Actualités Sciences > Fièvre catarrhale : la GB confirme officiellement l'épizootie















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Fièvre catarrhale : la GB confirme officiellement l'épizootie

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Fièvre catarrhale : la GB confirme officiellement l'épizootie... ()

(Mise à jour) Conformément aux craintes exprimées mercredi dernier, la contamination d'un 3ième élevage britannique par la maladie de la langue bleue a été confirmée en fin de semaine par le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales, le Defra. Une cinquième vache...

L'épizootie de fièvre aphteuse ne faiblit pas dans le Surrey... ()

Les autorités vétérinaires britanniques ont appelé à la vigilance samedi après la contamination d'un sixième élevage par la fièvre aphteuse depuis août dans le Surrey, tout en soulignant que l'épizootie restait confinée dans une zone étroitement surveillée. Le Premier ministre Gordon Brown a convoqué samedi matin le comité Cobra, la cellule de crise du gouvernement britannique, pour une réunion sur ce problème sanitaire qui persiste. La contamination par fièvre aphteuse d'un sixième élevage depuis le réveil de l'épizootie en août, le quatrième sur le seul mois de septembre, a été confirmée par le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales vendredi soir dans une ferme située à l'intérieur de la zone de protection en vigueur de 3km.

GB: le quatrième foyer suspect de fièvre aphteuse n'est pas contaminé... ()

L'élevage de veaux situé près du village de Dorkin, dans le Surrey (sud-est de l'Angleterre), n'a pas été contaminé par le virus de la fièvre aphteuse, a annoncé samedi le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).La zone de protection temporaire de trois kilomètres, qui avait été établie par mesure de précaution autour de cet élevage, a été levée, a confirmé une porte-parole du Defra.Le ministère avait annoncé dans la nuit de jeudi à vendredi craindre la contamination de cet élevage situé à quelques kilomètres à l'est de la zone de surveillance de 10 kilomètres de rayon mise en place autour des deux fermes où la maladie a été détectée.L'abattage des bêtes n'avait cependant pas été ordonné.Depuis le début de la crise, le 3 août, la contamination de deux troupeaux seulement a donc été confirmée et leur abattage mis en oeuvre.Au total, près de 600 animaux ont été abattus dans trois exploitations.

Fièvre aphteuse : GB, la série noire continue... ()

Le ministère britannique de l'Environnement, de l'alimentation et des affaires rurales, le Defra, a confirmé dimanche la découverte d'un huitième foyer de fièvre aphteuse en Grande-Bretagne, dans un élevage situé une fois de plus dans le Surrey, au Sud-Est de l'Angleterre. Une mauvaise nouvelle...

Grande-Bretagne: cas de fièvre aphteuse confirmé dans un second élevage... ()

Un nouveau cas de fièvre aphteuse a été confirmé dans un deuxième élevage du Surrey, dans le sud-est de l'Angleterre, voisin du premier foyer détecté mercredi, a annoncé vendredi le ministère de l'Environnement.Ce deuxième foyer concerne une ferme proche d'Egham, dont les animaux avaient été abattus par précaution dès jeudi, a précisé le ministère de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra).L'exploitation se situe dans la zone de protection autour du premier cas, à Egham, et jouxte le centre dont la contamination a été annoncée mercredi, ajoute le ministère.

Après la fièvre aphteuse, la maladie de la langue bleue frappe la Grande-Bretagne... ()

Les éleveurs britanniques, aux prises depuis plusieurs semaines avec la fièvre aphteuse, considéraient dimanche une nouvelle menace représentée par la maladie de la langue bleue, qui vient affecter pour la première fois la Grande-Bretagne.Le ministère britannique de l'Environnement, de l'Alimentation et des Affaires rurales (Defra) a annoncé samedi soir le premier cas jamais détecté dans le pays de la maladie de la langue bleue, sur une vache d'une ferme proche d'Ipswich, dans le Suffolk (est).La vache a été abattue, les autres animaux ont été testés pour savoir s'ils ont été infectés et l'accès à la ferme a été interdit au public. Mais aucune restriction au mouvement des animaux n'a été imposée, les autorités souhaitant, avant de prendre cette décision, tester les moucherons des environs pour voir s'ils sont porteurs de la maladie.Peter Kendall, le président du National Union Farmers (NFU), le principal syndicat agricole, a déclaré à la BBC télévision que la maladie de la langue bleue n'est définitivement pas aussi sérieuse que la fièvre aphteuse mais reste une grosse inquiétude pour nous.La Grande-Bretagne est déjà confrontée à la fièvre aphteuse, depuis le 3 août et le premier cas déclaré dans un élevage du Surrey (sud-est).Un sixième cas de fièvre aphteuse depuis août a été confirmé samedi par le Defra.Ces six cas sont pour l'instant confinés au comté du Surrey, ce qui a momentanément apaisé les craintes d'une résurgence de l'épizootie qui avait dévasté le secteur agricol...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement