Actualités Economie > THAÏLANDE: À Bangkok, le gouvernement propose un référendum















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

THAÏLANDE: À Bangkok, le gouvernement propose un référendum

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Samak se dit prêt à former un nouveau gouvernement en Thaïlande... ()

Samak Sundaravej, dirigeant du parti où se sont regroupés les alliés de l'ex-Premier ministre thaïlandais Thaksin Shinawatra, a revendiqué la victoire aux élections législatives de dimanche et s'est déclaré en mesure de former un gouvernement. Je serai à coup sûr le prochain Premier ministre, a lancé M. Samak lors d'une conférence de presse à Bangkok. Il a dit que le Parti du pouvoir du peuple... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Mort de l'ancien Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej... ()

Contenu Résumé:  BANGKOK (Reuters) - Samak Sundaravej, ancien Premier ministre conservateur de Thaïlande, est mort d'un cancer mardi à l'âge de 74 ans, annoncent son entourage et des responsables médicaux. Samak avait été nommé ... Signature:  © 2009 Thomson Reuters BANGKOK (Reuters) - Samak Sundaravej, ancien Premier ministre conservateur de Thaïlande, est mort d'un cancer mardi à l'âge de 74 ans, annoncent son entourage et des responsables médicaux. Samak avait été nommé 25e Premier ministre de Thaïlande en janvier 2008 et demeura à la tête d'un gouvernement de coalition pendant neuf mois.Options Titre original:  Mort de l'ancien Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej Code source:  OFRWR-THAILANDE-SAMAK-20091124 Sémantique En savoir plus:  Mort de Juan Almeida, l'un des chefs de la révolution cubaine

Crise politique en Thaïlande: le Premier ministre va voir le roi... ()

Le Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej, dont des milliers d'opposants exigent la démission, a rencontré le roi Bhumibol Adulyadej pour...

Thaïlande : état d'urgence décrété après de violents affrontements... ()

Après de violents affrontements nocturnes entre partisans et adversaires du Premier ministre thaïlandais Samak Sundaravej, l'état d'urgence a été décrété mardi à Bangkok. Les heurts ont fait un mort et 44 blessés.

L'état d'urgence décrété en Thaïlande... ()

De violents affrontements ont opposé à Bangkok partisans et adversaires du premier ministre Samak Sundaravej, accusé d'être la « marionnette » de son prédécesseur renversé en 2006. » La bourse et la monnaie thaïlandaises chutent

L'état d'urgence décrété en Thaïlande... ()

De violents affrontements ont opposé à Bangkok partisans et adversaires du premier ministre Samak Sundaravej, accusé d'être la « marionnette » de son prédécesseur renversé en 2006. » La bourse et la monnaie thaïlandaises chutent

Thaïlande : le retour de Thaksin... ()

Thaksin Shinawatra avait été chassé du pouvoir par un putsch militaire (mené par un général musulman)  le 19 septembre 2006. Depuis lors il vit en exil. Ce milliardaire (qui est notamment président du club de foot de Manchester) fait l'objet de multiples enquêtes pour corruption dans son pays. Son parti a été dissous, et il a été interdit d'activités politiques pendant dix ans, en compagnie de 110 de ses fidèles. Or, aux élections législatives qui se sont tenues dimanche, le nouveau parti regroupant les partisans de Thaksin, le parti du pouvoir du peuple, dirigé par Samak Sundaravej, a obtenu 232 des 480 sièges du Parlement, tandis que le parti démocrate en obtient 165. Samak Sundaravej a déclaré que ces élections étaient « une victoire pour tous les Thaïlandais qui, d'une manière peu raisonnable, ont perdu leur liberté le 19 septembre ». Il s'est posé en prochain Premier ministre et a laissé entendre que Thaksin, qui lui a téléphoné pour le féliciter, pourrait bénéficier d'une amnistie et revenir rapidement dans son pays... En août dernier, lors du référendum sur la nouvelle Constitution, on avait constaté que le nord rural du pays, resté fidèle à Thaksin, avait voté non à 63%, et que si le sud avait massivement voté oui, c'était pour avoir de nouvelles élections comme la junte s'y était engagée à condition que la Constitution soit adoptée.

Le premier ministre thaïlandais rend son tablier... ()

Les opposants ont fini par avoir la toque du Premier ministre thaïlandais. Samak Sundaravej n'a pas dû démissionner pour les affaires de diffamation, de corruption ou d'atteinte aux droits de l'homme dont il est accusé... mais à cause des émissions culinaires qu'il présentait.

Le gouvernement des Pays-Bas se moque du peuple... ()

Seul pays, avec la France, à avoir rejeté le projet de traité constitutionnel, les Pays-Bas ont décidé de ne pas soumettre le nouveau traité européen à référendum. Le premier ministre se justifie :Un référendum n'est pas nécessaire (...) car le...

Crise en Thaïlande les Thaïlandais veulent renverser le Premier Ministre.... ()

Crise en Thaïlande les Thaïlandais veulent renverser le Premier Ministre.Aujourd'hui les Thaïlandais sont descendus dans la rue pour manifester en masse contre le régime politique mené par le Premier Ministre Samak Sundarajev, qu'ils accusent de corruption.Ce sont des milliers de manifestants royalistes qui se sont rendus dans les rues dans le but de faire tomber. Les manifestants ont pris d'assaut aujourd'hui le siège du gouvernement à Bangkok et une chaîne de télévision nationale.Ces protestations font suite à une crise politique qui dure depuis des mois.Le premier Ministre Samak Sundaravej s'est réfugié dans un complexe militaire situé au centre de la capitale Bangkok, de son lieu de retrait le Premier Ministre a accusé les manifestants provoquer des violences graves en vu de renverser le pouvoir en place.Vidéo

La Thaïlande débloque l'accès à YouTube... ()

Les autorités de Bangkok ont débloqué l'accès au site d'échanges de vidéos YouTube après la mise en place de filtres empêchant les utilisateurs en Thaïlande de voir des clips jugés offensants pour le roi, a annoncé vendredi un ministre.Des restrictions avaient été imposées il y a cinq mois après la mise en ligne par un utilisateur anonyme d'un montage d'images du roi Bhumibol Adulyadej (79 ans) près d'une photo de pieds, considéré comme un outrage en Thaïlande.Les clips impliquant le souverain s'étaient ensuite multipliés suite à l'interdiction d'accès à YouTube décrétée en avril par le gouvernement issu de la junte militaire à Bangkok.Sitthichai Pookaiyaudoom, ministre thaïlandais de l'Information et de la Communication, a déclaré que toutes les restrictions avaient été levées jeudi après l'installation par YouTube de filtres empêchant les utilisateurs en Thaïlande de voir les vidéos liées au roi.En fait, nous avions dit il y a des mois à YouTube ce que nous voulions mais ils n'ont été capables de faire cela que maintenant, a-t-il dit.Un accord de principe avait été annoncé en mai entre Bangkok et Google, la maison mère de YouTube.Bhumibol, immensément révéré dans son pays, est le plus ancien monarque en exercice dans le monde (61 ans de règne). Son image est protégée par des lois extrêmement sévères en Thaïlande.A un moment, le gouvernement thaïlandais avait menacé de poursuivre YouTube pour crime de lèse-majesté.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement