Actualités Tourisme et voyage > Religion : Jessiane, l’enfance brisée d’une gamine brésilienne















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Religion : Jessiane, l’enfance brisée d’une gamine brésilienne

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Religion : Jessiane, l’enfance brisée d’une gamine brésilienne... ()

Le 5 mars dernier, Mgr José Cardoso Sobrinho, archevêque de Recife, a déclaré excommuniée la mère d’une fillette de 9 ans ayant avorté de jumeaux après avoir été violée

Excommunication de la mère d'une enfant violée... ()

Une mère brésilienne a fait avorter sa fillette de 9 ans, enceinte de jumeaux, qui avait été violée par son beau père. Jeudi dernier, l'archevêque de Recife dans le nord-est du Brésil a excommunié la mère de l'enfant. L'excommunication a été étendue à toute l'équipe médicale qui a pratiqué...

Avortement : nous ne pouvons pas rester silencieux... ()

L'archevêque d'Olinda et Recife, Mgr Jose Cardoso Sobrinho s'est confié au grand hebdomadaire brésilien Veja. Après avoir exprimé son «extrême détresse» à l'annonce de l'avortement des deux innocents petits jumeaux, il déclare : Je tiens à vous dire que ma...

L'Eglise catholique, la vie, le Brésil... ()

Retour sur l'excommunication de la mère d'une fillette qui a avorté à Recife après avoir été violée. Et si l'étonnant était que l'on s'étonne...

Religion : Les évêques brésiliens nient l'excommunication... ()

La Conférence nationale des évêques du Brésil (CNBB) a désavoué vendredi 13 mars l'archevêque de Recife qui a excommunié la mère d'une enfant de 9 ans ayant avorté de jumeaux à la suite d'un viol, ainsi que toute l'équipe médicale, et a nié l'excommunication

Brésil : un scandale secoue l'Eglise... ()

La polémique bat son plein au Brésil, dans le plus grand pays catholique du monde. Mercredi dernier, une fillette de 9 ans s'est fait avorter de jumeaux alors qu'elle était enceinte de 15 semaines après avoir été violée par son beau-père. En apprenant la nouvelle, l'archevêque de Recife a immédiatement...

Religion : Des catholiques à l’écoute face à l’avortement... ()

Alors que l’excommunication au Brésil de la mère d’une fillette de 9 ans, violée et ayant avorté, suscite de vives réactions, des prêtres et laïcs catholiques expliquent comment ils recherchent la meilleure façon d’agir

L'excommunication prononcée par l'archevêque brésilien et la communication trompeuse d'évêques français, pris en « fourc... ()

Le courage de certains laïcs chrétiens Leur confrère de Recife a, en effet, soulevé une vague d’indignation dans le monde et en particulier en France, en osant excommunier une mère et les médecins qui avaient aidé une fillette de neuf ans, violée par son beau père, à interrompre une grossesse monstrueuse. (...)

Religion : Le Vatican se place "aux côtés de la fillette brésilienne"... ()

Dans une tribune publiée dimanche 15 mars par L'Osservatore romano, le quotidien du Vatican, le président de l'Académie pontificale pour la Vie critique la décision d'excommunier l'entourage de la fillette qui a avorté au Brésil, et l'assure de la proximité et de la miséricorde de l'Eglise

Madagascar: Une fillette violée ()

Un homme de 41 ans est soupçonné d'avoir violé sa nièce de 13 ans. La fillette, qui souffre d'une maladie mentale, aurait tout raconté à sa grand-mère, à sa mère et aux enquêteurs. Son oncle l'aurait déjà violée à cinq reprises et il aurait menacé de la frapper si elle en parlait à sa famille.

Religion : L’Eglise admet des cas d’avortement thérapeutique... ()

Réagissant à une mauvaise interprétation des propos du pape sur l’avortement, le directeur de la Salle de presse a par ailleurs pris ses distances avec l’excommunication, prononcée par l’archevêque de Recife, de l’équipe médicale ayant provoqué l’avortement d’une petite fille enceinte de jumeaux

Religion : Un évêque brésilien excommunie la mère d’une fillette de 9 ans ayant avorté... ()

À Rome, le cardinal Giovanni Battista Re, préfet de la Congrégation pour les évêques, a apporté son soutien à la décision

Triste journée de la femme?enfant... ()

Comme chaque fois, la polémique. Comme souvent, le sentiment que, dans la manière de dire les choses, la hiérarchie de l'Eglise manque singulièrement d'humanité. L'histoire sordide et épouvantable de cette gamine de neuf ans, au Brésil, enceinte suite au viol de son beau-père de 23 ans, qu'une équipe médiale a décidé d'avorter, au regard des risques que ce petit bout de femme de 33 kilos, et 1,33 mètre courrait. Un cas prévu par la loi brésilienne, qui sinon condamne l'avortement. Mais pour l'archevêque de Recife, rien ne peut justifier un avortement. Il a donc excommunié la mère et les médecins: « la Loi de Dieu est supérieure à toute loi humaine» a-t-il expliqué. Décision approuvée au Vatican par le cardinal Ré, qui affirme que « l'Eglise a toujours défendu la vie et doit continuer à le faire, sans s'adapter aux humeurs de l'époque ou à l'opportunité politique ». En l'occurrence, on se demande bien pour cette petite fille, ou est l'humeur, ou est l'opportunité politique? Et quel intérêt dans ces cas extrêmes, de brandir ainsi une loi de Dieu d'autant plus incompréhensible qu'elle semble si peu faire de place à l'Amour ? L'Eglise peut et doit condamner l'avortement. Mais fallait-il excommunier ainsi mère et médecins, ces derniers ayant estimé que la vie de la fillette (qui attendait des jumeaux) était en danger ? Ne pouvait-on avoir des mots aussi durs pour ce « beau-père » de 23 ans, qui a reconnu les fait, et tranquillement expliqué qu'il violait ainsi la gamine depuis...

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google