Dictionnaire > Définitions E-Commerce > Taux de rupture
Dictionnaire en ligne
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Taux de rupture

 Définition

Definition de Taux de rupture  Le taux de rupture en linéaire exprime le niveau de service au consommateur final.

 Description

Description de Taux de rupture  La difficulté est de savoir ce qui se passe avec chaque produit en cas de rupture, ce qui a donné lieu à de nombreuses études :

- il peut y avoir substitution par un autre produit ce qui n'entraîne pas une diminution du chiffre d'affaires du distributeur mais est dangereux pour le fabricant,

- il peut y avoir abstention d'achat avec donc une réduction de chiffre d'affaires pour l'un et l'autre,

- il peut y avoir détournement de la clientèle vers une autre surface de vente concurrente pour trouver le produit recherché, ce qui dangereux pour le distributeur.

Le point important est que ces taux de rupture sont variables selon les pays et les catégories de produits. On peut rapprocher ces taux des taux de niveau de service aux distributeurs mentionnés ci-dessus par Boweasox et Closs, de l'ordre de 98% – soit 2% de ruptures - aux Etats Unis où il semble que les taux de rupture en linéaires soient encore plus élevés qu'en Europe. Un groupe de travail ECR France a montré en effet que 80% des causes de ruptures de stock en linéaire sont dues à l'environnement de la surface de vente.

Il y a donc là un effet de rupture de la qualité de service au niveau de la supply chain qui devra trouver ses remèdes dans les négociations entre producteurs et distributeurs.

Si vous avez des questions ou des commentaires à apporter à cette définition, utilisez ce formulaire, merci d'avance !

Partagez cette définition sur Google+ en cliquant sur ce bouton :

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook

 Auteur

Auteur Fred : OositoO

 Commentaires

Pour l'instant aucun commentaire n'a été ajouté. N'hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous si vous avez des questions ou des précisions à apporter à cette définition.

 Ajoutez votre commentaire

Si vous avez des commentaires à faire ou des questions à poser, remplissez le formulaire ci-dessous :

Votre pseudo * :
Ne mettez pas votre nom réel mais plutôt un prénom ou un pseudo
Votre adresse email * :
Indiquez une adresse qui fonctionne !
URL de votre site :
Si vous le voulez, mettez l'URL de votre site, nous y ferons un lien
Titre de votre commentaire * :
En quelques mots, l'objet de votre commentaire
Votre commentaire * :
Indiquez ici vos remarques, vos questions, vos compléments d'information... Aucune balise HTML n'est autorisée. Votre commentaire doit faire au moins 150 caractères de longueur.
 

Les champs marqués du signe * sont obligatoires.

Votre pseudo et celui de votre site apparaîtront sur la page publique de la définition, avec un lien vers votre site. Votre adresse email nous servira à vous prévenir des suites que nous donnerons à votre commentaire (qu'il soit accepté ou refusé) ; en aucun cas elle ne sera communiquée à un tiers sans votre consentement. Votre adresse IP sera enregistrée conformément aux obligations légales.

 Définitions à consulter

Définitions à consulter Nous vous proposons de consulter également la définition des termes suivants :

  • Compte Epargne Logement : CEL : Le Compte Épargne Logement (CEL) et le Plan Épargne Logement (PEL) comptent parmi les placements préférés des particuliers. La raison de cet engouement est triple : ils sont activement promus par les banques, ils apportent une sécurité financière au niveau de l'épargne comme du crédit, et ils bénéficient d'avantages fiscaux (ce que les Français apprécient beaucoup !).
  • Courtier en crédit : Le rôle du courtier en crédit est de mettre en relation un emprunteur potentiel avec des organismes de crédit et de négocier les meilleures conditions de taux en fonction de la situation financière et de la nature du projet de l'acquéreur.
  • Courtier immobilier : Un courtier en prêt immobilier vous accompagne dans la recherche du meilleur taux de crédit immobilier pour votre projet.
  • Crédit : Issu du latin credere qui signifie "croire" et creditum "ce qui est confié", le crédit regroupe les activités liées au prêt d'argent.
  • Le diagnostic prêt à taux zéro (PTZ) : Jusqu'en février 2005, le prêt à taux zéro (ou ptz) ne s'adressait qu'à l'acquéreur d'un logement neuf ou d'un bâtiment ancien soumis à des travaux d'importance (+ de 50% du prix du logement). Depuis le 01 février 2005, le diagnostic prêt à taux zéro permet de l'étendre à un logement ancien, sans condition, tant qu'il répond à des critères précis, prédéterminés par ce nouveau diagnostic immobilier.
  • E-pocrisie : L'E-pocrisie rassemble tous les procédés qui tendent à valoriser ou dévaloriser une entreprise de façon mensongère sur le net, en se présentant faussement comme un consommateur.
  • Euribor : L'EURIBOR (EURo InterBank Offered Rate) est le taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone Euro.
  • Hiving : Le style de vie Hiving désigne à la fois la ruche (Hive en anglais) et toute l'activité qui l'entoure.
  • Le Taux effectif global (TEG) : Pour la mise en place d'un crédit, on doit choisir entre un crédit à taux fixe et un crédit à taux révisable dont les implications financières peuvent être significatives.
  • Livret épargne : Un livret d'épargne (ou livret bancaire) est un compte ouvert auprès d'une banque pour lequel tous les dépôts d'argent sont rémunérés selon un taux fixé soit par l'Etat (livret réglementé, comme le livret A), soit par la banque elle-même (livret non réglementé).
  • Livret jeune : Le livret jeune est un placement épargne destiné aux personnes âgées de 12 à 25 ans.
  • Prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) : Le Prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) est une option fiscale qui permet de prélever directement à la source l'impôt dû sur les revenus des placements financiers.
  • Prêt à taux 0 : Le prêt à taux zéro, tel que défini par la Loi de Finances 2005, est destiné à faciliter l'acquisition de la résidence principale de l'emprunteur, dans le neuf ou l'ancien, sans conditions de travaux. Accompagnant obligatoirement un crédit bancaire dit « crédit principal », le prêt à taux zéro est très souvent pris en compte comme « apport personnel » par les banques.
  • Prêt Capé : Dans le cadre d'un prêt à taux révisable, la hausse du taux est "limitée" par un contrat à plus ou moins 1,5, 2 ou 3 points par rapport au taux de départ. Exemple : le taux de départ est de 4,7 % avec un cap à 2 points, le taux ne pourra pas franchir la barre des 6,7 %.
  • Prêt épargne logement : Le prêt épargne logement est un prêt immobilier consenti à un taux préférentiel au terme d'une phase d'épargne.
  • Prêt paris logement 0% : Le 1er mars 2004, la ville de Paris a mis en place le crédit Paris Logement 0 %, un crédit à taux zéro, dans le but d'aider les ménages parisiens à financer l'acquisition d'un logement neuf ou ancien, avec ou sans travaux.
  • Prêt à taux fixe : Dans un prêt à taux fixe, le taux d'intérêt est fixe pour la totalité du terme choisi.
  • Prêt à taux variable : Dans un prêt à taux variable, le taux d'intérêt peut varier en fonction des variations du taux d'intérêt préférentiel.
  • Prêt à Taux Zéro Plus : Le PTZ Plus (PTZ +) est un crédit immobilier destiné au primo-accédant.
  • Super livret : Un super livret est le surnom donné aux livrets épargne des banques en ligne.

Si vous avez aimé cette définition, partagez-la sur vos réseaux sociaux !

Partager

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook