Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Les ex-locaux de Flextronics de nouveau occupés - par Intensite le 27.02.2009 : 18:08















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Les ex-locaux de Flextronics de nouveau occupés - par Intensite le 27.02.2009 : 18:08

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Les ex-locaux de Flextronics de nouveau occupés - par Intensite le 27.02.2009 : 18:08... ()

Les bâtiments de l’usine Flextronics de Châteaudun vont rapidement retrouver une activité économique. C’est en tout cas ce qu’ont annoncé en fin de matinée une dizaine d’élus du bassin de vie dunois. La collectivité va en effet racheter à l’entreprise Flextronics l’ensemble de ses locaux du site de Châteaudun pour un total d’1,7 millions d’euros. L’objectif étant ensuite de louer ces bâtiments à d’autres entreprises, pour qu’elles puissent y exercer une activité industrielle ou tertiaire.  La société Demarais, actuellement basée à Marboué vient justement de faire savoir aux élus qu’elle souhaitait se développer. Spécialisée dans la carrosserie industrielle, Demarais a décidé, en partenariat avec les élus locaux, de transférer son activité en août prochain sur une partie du site de Flextronics. Une opportunité pour son pédégé Pierre Masson. Cinquante  personnes, certes, mais on est toutefois fois, loin des quelques 300 ex-salariés de Flextronics licenciés l’an dernier. Mais pour Philippe Vigier, le député de la quatrième circonscription, c’est une première étape de la revitalisation du site de Flextronics. Il espère tout comme ses collègues élus faire venir un centre d’appel.

MARBOUE/CHATEAUDUN - L'installation de Sicy-Démarais dans les locaux Flex confirmée, malgré la crise - par Intensite le... ()

Difficile aujourd'hui de trouver une entreprise eurélienne non touchée par la crise économique : la dernière en date s'appelle Sicy-Démarais ; le site de Marboué a connu une journée de chômage technique lundi dernier pour la soixantaine de salariés. Une annonce qui fait suite à celle de la reprise d'une partie des locaux de Flextronics par la société, qui fabrique des cabines pour machines agricoles. Interrogé par Intensité, le PDG Pierre Masson affirme que la stratégie de Sicy - Démarais est calculée sur du long terme, et que c'est dans ce sens qu'entre la reprise des locaux de Flex avec un planning déjà déterminé. D'ailleurs, l'arrivée de la société marbouésienne est entré dans sa phase finale ; pour la venue en août, il ne manque plus que certains détails à régler. A la fin de la semaine, l'entreprise visitera l'état des locaux Flextronics avec le comité mixte de la zone d'activités de la région dunoise.

CHATEAUDUN - Les élus défendent Flextronics à Matignon - par Intensite le 06.09.2007 : 09:17... ()

Afin de défendre le dossier Flextronics et avec lui l’avenir de nombreux salariés, hommes et femme, le député maire de Cloyes, Philippe Vigier, et le maire de Châteaudun, Alain Venot, se rendront à Matignon le lundi 10 septembre. Ils rencontreront François Jacq, conseiller à l’industrie auprès du Premier ministre, François Fillon.

CHATEAUDUN - Les élus défendent Flextronics à Matignon - par Intensite le 10.09.2007 : 08:45... ()

Rappelons qu’afin de défendre le dossier Flextronics et avec lui l’avenir de nombreux salariés, hommes et femmes, le député maire de Cloyes, Philippe Vigier, et le maire de Châteaudun, Alain Venot, se rendront à Matignon, aujourd’hui. Ils rencontreront François Jacq, conseiller à l’industrie auprès du Premier ministre, François Fillon.

CHATEAUDUN - Les licenciés Flex appellent au rassemblement du 1er mai - par Intensite le 29.04.2009 : 09:50... ()

Appel à un 1er mai unitaire même au niveau des associations : l'ALFC, l'Association des licenciés de Flextronics de Châteaudun, s'associe au mouvement des syndicats. L'association appelle tous les licenciés de Flextronics encore dans la région à se réunir à Châteaudun pour le cortège du 1er mai. Le but est de soutenir les salariés dunois mais aussi de rappeler que les licenciés de Flextronics ne sont pas tous sortis indemnes : pour l'heure, selon l'association, seulement 150 personnes ont trouvé une solution viable à long terme, soit seulement 42% des licenciés de Flex.

CHATEAUDUN - La liquidation de Flextronics a commencé - par Intensite le 18.01.2008 : 12:56... ()

L'entreprise Flextronics de Châteaudun est en liquidation totale. Le processus de fermeture a commencé, comme l'a confirmé Yves Benoist, délégué CGT, dans notre édition de la mi-journée.Le personnel intérimaire, soit 167 salariés, est parti. 99 salariés CDI ont également quitté l'entreprise. 60% de ceux-ci ont même quitté la région de Châteaudun. D'autres vagues de départs sont prévues dans les prochaines semaines. Le transfert en Hongrie et en Chine se prépare. Des activités ont également été reprises par Alcatel.Les syndicats se veulent prudents et vigilants quant à la revitalisation du site et du bassin d'emploi dunois suite à cette fermeture. Les locaux de Flextronics ont été l'objet de visites de repreneurs potentiels mais aucun rachat n'est annoncé.

CHATEAUDUN - 320 licenciements notifiés chez Flextronics - par Intensite le 17.05.2008 : 07:06... ()

Après la fermeture progressive de Flextronics, sur les 320 salariés licenciés, 87 ont une solution identifiée, cela représente 24% (57 en CDI, 12 en CDD ou intérim, 5 en création ou reprise d’entreprise et 13 en projet personnel ou retraite). 233 sont encore sans solution, seul 33 sont en formation ou en petites missions d’intérim. Il est constaté toujours une inadéquation des offres, une importante difficulté pour les femmes et le personnel ouvrier ainsi que pour les plus de 40 ans. A noter aussi que 50 personnes ont ou vont quitter le canton de Châteaudun. Il y a donc urgence pour que la revitalisation du bassin d'emploi trouve rapidement des créations d'emplois au plus proche des compétences des licenciés. Enfin signalons que 75% des licenciés ont d’ores et déjà adhérés à l’Association des Licenciés Flextronics Châteaudun. L’effectif actuel est de 47 salariés. Ils recevront leur notification de licenciement d’ici la fin de l’année.

CHATEAUDUN - Comité d'entreprise le 3 septembre chez Flextronics - par Intensite le 30.08.2007 : 09:58... ()

Comme nous vous le disions hier dans nos différentes éditions, les syndicats de l'entreprise Flextronics à Châteaudun, ont appris que la réunion qui devait avoir lieu entre Flextronics et le groupe Alcatel-Lucent, s'était déroulée mardi, à Paris. D'autre part, les syndicats ont fait savoir qu'ils seront reçus par le préfet d'Eure-et-Loir ce vendredi, et dans la matinée d’hier, ils ont annoncé qu’une réunion extraordinaire du Comité d’entreprise était prévue, lundi 3 septembre, à 10h30, en présence du gérant du site Flextronics Châteaudun, François Barbier.

CHATEAUDUN - Fermeture de Flextronics : un point sur la situation - par Intensite le 18.01.2008 : 07:55... ()

La téléphonie mobile à Châteaudun vit ses dernières heures. Triste centenaire marqué par la fermeture de Flextronics. Des licenciements sont déjà intervenus. L’heure est aux reclassements, aux recherches de formation, et aux départs. Nous ferons le point sur la situation actuelle et à venir avec les délégués syndicaux de Flextronics-Châteaudun dans notre édition de la mi-journée, en direct à 12h30.

CHATEAUDUN - Bientôt 75 emplois créés par le plan de redynamisation - par Intensite le 01.07.2008 : 08:04... ()

Où en est le plan de redynamisation et de revitalisation du sud de l’Eure-et-Loir ? Philippe Vigier, député, et les membres du comité de pilotage, dont la sous-préfète, Anne Laparre-Lacassagne, le maire de Châteaudun, Didier Huguet, et le directeur du site dunois de Flextronics, Christian Souchet, ont répondu en apportant quelques chiffres lors de la présentation d’un bilan qui se veut mensuel. Différents points ont été particulièrement souligné : le travail collectif, la volonté de création d’emplois, l’obligation de résultats et de communication, le souci d’efficacité. Le mois dernier, quarante-cinq emplois avaient été validés. Très prochainement, la barre de 75 emplois créés devrait être atteinte. Il s’agit principalement d’anciens salariés de Flextronics. Les pouvoirs publics déclarent poursuivre leurs efforts pour les ex-salariés de Flextronics dans le cadre de formation ou aides à la reconversion. La création de zones et de locaux industriels fait partie de ce plan d’urgence. Des pistes resteraient à envisager pour la reprise du site Flextronics.

CHATEAUDUN - 288 salariés de Flextronics déjà licenciés - par Intensite le 21.03.2008 : 12:36... ()

Les syndicats de Flextronics viennent de faire le point sur la situation de l’entreprise en cette fin mars. Sur les 367 salariés en CDI, 288 ont été licenciés à ce jour. 79 le seront au cours des prochains mois. Sur ces 367 départs, 75, soit 20 %, ont une situation professionnelle identifiée : 51 CDI, 7CDD de plus de six mois, quatre créations d’entreprises, et treize projets personnels ou cessation d’activité. 19 % sont restés sur Châteaudun, 29 % dans la région Centre, 37 % sont désormais en dehors de la région. 213 salariés licenciés sont actuellement sans solutions identifiées. De grosses difficultés de reclassement se font jour. Les syndicats notent davantage de difficultés pour les ouvriers, les femmes et les + de 40 ans. Beaucoup ont déjà ou envisagent de quitter Châteaudun.

CHATEAUDUN - Flextronics raccroche dans quatre mois - par Intensite le 21.09.2007 : 08:44... ()

Quatre mois. Quatre petits mois pour tourner la page de la téléphonie à Châteaudun. Le site Flextronics fermera définitivement ses portes fin janvier 2008 au plus tard. L’annonce officielle a été faire aux salariés hier après-midi. L’information est aussi brutale qu’attendue. L’activité s’arrêtera donc sur les chaînes de production du parc d’activités de la Brouaze fin janvier voire fin décembre prochain. 350 salariés, sans oublier les intérimaires, vont se retrouver sans emploi. Car les primes de licenciements ne remplaceront pas un vrai travail. Des dizaines d’emplois indirects sont également menacés dans le bassin économique de la région dunoise. Les baies téléphoniques GSM seront désormais fabriquées en Pologne, à moindre coût pour Flextronics. La ligne UMTS de Nortel, née à Châteaudun et vendue à Alcatel, sera développée en interne chez Alcatel. Dans quelques semaines, la période de reconversion va commencer pour les salariés de Flextronics. Leur reclassement deviendra une priorité.

CHATEAUDUN - Mobilisation des pouvoirs publics pour redynamiser le bassin d'emploi - par Intensite le 30.05.2008 : 08:53... ()

Les pouvoirs publics se mobilisent pour relancer l’économie dans le bassin d’emploi de Châteaudun après la fermeture de Flextronics. La sous-préfète, Anne Laparre-Lacassagne, et le député, Philippe Vigier, ont fait hier un premier bilan des démarches. Le plan de revitalisation repose sur un fonds de 940.000 euros versé par la société Flextronics pour financer des emplois créés. Des emplois parfois pourvus par d’ex-salariés de Flextronics mais pas toujours. Le plan de dynamisation s’appuie sur une volonté d’attirer des entreprises dans le Pays dunois. Celles existantes sont consultées sur leurs besoins. Un comité d’engagement et un comité technique se réunissent mensuellement pour éplucher les dossiers. Un accompagnement est assuré pour les entreprises et les initiatives individuelles. Une cinquantaine d’emplois auront été créés d’ici la mi-juillet. Philippe Vigier s’engage à recréer les emplois perdus par Flextronics et ses sous-traitants en cinq ans. Les pouvoirs publics ont trois ans pour utiliser les différents leviers des plans de revitalisation et de dynamisation.Retrouvez l'interview d'Anne Laparre-Lacassagne dans la rubrique "Podcast et sons - Actualité - Les interviews de la rédaction".

CHATEAUDUN - Comité d'entreprise ce matin chez Flextronics - par Intensite le 03.09.2007 : 08:26... ()

Rappelons qu’un CE extraordinaire se tiendra aujourd’hui à 10h30 chez Flextronics à Châteaudun.  Le gérant François Barbier sera présent.

CHATEAUDUN - Le plan de rachat du site Flextronics annulé - par Intensite le 27.06.2008 : 12:49... ()

C'est confirmé : le site Flextronics de Châteaudun ne sera pas repris par le groupe Lagassé. Celui-ci met fin à son projet de rachat. Cette hypothèse avait été évoquée mercredi lors de la dernière réunion du comité d'entreprise, salle Saint-Jean à Châteaudun."C'est un espoir qui disparait . L'affaire semblait sérieuse", selon Yves Benoist, délégué syndical Flextronics.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement