Actualités Tourisme et voyage > TOURS - 20 ans de prison pour le meurtrier de Montargis - par Intensite le 13.10.2008 : 09:14















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

TOURS - 20 ans de prison pour le meurtrier de Montargis - par Intensite le 13.10.2008 : 09:14

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

TOURS - 20 ans de prison pour le meurtrier de Montargis - par Intensite le 13.10.2008 : 09:14... ()

On vous en parlait la semaine dernière : un homme accusé d’avoir mortellement blessé un touriste suisse en 1997 à Montargis comparaissait à Tours devant la cour d’assises d’appel d’Indre-et-Loire. Acquitté en première instance, il a cette fois-ci été reconnu coupable. Il purgera une peine de 20 ans de prison.

LOIRET - Un homme condamné à 20 ans de prison en appel - par Intensite le 24.11.2007 : 06:50... ()

Un homme a été condamné jeudi soir à Tours vingt ans de réclusion criminelle par la cour d'assises d'appel d'Indre-et-Loire après avoir été acquitté en première instance par la cour d'assises du Loiret. Agé de 34 ans, il a été condamné pour le meurtre d'un marginal de 59 ans retrouvé mort après avoir été frappé à la tête en juin 2002 dans un bungalow où il vivait à Saran. En mars 2006, la cour du Loiret l'ayant acquitté, le parquet général avait fait appel. Trois frères comparaissaient alors pour cette affaire. Mais, tandis que la culpabilité de deux d'entre eux semblait de moins en moins établie, celle du troisième pourtant mis hors de cause lors de l'enquête, apparaissait de plus en plus évidente. Depuis cet acquittement, cet homme a été condamné à seize ans de réclusion criminelle par la cour d'assises du Loiret, dans une autre affaire : l'assassinat d'un jeune de dix-huit ans, en août 2004 à Saran.

TOURS - 25 ans de réclusion pour 59 coups de couteau - par Intensite le 05.06.2008 : 07:59... ()

Un homme de 52 ans, récidiviste, a été condamné mardi soir à 25 ans de réclusion criminelle par la cour d'assises d'Indre-et-Loire à Tours pour avoir tué en 2006 un homme de 59 coups de couteau. François Chevalier était jugé pour meurtre, vol et escroquerie. Sa condamnation est assortie d'une peine de sûreté de 16 ans. Le 10 février 2006, il avait sauvagement tué de 59 coups de couteau portés au visage et à la gorge un compagnon de foyer à Tours, à l'issue d'une querelle d'ivrognes. En 1987, cet ancien légionnaire avait été condamné à neuf ans de prison par la cour d'assises de l'Aveyron pour avoir tué un ami de sa première épouse.

TOURS - Réclusion criminelle pour un vagabon espagnol - par Intensite le 06.04.2008 : 06:55... ()

Un vagabond espagnol de 34 ans, a été condamné vendredi en appel à la réclusion criminelle à perpétuité, par la cour d'assises de Tours, pour deux meurtres et deux tentatives de meurtres en 2002 en Indre-et-Loire et dans la Sarthe. En première instance, il avait été condamné à la même peine par la cour d'assises du Loiret. Sa peine a été assortie d'une peine de sûreté de 22 ans et d'une interdiction définitive du territoire français. L’homme avait été arrêté en février 2002 par les gendarmes d'Indre-et-Loire, qui avait reconstitué son itinéraire. Le 6 février, au Mans, il blessait grièvement de quatorze coups de couteau un réceptionniste d'hôtel qui voulait l'empêcher de dormir dans le hall. Au Lude, il renversait une vieille dame avec un véhicule volé, la blessant gravement. Deux jours plus tard, dans un village de Touraine, il tuait une septuagénaire dans un champ, puis un homme de 24 ans dans une ferme qu'il était venu cambrioler, avec un fusil trouvé sur place. Le futur beau-frère de la dernière victime, a réussi, malgré une blessure à une cuisse, à prévenir les gendarmes qui l'ont interpellé dans un café.

JUSTICE - 30 ans de réclusion pour Jean Loup Hahn - par Intensite le 04.04.2009 : 10:53... ()

Jean-Lou Hahn, âgé de 25 ans, a été reconnu coupable d'avoir tué en 2005 à l'IUT d'Orléans julia bastide, étudiante de 20 ans qui a refusé ses avances. Hier soir, en appel, la cour d'assises d'Indre-et-Loire, à Tours, a donc condamné à 30 ans de réclusion criminelle avec une période de sûreté de 20 ans. De son côté, les jurés n'ont pas suivi le réquisitoire de l'avocate générale, Jocelyne Amouroux, qui avait requis la réclusion criminelle à perpétuité. La même peine à laquelle il avait été condamné en première instance le 30 juin 2007, par la cour d'assises du Loiret, à Orléans. Jocelyne Amouroux, avocate générale a souligné que Jean-Lou Hahn n'est pas malade, il est responsable au plan pénal. Il a mis toute son intelligence dans l'organisation de ce crime. Il y a un risque de récidive sur lequel tout le monde est d'accord. » a t-elle rajouté. Pour les experts psychiatres, le jeune homme ne montre aucun signe de maladie mentale. La cour a donc suivi la plaidoirie de l'un des conseils de la défense, Me Françoise Cotta, qui demandait qu'on tende la main à l'accusé et réclamait 30 ans de réclusion.

TOURS - Jean-Loup Hahn sera rejugé devant les assises - par Intensite le 10.08.2007 : 08:12... ()

Jean-Loup Hahn, 24 ans, condamné en juin à la réclusion criminelle à perpétuité pour avoir assassiné une étudiante à Orléans en 2005, sera jugé en appel par les assises d'Indre-et-Loire. Jean-Loup Hahn avait fait appel de sa condamnation prononcée le 30 juin par la cour d'assises du Loiret, et la chambre criminelle de la Cour de cassation a décidé qu'il serait rejugé à Tours. En première instance, il avait été reconnu coupable de l'assassinat de Julia Bastide, le 22 juin 2005 à l'IUT d'Orléans, alors qu'elle présentait à ses professeurs son rapport de stage de deuxième année de Gestion des entreprises et administrations (GEA). Jean-Loup Hahn, une carabine 22 long rifle à la main, avait fait irruption dans la salle de cours et tiré trois balles quasiment à bout portant sur sa camarade de classe. Il avait été interpellé quarante minutes plus tard. Le jeune homme, qui avait regretté son geste et présenté ses excuses à la famille de la victime, avait expliqué que ce meurtre faisait suite à des années de graves problèmes relationnels avec les filles. L'avocate générale avait requis la réclusion à perpétuité, en mettant en avant la « dangerosité exceptionnelle » de l'accusé.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google