Actualités Sciences > Grande-Bretagne: cas de fièvre aphteuse confirmé dans un second élevage















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Grande-Bretagne: cas de fièvre aphteuse confirmé dans un second élevage

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Grande-Bretagne: cas de fièvre aphteuse confirmé dans un second élevage... ()

Un nouveau cas de fièvre aphteuse a été confirmé dans un deuxième élevage du Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre, voisin du premier foyer détecté mercredi, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement.Ce deuxième foyer concerne une ferme proche d'Egham, dont les animaux avaient été abattus par précaution dès jeudi, a précisé le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).L'exploitation se situe dans la zone de protection autour du premier cas, à Egham, et jouxte le centre dont la contamination a été annoncée mercredi, ajoute le ministère.

Fièvre aphteuse : GB, la série noire continue... ()

Le ministère britannique de l'Environnement, de l'alimentation et des affaires rurales, le Defra, a confirmé dimanche la découverte d'un huitième foyer de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne, dans un élevage situé une fois de plus dans le Surrey, au Sud-Est de l'Angleterre. Une mauvaise nouvelle...

GB: le quatrième foyer suspect de fièvre aphteuse n'est pas contaminé... ()

L'élevage de veaux situé près du village de Dorkin, dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre), n'a pas été contaminé par le virus de la fièvre aphteuse, a annoncé samedi le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).La zone de protection temporaire de trois kilomètres, qui avait été établie par mesure de précaution autour de cet élevage, a été levée, a confirmé une porte-parole du Defra.Le ministère avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi craindre la contamination de cet élevage situé à quelques kilomètres à l'est de la zone de surveillance de 10 kilomètres de rayon mise en place autour des deux fermes où la maladie a été détectée.L'abattage des bêtes n'avait cependant pas été ordonné.Depuis le début de la crise, le 3 août, la contamination de deux troupeaux seulement a donc été confirmée et leur abattage mis en oeuvre.Au total, près de 600 animaux ont été abattus dans trois exploitations.

Une nouvelle épidémie de fièvre aphteuse plane sur la Grande-Bretagne... ()

Alerte à la fièvre aphteuse sur le sol britannique. Une interdiction des déplacements du bétail sur tout le territoire de la Grande-Bretagne a été imposée en raison de la découverte d'un foyer de fièvre aphteuse, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement. Au niveau national, aucun mouvement d'animaux n'est permis, sauf autorisation spéciale, a indiqué un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales. La mesure concerne aussi les transports de carcasses. Le ministère a annoncé qu'un cas de fièvre aphteuse avait été détecté dans une ferme du Surrey, au sud-ouest de Londres. A la suite d'une enquête sur un cas suspect dans une exploitation proche de Guildford, dans le Surrey, les résultats obtenus en laboratoire ont indiqué ce soir que la fièvre aphteuse est présente dans des échantillons provenant du bétail de cette exploitation, a déclaré un porte-parole du ministère. Cette annonce a été précédée par une réunion du COBRA, la cellule de crise du gouvernement britannique. Notre principale priorité est de prévenir l'extension de la maladie pour protéger le bétail.

Une nouvelle épidémie de fièvre aphteuse plane sur la Grande-Bretagne... ()

Alerte à la fièvre aphteuse sur le sol britannique. Une interdiction des déplacements du bétail sur tout le territoire de la Grande-Bretagne a été imposée en raison de la découverte d'un foyer de fièvre aphteuse, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement. Au niveau national, aucun mouvement d'animaux n'est permis, sauf autorisation spéciale, a indiqué un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales. La mesure concerne aussi les transports de carcasses. Le ministère a annoncé qu'un cas de fièvre aphteuse avait été détecté dans une ferme du Surrey, au sud-ouest de Londres. A la suite d'une enquête sur un cas suspect dans une exploitation proche de Guildford, dans le Surrey, les résultats obtenus en laboratoire ont indiqué ce soir que la fièvre aphteuse est présente dans des échantillons provenant du bétail de cette exploitation, a déclaré un porte-parole du ministère. Cette annonce a été précédée par une réunion du COBRA, la cellule de crise du gouvernement britannique. Notre principale priorité est de prévenir l'extension de la maladie pour protéger le bétail.

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey... ()

Les autorités vétérinaires britanniques ont appelé à la vigilance samedi après la contamination d'un sixième élevage par la fièvre aphteuse depuis août dans le Surrey, tout en soulignant que l'épizootie restait confinée dans une zone étroitement surveillée. Le Premier ministre Gordon Brown a convoqué samedi matin le comité Cobra, la cellule de crise du gouvernement britannique, pour une réunion sur ce problème sanitaire qui persiste. La contamination par fièvre aphteuse d'un sixième élevage depuis le réveil de l'épizootie en août, le quatrième sur le seul mois de septembre, a été confirmée par le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales vendredi soir dans une ferme située à l'intérieur de la zone de protection en vigueur de 3km.

Fièvre aphteuse: allègement des restrictions au transport d'animaux... ()

La responsable des services vétérinaires britanniques Debby Reynolds a annoncé samedi un allègement des restrictions concernant le transport du bétail en Angleterre, mises en place mercredi après la découverte d'un premier cas de fièvre aphteuse. A partir de samedi minuit, les éleveurs anglais seront de nouveau autorisés à transporter leurs bêtes directement vers les abattoirs de leur région, a précisé Mme Reynolds. A partir de ce soir minuit, le transport des animaux vers l'abattoir sera autorisé en Angleterre dans le cadre de strictes mesures de biosécurité, à la suite d'une évaluation des dangers liés au déplacement du bétail. Cet allègement intervient alors qu'un nouveau foyer de fièvre aphteuse a été confirmé vendredi dans un deuxième élevage du Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre. Ce deuxième foyer se trouve à proximité d'Egham (Surrey), où un premier cas de fièvre aphteuse avait été confirmé, pour la première fois depuis l'alerte de début août. Les restrictions au tran...

Fièvre aphteuse : un deuxième foyer détecté... ()

Le spectre d'une nouvelle épizootie de fièvre aphteuse plane sur la Grande Bretagne. Un deuxième foyer d'infection a été confirmé mardi matin, à proximité de la ferme d'élevage où la maladie a été détectée sur des bovins vendredi dernier. Sans attendre les résultats, l'opération d'abattage des 50 têtes de bétail a été ordonnée...

Grippe aviaire: deuxième foyer de contamination au H5N1 en Angleterre... ()

Le virus H5N1 hautement pathogène de la grippe aviaire a été détecté dans un deuxième élevage avicole de l'est de l'Angleterre.Des analyses en laboratoire ont confirmé la présence du virus H5N1 de la grippe aviaire parmi des dindes d'une des quatre exploitations identifiées comme ayant eu des contacts dangereux avec la ferme où le H5N1 a été confirmé le 13 novembre, a précisé le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra). Cette ferme, Redgrave Park, est située près de Diss, à cheval entre les comtés de Norfolk et de Suffolk. Defra ne précise pas le nom du deuxième élevage contaminé, ajoutant simplement que l'ensemble des animaux ont déjà été abattus dans le cadre de mesures de précaution. Au total, environ 28.600 volailles ont été abattues, aussi bien dans les quatre élevages classés dangereux que dans la première ferme incriminée. L'abattage des animaux de quatre exploitations avait été décidé en raison du fait que ces fermes emploient du personnel commun à l'élevage de Redgrave Park.

Grande-Bretagne: foyer de fièvre aphteuse, déplacement du bétail interdit... ()

Une interdiction des déplacements du bétail sur tout le territoire de la Grande-Bretagne a été imposée en raison de la découverte d'un foyer de fièvre aphteuse, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement.

Fièvre aphteuse : 2e foyer confirmé en Angleterre... ()

Les autorités britanniques ont confirmé hier l'existence d'un 2e foyer de fièvre aphteuse à l'intérieur du périmètre d'exclusion de 3 km entourant la ferme où avait été détecté le virus vendredi...

Deuxième foyer de fièvre aphteuse confirmé... ()

La présence d'un deuxième cas de fièvre aphteuse a été confirmée à proximité du site du premier foyer de la maladie situé dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre).

Fièvre aphteuse en Grande-Bretagne: la souche du nouveau cas sans doute la même qu'en août... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas détectés mercredi près de Londres est semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.Des analyses préliminaires, qui seront probablement confirmées par des tests définitifs, ont montré que les deux souches sont identiques, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).Richard Lochhead, le ministre écossais à l'Environnement, avait par avance qualifié ces résultats d'encourageants dans la mesure où ils suggèrent que la contamination pourrait être limitée à la seule région de Surrey, le comté situé dans le sud de l'Angleterre où la contamination d'un élevage a été annoncée mercredi.Les craintes de propagation dans un élevage de porcs du Norfolk, comté de l'est situé à plus de 200 kilomètres de la zone contaminée, où un cas suspect avait été signalé, ont été levées jeudi soir: Tous les tests se sont avérés négatifs. La zone de contrôle temporaire a été levée, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Defra, précisant qu'aucun des animaux de la ferme, située à Hindolveston, n'ont été abattus.Signe de la gravité de la situation, le Premier ministre britannique Gordon Brown a présidé jeudi matin une deuxième réunion du comité Cobra, cellule de crise du gouvernement. L'occasion pour lui de se défendre d'avoir agi dans la précipitation en annonçant samedi l'éradication de...

Fièvre aphteuse en Grande-Bretagne: la souche du nouveau cas sans doute la même qu'en août... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas détectés mercredi près de Londres est semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.Des analyses préliminaires, qui seront probablement confirmées par des tests définitifs, ont montré que les deux souches sont identiques, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).Richard Lochhead, le ministre écossais à l'Environnement, avait par avance qualifié ces résultats d'encourageants dans la mesure où ils suggèrent que la contamination pourrait être limitée à la seule région de Surrey, le comté situé dans le sud de l'Angleterre où la contamination d'un élevage a été annoncée mercredi.Les craintes de propagation dans un élevage de porcs du Norfolk, comté de l'est situé à plus de 200 kilomètres de la zone contaminée, où un cas suspect avait été signalé, ont été levées jeudi soir: Tous les tests se sont avérés négatifs. La zone de contrôle temporaire a été levée, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Defra, précisant qu'aucun des animaux de la ferme, située à Hindolveston, n'ont été abattus.Signe de la gravité de la situation, le Premier ministre britannique Gordon Brown a présidé jeudi matin une deuxième réunion du comité Cobra, cellule de crise du gouvernement. L'occasion pour lui de se défendre d'avoir agi dans la précipitation en annonçant samedi l'éradication de...

Grande Bretagne : un second foyer de fièvre aphteuse ?... ()

Le chef du département vétérinaire a annoncé lundi 6 août la présence d'un deuxième cas possible de fièvre aphteuse à proximité du site du premier foyer de la maladie située près du village de Normandy, dans le Surrey (sud-est) où le bétail vient d'être abattu. Universal Press Agency : le Fil d'Actus en Continu, indépendant et différent, peut animer et enrichir votre site Internet. Contactez-nous au 0820 821 453

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement