Actualités Economie > AFGHANISTAN - DIPLOMATIE: Kaboul renégocie le mandat des forces étrangères















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

AFGHANISTAN - DIPLOMATIE: Kaboul renégocie le mandat des forces étrangères

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

MONDE: Kaboul va renégocier mandat des forces internationales... ()

KABOUL (AFP)--Le gouvernement afghan a annoncé lundi qu'il souhaitait renégocier les termes de la présence des forces internationales en Afghanistan, après une série de...

Afghanistan - Kaboul veut renégocier la présence internationale... ()

Après les 90 civils tués vendredi dernier, le gouvernement afghan a décidé lundi de renégocier les termes de la présence des forces internationales sur place....

Afghanistan : Karzaï furieux contre la coalition... ()

Plusieurs dizaines de civils auraient été tués vendredi dans le village d'Azizabad par un bombardement de l'Otan. Kaboul a annoncé lundi vouloir renégocier les termes de la présence des forces internationales sur son sol.

Afghanistan : Karzaï furieux contre la coalition... ()

Plusieurs dizaines de civils auraient été tués vendredi dans le village d'Azizabad par un bombardement de l'Otan. Kaboul a annoncé lundi vouloir renégocier les termes de la présence des forces internationales sur son sol.

Les forces de l'OTAN infligent des pertes aux insurgés dans le district de Zhari-Panjwaii... ()

Une opération-surprise menée tôt lundi matin dans le dangereux district de Zhari-Panjwaii, en Afghanistan, a été décrite comme une réussite à court terme, mais un commandant canadien a expliqué que le renforcement des forces du gouvernement afghan constitue la clé de la sécurité à long terme. Selon ce militaire, 41 militants talibans ont été tués à la suite des frappes aériennes et terrestres des forces canadiennes, afghanes et britanniques, qui ont aussi découvert et saisi une cache (...) - Actualité

Hervé Morin et la phrase qui inquiète ()

Lors d'un entretien avec la presse Canadienne, le Ministre Français de la Défense a fixé aucune date limite à la présence des troupes Françaises en Afghanistan. Cette phrase suscite de nombreux commentaires. La France n'augmenterait pas son contingent dans les forces de la coalition mais au prix de ne pas donner de date limite à sa présence dans ce territoire objet de toutes les craintes ? 2 800 militaires Français sont présents sur le sol afghan.

Afghanistan: les forces de la coalition internationale ont tué plus de 30 talibans... ()

MOSCOU, 6 juillet - RIA Novosti. Le commandement des forces de la coalition internationale en Afghanistan a fait état de 33 talibans tués lors d'une opération spéciale, rapporte vendredi l'agence Associated Press.

Afghanistan : une frappe aérienne internationale tue neuf soldats... ()

Kaboul - Neuf soldats afghans ont été tués et trois blessés dans une frappe aérienne des forces internationales dans la province de Khost, dans l'est de l'Afghanistan. Cette annonce a été faite par le ministère afghan de la Défense. Les insurgés sont particulièrement actifs dans la province de Khost, frontalière du Pakistan. Les forces étrangères en Afghanistan sont régulièrement accusées de provoquer la mort de civils dans leurs combats ou leurs bombardements contre les insurgés, mais les (...) - Actualité /

Afghanistan: 65 civils tués dans des frappes alliées... ()

Soixante-cinq civils et 35 talibans ont été tués à la suite de frappes aériennes alliées dans la province d'Helmand (sud de l'Afghanistan), a affirmé samedi le chef du district de Gereshk, Dor Alishah, citant une enquête des autorités locales.Un précédent bilan des autorités locales avait fait état de 30 civils tués dans ces frappes aériennes nocturnes des forces internationales sur le village de Haidar Abad (district de Gereshk).Selon les résultats de notre enquête jusqu'à maintenant, 65 civils ont été tués, dont des femmes et des enfants, a-t-il dit à l'AFP.35 talibans ont également été tués, a-t-il ajouté.La coalition sous commandement américain et la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) dirigée par l'Otan ont reconnu que des civils avaient été tués dans cette opération aérienne conjointe.Attaqués au mortier et au lance-roquettes, des soldats afghans et de la coalition ont riposté et appelé en renfort l'aviation de l'Isaf et de la coalition après avoir clairement identifié les positions de tirs ennemis, incluant un système de tranchées, selon un communiqué de la coalition.A l'issue de la bataille, les restes de certaines personnes, apparemment des civils, ont été retrouvés parmi les insurgés tués en position de combat dans les tranchées, a poursuivi la coalition accusant les talibans de s'être servis d'eux comme boucliers humains.La coalition a refusé de donner une estimation du nombre de rebelles tués.Selon le chef de la police provinciale, des habitants...

Karzai en colère ()

Alors que 25 civils, dont neuf femmes et trois bébés, ont été tués dans une frappe aérienne nocturne de l'Otan sur leur village, le président afghan Hamid Karzai a lancé une charge sévère contre les forces internationales. « Depuis une semaine ou dix jours, à la suite d'opérations imprécises et menées sans discernement par les forces de l'Otan et de la coalition, notre peuple a souffert. Cela n'est pas acceptable. Cela ne sera plus toléré », a-t-il dit devant la presse. « Dans le district de Chora, les forces de l'Otan et de la coalition ont effectué des tirs d'artillerie et, selon nos dernières informations, 52 de nos concitoyens sont tombés en martyrs. » Il a également mis en cause les forces internationales pour la mort dans le district de Khas de plus de 10 civils dans de « mystérieux bombardements ». Il a poursuivi : « Si l'Otan veut gagner sa guerre contre la terreur, si elle veut sécuriser l'Afghanistan, alors elle doit coopérer véritablement avec le gouvernement afghan. A partir d'aujourd'hui, elles doivent travailler comme nous leur dirons de travailler ici. Point à la ligne. » La réaction des Américains sera évidemment : cause toujours, et si tu n?es pas content on mettra un autre à ta place. La réaction de Hamid Karzai, obligé des Américains, est néanmoins significative du ras le bol afghan. Pendant ce temps-là les affaires continuent. L'Afghanistan sous contrôle américain est plus que jamais le premier producteur d'héroïne du monde.

Le Pakistan accuse les forces étrangères en Afghanistan d'un raid meurtrier... ()

Le Pakistan a accusé mercredi, pour la première fois depuis le début de la guerre contre le terrorisme, les forces internationales en...

Afghanistan: l'Américain McChrystal à la tête des forces internationales... ()

Le général américain Stanley McChrystal a pris lundi en Afghanistan la tête des quelque 90.000 soldats des forces internationales, américaines et...

Hamid Karzaï réclame la fin des frappes aériennes américaines en Afghanistan... ()

Le président afghan Hamid Karzaï a réclamé vendredi la fin des frappes aériennes américaines dans son pays, les jugeant inacceptables après la...

Massimo D'Alema critique la mission militaire américaine en Afghanistan... ()

ROME, 25 juillet - RIA Novosti. Les victimes parmi les populations civiles de l'Afghanistan ont engendré la tension entre le gouvernement du pays et la coalition internationale opérant sur le territoire afghan, a déclaré le ministre italien des Affaires étrangères, Massimo D'Alema, dans son discours prononcé mercredi à la Chambre des députés (chambre basse du parlement italien).

Afghanistan : un sanglant coup de pub pour les talibans... ()

Les Américains avaient annoncé hier que 30 talibans avaient été tués dans un affrontement avec les forces de sécurité afghanes et internationales et dans des frappes aériennes, dans le district de Shindand. Mais la police de la région a affirmé que 15 maisons ont aussi été détruites dans les bombardements. « Soixante-seize personnes, tous des civils et pour la plupart des femmes et des enfants, ont été tués », a assuré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué, précisant que parmi les victimes figurent 50 enfants de moins de 15 ans, 19 femmes, 7 hommes. Si ce bilan était confirmé, il s'agirait de la bavure la plus meurtrière depuis l'invasion du pays. La dernière en date ce sont les deux frappes aériennes de juillet qui avaient tué 64 civils, pour la plupart des femmes et des enfants venant assister à un mariage. La Maison Blanche a réagi avec le plus grand scepticisme, alors même que le « président » Karzai condamnait dans un communiqué le « martyre de plus de 70 innocents, pour la plupart des femmes et des enfants ». La « coalition », sur place, a réagi autrement : « Toutes les accusations concernant des victimes civiles sont prises très au sérieux. Les forces de la coalition font tout ce qu'elles peuvent pour éviter la perte de vies innocentes. Une enquête a été ouverte. » Elles sont surtout prises au sérieux parce qu'elles retournent les populations contre les forces internationales et contre le « gouvernement » afghan. De violentes manifestations ont aussitôt éclaté...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement