice-présidents et des commissions se déroulera jeudi.

Jean Pierre Gorges (UMP) dans une élection municipale mouvementée à Chartres... ()

JP Gorges n'a jamais eu un parcours politique calme à Chartres. L'élection municipale de mars 2008ne va pas échapper à cette règle. Jean-Pierre Gorges est né le 3 août 1953 à Gonesse (Val-d'Oise). Il est maire de Chartres depuis 2001 et président de Chartres Métropole. Député d'Eure-et-Loir en 2002, réélu en 2007, il était membre de la commission des finances. Son élection a été invalidée en novembre 2007 par le Conseil constitutionnel. Avant son implantation à Chartres dans les années 1990, Jean-Pierre Gorges a été candidat dans la commune des Yvelines où il résidait sur une liste regroupant des personnes considérées comme classées à gauche. Aux élections municipales chartraines de 1995, il est l'un des co-listiers de Matthieu Brétillard, qui rejoindra par la suite le Pôle républicain de Jean-Pierre Chevènement, qu'il a quitté depuis. En 1998, Jean-Pierre Gorges se présente sous l'étiquette Divers droite à l'élection au Conseil général d'Eure-et-Loir, sur le canton de Chartres Nord-Est. Il n'obtient que 9,79 % et ne peut donc pas se maintenir au second tour. C'est Christian Gigon, le maire de Champhol, qui est finalement élu. Suite aux élections municipales de Chartres de 1995, Jean-Pierre Gorges décide de s'impliquer dans la vie locale, en créant d'abord l'association Chartres, votre ville, qui dénonce principalement la gestion financière de la ville par la municipalité socialiste, dont le maire était Georges Lemoine. Adhérant à Démocratie libérale à sa création en ...

CHARTRES - L'élection législative de Jean-Pierre Gorges invalidée - par Intensité le 29.11.2007 : 22:05... ()

La réélection à l'Assemblée nationale en juin du maire UMP de Chartres a été invalidée par le Conseil constitutionnel. Il a aussitôt annoncé qu'il se représentait, tout comme d'ailleurs sa principale rivale, la socialiste Françoise Vallet. Jean-Pierre Gorges avait remporté l'élection de la première circonscription d'Eure-et-Loir avec 59 voix d'avance. Jean-Pierre Gorges a souligné que le Conseil constitutionnel ne lui avait pas infligé de peine d'inélegibilité, preuve selon lui du "sérieux" avec lequel il avait mené sa campagne.  Arrivé largement en tête au premier tour avec 40,73% des voix, Jean-Pierre Gorges avait été quasiment rattrappé par Françoise Vallet au second tour. La candidate PS avait notamment bénéficié d'un excellent report des voix du candidat MoDem, Eric Chevée, arrivé troisième du premier tour avec 18,18% des voix. Les Sages ont estimé que l'organisation par Jean-Pierre Gorges de 18 cérémonies d'inauguration de logements entre mars et avril 2007 avait eu pour effet "d'altérer le résultat" du scrutin, "eu égard à la faiblesse de l'écart en voix" avec sa rivale.

EURE-ET-LOIR/CANTONALES 2008/J-3 - Le points dans les cantons de Chartres, Courville, Lucé et La Loupe - par Intensite l... ()

Suite de notre tour d’horizon des cantons renouvelbales cette année en Eure-et-Loir. A Chartres Sud-Est, les candidats sont : Nadège Gaujard-Leroux (MoDem), Matthieu Colombier (FN), Georges Lemoine (socialiste), Elisabeth Fromont (UMP, GAEL, Majorité Départementale), David Lebon (PS), Vincent Chevrollier (LO). A Courville-sur-Eure : Gérard Mainguy (FN), Jacky Jaulneau (PS), Gilles-Alain Soathan (GAEL, Majorité Départementale). A Lucé : Xavier Roux (PS), Philippe Loiseau (FN), Pascal Hubert (PCF), Thérèse Morland (sans étiquette), Jacqueline Robbe (sans étiquette), Isabelle Diveki (MoDem), François Robinet (GAEL). Et à La Loupe, Jérôme Van De Putte (FN), Cornélia Obe (sans étiquette), Eric Gérard (GAEL, Majorité Départementale), Christian Escobar (DVG).

EURE-ET-LOIR - Des présidents communautaires élus ou réélus - par Intensite le 22.04.2008 : 09:52... ()

Les élections de présidents se multiplient pour les communautés de communes. La communauté d’agglomération, Chartres Métropole, a réélu sans surprise à sa tête le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges. A La Ferté-Vidame, le maire UMP de la commune, Jean-Pierre Jalot a été élu président de la communauté de communes de l’Orée du Perche. Marc Lhuillery, maire de Coudray-au-Perche, a été réélu président de la communauté de communes du Perche.

LEGISLATIVE PARTIELLE - La socialiste devance le député sortant - par Intensite le 27.01.2008 : 22:15... ()

La socialiste Françoise Vallet est arrivée dimanche en tête de la législative partielle de Chartres, avec 37,97% des suffrages exprimés, devançant de peu le député sortant invalidé UMP Jean-Pierre Gorges (36,28%).Eric Chevée (MoDem) a réuni 18,5% des voix, score comparable à celui de juin. Le candidat FN Matthieu Colombier a réuni 4,18% des suffrages et le communiste Raymond Odent 3,8%. La participation a été de 39,68%, selon la même source. L'élection était organisée à la suite de l'invalidation du député et maire Jean-Pierre Gorges par le Conseil constitutionnel. Ce dernier avait pointé "l'organisation par M. Gorges, en sa qualité de président de l'office public d'HLM de Chartres, de 18 cérémonies d'inauguration de logements entre mars et avril 2007, auxquelles il a participé". Le second tour aura lieu dimanche prochain.     

CHARTRES - Polémique entre le préfet et Jean-Pierre Gorges : affaire classée - par Intensite le 24.10.2008 : 10:06... ()

Jean-Jacques Brot et Jean-Pierre Gorges reconciliés : c’est ce qu’affirme le préfet d’Eure-et-Loir ce matin dans l’Echo républicain. Au sujet du différend qui l’a opposé au maire de Chartres, il affirme que ce n’était qu’un malentendu. Jean-Jacques Brot qui donne également ses dossiers prioritaires pour le département : l’incitation au logement social, un gros problème en Eure-et-Loir selon lui, mais aussi l’accès pour tous à une eau non polluée, par les nitrates notamment. Autre dossier, comment contrer la crise de l’industrie sur les bassins de Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, ainsi que la RN 154.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement