Actualités Sciences > Un 3e élevage touché au Royaume-Uni















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Un 3e élevage touché au Royaume-Uni

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey... ()

Les autorités vétérinaires britanniques ont appelé à la vigilance samedi après la contamination d'un sixième élevage par la fièvre aphteuse depuis août dans le Surrey, tout en soulignant que l'épizootie restait confinée dans une zone étroitement surveillée. Le Premier ministre Gordon Brown a convoqué samedi matin le comité Cobra, la cellule de crise du gouvernement britannique, pour une réunion sur ce problème sanitaire qui persiste. La contamination par fièvre aphteuse d'un sixième élevage depuis le réveil de l'épizootie en août, le quatrième sur le seul mois de septembre, a été confirmée par le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales vendredi soir dans une ferme située à l'intérieur de la zone de protection en vigueur de 3km.

Nouveau foyer suspect de fièvre aphteuse... ()

Les autorités britanniques ont établi mardi une zone temporaire de protection autour d'un nouveau foyer suspect de fièvre aphteuse dans une ferme du Surrey. Une zone temporaire de trois kilomètres de rayon a été mise en place autour de l'exploitation, située juste en dehors de la zone de surveillance de 10 km qui entoure déjà les deux seules fermes dans lesquelles la présence du virus a été confirmée. Une semblable mesure avait été prise un peu plus tôt dans la journée autour d'un autre foyer suspect, dans le Kent, dans le sud-est de l'Angleterre. La maladie est apparue début août dans deux exploitations situées près du village de Normandy dans le Surrey. Une zone de contrôle de trois kilomètres et un périmètre de surveillance de dix kilomètres ont été mis en place autour de ces sites. Deux autres troupeaux avaient également été soupçonnés d'avoir contracté le virus, mais les analyses se sont finalement révélées négatives.

GB: le quatrième foyer suspect de fièvre aphteuse n'est pas contaminé... ()

L'élevage de veaux situé près du village de Dorkin, dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre), n'a pas été contaminé par le virus de la fièvre aphteuse, a annoncé samedi le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).La zone de protection temporaire de trois kilomètres, qui avait été établie par mesure de précaution autour de cet élevage, a été levée, a confirmé une porte-parole du Defra.Le ministère avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi craindre la contamination de cet élevage situé à quelques kilomètres à l'est de la zone de surveillance de 10 kilomètres de rayon mise en place autour des deux fermes où la maladie a été détectée.L'abattage des bêtes n'avait cependant pas été ordonné.Depuis le début de la crise, le 3 août, la contamination de deux troupeaux seulement a donc été confirmée et leur abattage mis en oeuvre.Au total, près de 600 animaux ont été abattus dans trois exploitations.

Deux sites suspects non contaminés par la fièvre aphteuse... ()

La ferme du Kent et le parc de loisirs du Surrey (sud-est de l'Angleterre) initialement suspectés d'avoir été affectés par le virus de la fièvre aphteuse n'ont pas été contaminés, ont annoncé mercredi les autorités sanitaires britanniques.Une zone temporaire de protection de trois kilomètres de rayon avait été mise en place mardi par mesure de précaution autour de ces deux sites: une ferme située dans la zone de Romney Marsh, dans le Kent, et le parc de Chessington, dans le Surrey.Le fait que ces deux nouveaux sites suspects n'aient en fait pas été contaminés semble confirmer que l'épizootie est sous contrôle.Apparue début août, la maladie n'a été confirmée que dans deux exploitations situées près du village de Normandy, dans le Surrey. Une zone de contrôle de trois kilomètres et un périmètre de surveillance de dix kilomètres ont été mis en place autour de ces sites et sont toujours en vigueur.Dans son dernier rapport épidémiologique publié mercredi, le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra) a conclu que le risque que la maladie se propage au-delà du Surrey était maintenant très faible.Debbie Reynolds, la chef des services vétérinaires, a cependant rappelé une nouvelle fois que la vigilance et la biosécurité restent les principales priorités pour tous.Deux autres troupeaux avaient également la semaine dernière été soupçonnés d'avoir contracté le virus, mais les analyses s'étaient révélées négatives.Les 362 têtes de bétail d'une de ces ...

Fièvre aphteuse en Grande-Bretagne: la souche du nouveau cas sans doute la même qu'en août... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas détectés mercredi près de Londres est semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.Des analyses préliminaires, qui seront probablement confirmées par des tests définitifs, ont montré que les deux souches sont identiques, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).Richard Lochhead, le ministre écossais à l'Environnement, avait par avance qualifié ces résultats d'encourageants dans la mesure où ils suggèrent que la contamination pourrait être limitée à la seule région de Surrey, le comté situé dans le sud de l'Angleterre où la contamination d'un élevage a été annoncée mercredi.Les craintes de propagation dans un élevage de porcs du Norfolk, comté de l'est situé à plus de 200 kilomètres de la zone contaminée, où un cas suspect avait été signalé, ont été levées jeudi soir: Tous les tests se sont avérés négatifs. La zone de contrôle temporaire a été levée, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Defra, précisant qu'aucun des animaux de la ferme, située à Hindolveston, n'ont été abattus.Signe de la gravité de la situation, le Premier ministre britannique Gordon Brown a présidé jeudi matin une deuxième réunion du comité Cobra, cellule de crise du gouvernement. L'occasion pour lui de se défendre d'avoir agi dans la précipitation en annonçant samedi l'éradication de...

Fièvre aphteuse en Grande-Bretagne: la souche du nouveau cas sans doute la même qu'en août... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas détectés mercredi près de Londres est semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.Des analyses préliminaires, qui seront probablement confirmées par des tests définitifs, ont montré que les deux souches sont identiques, a indiqué jeudi un porte-parole du ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).Richard Lochhead, le ministre écossais à l'Environnement, avait par avance qualifié ces résultats d'encourageants dans la mesure où ils suggèrent que la contamination pourrait être limitée à la seule région de Surrey, le comté situé dans le sud de l'Angleterre où la contamination d'un élevage a été annoncée mercredi.Les craintes de propagation dans un élevage de porcs du Norfolk, comté de l'est situé à plus de 200 kilomètres de la zone contaminée, où un cas suspect avait été signalé, ont été levées jeudi soir: Tous les tests se sont avérés négatifs. La zone de contrôle temporaire a été levée, a indiqué à l'AFP un porte-parole du Defra, précisant qu'aucun des animaux de la ferme, située à Hindolveston, n'ont été abattus.Signe de la gravité de la situation, le Premier ministre britannique Gordon Brown a présidé jeudi matin une deuxième réunion du comité Cobra, cellule de crise du gouvernement. L'occasion pour lui de se défendre d'avoir agi dans la précipitation en annonçant samedi l'éradication de...

La même souche de fièvre aphteuse... ()

La souche du virus de la fièvre aphteuse responsable de nouveaux cas détectés mercredi près de Londres semble être semblable à celle identifiée en août dans la même région, apaisant provisoirement les craintes d'un retour de l'épizootie de 2001.J'ai parlé au responsable des services vétérinaires ce matin (jeudi) et les premiers résultats pointent dans cette direction, ce qui est encourageant, a déclaré Richard Lochhead, le ministre écossais à l'Environnement, sur la BBC Radio Scotland, confirmant de précédentes informations de la BBC.Si cela n'avait pas été la même souche que les précédents cas, cela aurait suscité de nombreuses questions, a-t-il poursuivi. Au moins, si cela pointe dans la même direction que la souche des cas précédents du mois dernier, ça nous donne une idée que ça pourrait être limité à la région de Surrey, le comté situé dans le sud-est de l'Angleterre où la contamination d'un élevage a été annoncé mercredi, selon lui.L'exploitation agricole infectée est située près d'Egham, au sud-ouest de Londres, à une vingtaine de km de la zone où deux fermes avaient été touchées par la fièvre aphteuse début août. Samedi, le gouvernement avait pourtant assuré que la maladie, hautement contagieuse, avait été éradiquée.Les bovins de la nouvelle ferme contaminée, ainsi que ceux d'une exploitation voisine, ont été abattus et le gouvernement a décrété une interdiction de déplacement du bétail (bovins, porcins et ovins) dans l'ensemble de la Grande-Bretagne.Une zone de prote...

Grande-Bretagne: cas de fièvre aphteuse confirmé dans un second élevage... ()

Un nouveau cas de fièvre aphteuse a été confirmé dans un deuxième élevage du Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre, voisin du premier foyer détecté mercredi, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement.Ce deuxième foyer concerne une ferme proche d'Egham, dont les animaux avaient été abattus par précaution dès jeudi, a précisé le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).L'exploitation se situe dans la zone de protection autour du premier cas, à Egham, et jouxte le centre dont la contamination a été annoncée mercredi, ajoute le ministère.

A la découverte des fermes d'élevage... ()

AUJOURD'HUI et demain, de 10 heures à 17 heures, cinq fermes d'élevage et un lycée agricole du département vous accueillent, à l'occasion de la 7 e édition de l'opération portes ouvertes de l'élevage francilien. Un événement régional qui donne l'occasion... Publié le 29.03.08

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google