Actualités Industrie > L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey... ()

Les autorités vétérinaires britanniques appellent à la vigilance après la contamination d'un sixième élevage par la fièvre aphteuse depuis août dans le Surrey (sud-est).

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey... ()

Les autorités vétérinaires britanniques ont appelé à la vigilance samedi après la contamination d'un sixième élevage par la fièvre aphteuse depuis août dans le Surrey, tout en soulignant que l'épizootie restait confinée dans une zone étroitement surveillée. Le Premier ministre Gordon Brown a convoqué samedi matin le comité Cobra, la cellule de crise du gouvernement britannique, pour une réunion sur ce problème sanitaire qui persiste. La contamination par fièvre aphteuse d'un sixième élevage depuis le réveil de l'épizootie en août, le quatrième sur le seul mois de septembre, a été confirmée par le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales vendredi soir dans une ferme située à l'intérieur de la zone de protection en vigueur de 3km.

Grande-Bretagne : nouvelle alerte à la fièvre aphteuse... ()

Un nouveau cas de fièvre aphteuse a été découvert en Grande-Bretagne. Comme en août dernier, c'est un élevage du Surrey qui est touché. Les autorités ont interdit tout mouvement de bétail sur l'ensemble du territoire. De son côté, l'Union européenne a rétabli son embargo...

Fièvre aphteuse: allègement des restrictions au transport d'animaux... ()

La responsable des services vétérinaires britanniques Debby Reynolds a annoncé samedi un allègement des restrictions concernant le transport du bétail en Angleterre, mises en place mercredi après la découverte d'un premier cas de fièvre aphteuse. A partir de samedi minuit, les éleveurs anglais seront de nouveau autorisés à transporter leurs bêtes directement vers les abattoirs de leur région, a précisé Mme Reynolds. A partir de ce soir minuit, le transport des animaux vers l'abattoir sera autorisé en Angleterre dans le cadre de strictes mesures de biosécurité, à la suite d'une évaluation des dangers liés au déplacement du bétail. Cet allègement intervient alors qu'un nouveau foyer de fièvre aphteuse a été confirmé vendredi dans un deuxième élevage du Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre. Ce deuxième foyer se trouve à proximité d'Egham (Surrey), où un premier cas de fièvre aphteuse avait été confirmé, pour la première fois depuis l'alerte de début août. Les restrictions au tran...

Fièvre aphteuse: L'UE va interdire les exportations d'animaux britanniques... ()

L'Union européenne va interdire les exportations d'animaux et de produits dérivés en provenance de Grande-Bretagne, après l'apparition d'un foyer de fièvre aphteuse dans le Surrey, a annoncé samedi un ministre du gouvernement britannique sur la BBC.Il va y avoir une interdiction des exportations (britanniques) au sein de l'Union européenne. C'est une mesure qui est automatiquement imposée après la découverte de cas de fièvre aphteuse, a déclaré Ed Miliband, ministre chargé du Cabinet (gouvernement restreint), sur BBC News 24. Le virus de la fièvre aphteuse a été identifié vendredi par les services vétérinaires britanniques au sein d'une exploitation située dans le village de Normandy (Surrey), à une cinquantaine de kilomètres au sud-ouest de Londres. Un plan d'urgence a immédiatement été mis en oeuvre avec une interdiction des déplacements du bétail (ovins, porcins, bovins) sur tout le territoire. Une zone d'exclusion temporaire d'un kilomètre de rayon, une zone de protection de trois kilomètres et une zone de surveillance de dix kilomètres ont également été décrétées autour de l'exploitation. L'ensemble du bétail de la ferme devait être abattu samedi matin puis être incinéré, selon Debbie Reynolds, chef des services vétérinaires britanniques.

Fièvre aphteuse: la source de la maladie se précise... ()

Londres a confirmé l'existence d'un deuxième foyer de fièvre aphteuse, à proximité du premier site dans le Surrey. Un rapport préliminaire établit ...

Fièvre aphteuse : GB, la série noire continue... ()

Le ministère britannique de l'Environnement, de l'alimentation et des affaires rurales, le Defra, a confirmé dimanche la découverte d'un huitième foyer de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne, dans un élevage situé une fois de plus dans le Surrey, au Sud-Est de l'Angleterre. Une mauvaise nouvelle...

Fièvre aphteuse · L'enquête se poursuit en Grande-Bretagne... ()

Les autorités britanniques poursuivaient leurs recherches ce lundi pour déterminer comment le virus a pu atteindre l'élevage infecté voisin dans le Surrey. (ARGENT)

Le cas de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne serait de la même souche que ceux d'août... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas, détectés mercredi dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre), est semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.

Santé. La lutte contre la fièvre aphteuse reprend... ()

Quelques jours après que le gouvernement eut annoncé l'éradication définitive de l'épidémie survenue début août, deux nouveaux cas de fièvre aphteuse ont été détectés hier dans le Surrey et le..

Surrey : Fièvre aphteuse : deux foyers détectés en Grande-Bretagne... ()

Deux foyers de fièvre aphteuse ont été découverts à 50 km au sud-ouest de Londres. La contamination proviendrait d'un des centres du pôle scientifique de recherche sur les maladies animales, situé à proximité, sans doute propagée par des déplacements humains, pourtant interdits dans cette zone ''protégée''. 200 animaux ont été abattus.

Fièvre aphteuse : alerte en Grande Bretagne... ()

Les autorités britanniques cherchent depuis ce matin à identifier la source du foyer de fièvre aphteuse découvert dans un élevage bovin à Guildford, au sud de Londres. Elles concentrent leurs investigations sur deux laboratoires de recherches de la région...

Deuxième foyer de fièvre aphteuse confirmé... ()

La présence d'un deuxième cas de fièvre aphteuse a été confirmée à proximité du site du premier foyer de la maladie situé dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre).

Une nouvelle épidémie de fièvre aphteuse plane sur la Grande-Bretagne... ()

Alerte à la fièvre aphteuse sur le sol britannique. Une interdiction des déplacements du bétail sur tout le territoire de la Grande-Bretagne a été imposée en raison de la découverte d'un foyer de fièvre aphteuse, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement. Au niveau national, aucun mouvement d'animaux n'est permis, sauf autorisation spéciale, a indiqué un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales. La mesure concerne aussi les transports de carcasses. Le ministère a annoncé qu'un cas de fièvre aphteuse avait été détecté dans une ferme du Surrey, au sud-ouest de Londres. A la suite d'une enquête sur un cas suspect dans une exploitation proche de Guildford, dans le Surrey, les résultats obtenus en laboratoire ont indiqué ce soir que la fièvre aphteuse est présente dans des échantillons provenant du bétail de cette exploitation, a déclaré un porte-parole du ministère. Cette annonce a été précédée par une réunion du COBRA, la cellule de crise du gouvernement britannique. Notre principale priorité est de prévenir l'extension de la maladie pour protéger le bétail.

C'est reparti pour l'holocauste des animaux ?... ()

Le troupeau dont l'abattage avait été ordonné mercredi dans la zone de protection dans le Surrey n?était pas contaminé par le virus de la fièvre aphteuse, annoncent les autorités sanitaires britanniques. C'est une véritable folie qui a repris les Anglais avec la découverte d'un, puis deux foyers de fièvre aphteuse. Les 362 bêtes de cet élevage ont été abattues, uniquement parce qu'elles se trouvaient à côté des autres, et avaient donc pu être en contact avec le virus. 362, c'est plus de la moitié des bêtes abattues jusqu'ici (dont la plupart n?avaient pas non plus la fièvre aphteuse). Un quatrième « foyer » a été découvert, un élevage de veaux dont certains avaient des symptômes de fièvre aphteuse. Toutefois ils n?ont pas été abattus, et les premiers examens laissent penser que le « niveau de suspicion est faible »...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement
Nuage de tags :