Actualités Sciences > Longévité - Rhume : les embrassades hors de cause















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Longévité - Rhume : les embrassades hors de cause

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le code génétique du virus du rhume décrypté... ()

Des scientifiques américains ont réussi à décrypter le code génétique du virus du rhume, ou plus exactement des 99 souches connues. Mais cette découverte n'est guère susceptible de déboucher sur un traitement, les rhinovirus étant encore plus compliqués que ce que pensaient au départ...

Une plante pour combattre le rhume... ()

L'échinacée, une plante médicinale originaire d'Amérique du nord, diminuerait de plus de moitié (58%) les risques d'attraper un rhume, selon l'analyse de plus d'une dizaine d'études publiées dans l'édition électronique de la revue spécialisée The Lancet Infectious Diseases. L'utilisation de l'échinacée est très fréquente au Canada et aux Etats-Unis mais son efficacité pour prévenir et traiter le rhume commun est controversée. Une équipe de l'université du Connecticut, dirigée par Craig Coleman a analysé 14 études. Ces spécialistes de pharmacie et maladies infectieuses ont ainsi conclu que la prise de produits à base d'échinacée réduisait de 65% le risque d'attraper un rhume naturellement. Lorsqu'un rhinovirus est inoculé directement chez le patient, l'incidence n'est diminuée que de 35%. Le Dr Coleman estime nécessaire de poursuivre les recherches sur les effets de cette plante avant d'en recommander l'utilisation pour prévenir ou soigner le rhume. Il existe plus de 200 virus pouvant provoquer le rhume commun, dont les rhinovirus. Selon le Dr Coleman et ses collègues, l'échinacée pourrait avoir un effet modeste contre les rhinovirus, mais des effets plus marqués contre les autres virus. L'échinacée est un genre qui comporte neuf espèces, dont trois sont plus connues pour leurs vertus médicinales: Echinacea purpurea, E. angustifolia, E. pallida. Ces trois espèces ont les mêmes composés chimiques, mais dans des concentrations différentes. Les chercheurs pensent que ...

Rôle des rhinovirus C dans les hospitalisations pour asthme en pédiatrie... ()

Un groupe C de rhinovirus a été décrit récemment, s'ajoutant ainsi aux 2 groupes connus jusqu'ici (A et B). Une étude prospective a été menée dans le Tennessee de 2001 à 2003, dans le but d'évaluer le rôle des rhinovirus...

Décoder le virus du rhume... ()

Un arbre généalogique du virus responsable des rhumes, le rhinovirus, a été établi par des...

La vérité sur les rhinovirus, (ex?) virus des rhumes... ()

Les publications s'accumulent pour faire du banal rhinovirus un pathogène beaucoup moins anodin que ce qu'on a longtemps cru, au point que d'aucuns accusent ce micro-organisme d'être une cause non négligeable d'insuffisance...

Cadeau de la Puce... ()

Me suis levée avec un mal de gorge ! C’est moche, je crois que j’ai attrapé le rhume de Puce. Un rhume d’enfant ça se transmet juste en touchant la porte du frigo, sans échange de fluides corporels autres que la morve qui était restée collée sur les petits doigts qui sont passé sur la porte du frigo [...]

Le rhume n?évolue pas différemment chez l'asthmatique !... ()

Pour tenter d'évaluer la défense anti-virale chez l'asthmatique, on a inoculé un rhinovirus-16 chez 20 patients souffrant d'un asthme persistant léger allergique et chez 18 volontaires sains non atopiques (prick-tests cutanés...

Bébé est en grand danger quand ses parents sont enrhumés !... ()

Si l'on vous demandait quel micro-organisme rend à lui seul compte d'un rhume sur deux (80 % et plus si épidémie), sans doute citeriez vous sans hésiter le rhinovirus (RV), ce virus dont presque tous les enfants du monde ont...

Rhume de cerveau... ()

Le rhume est une tempête hormonale salutaire visant à désintoxiquer l'organisme. C'est une réaction centrifuge témoignant d'une énergie vitale suffisante. Les personnes qui n?ont jamais de rhume, soit se portent à merveille, soit préparent une maladie grave. La médiocrité dans ce domaine est une sorte de garantie de sécurité. On ne soigne pas un rhume, on l'accompagne [...]

Maladie de Huntington : échec de la transplantation neuronale à long terme... ()

La maladie de Huntington est une affection neurodégénérative du système nerveux central, qui atteint préférentiellement les noyaux gris centraux (noyau caudé, putamen). Sa prévalence est de 1/16 000. Elle se transmet de façon...

Les mécanismes du rhume - enfin - découverts... ()

Des éternuements en rafale, le nez qui coule, des frissons et une grande fatigue, le diagnostic du rhume est facile à poser. Dans près de la moitié des...

Le temps des embrassades ()

Les embrassades, donc, ne sont plus réservées au show bizz. Pour sceller le retour en force de l'amitié franco-espagnole, naguère remise en cause, à juste titre, par Nicolas Sarkozy quand, ministre de l'Intérieur, il avait enjoint Jose Luis Zapatero de ne plus régulariser chaque année,...

Vitamine C et rhume : la fin d'un mythe... ()

v align=center>VitamineCet rhume : la fin d'un mythe LE MONDE | 21.07.07 | 14h46 • Mis à jour le 21.07.07 | 14h46 Qui n'a pas eu, au fond de son sac ou de son tiroir de bureau, un tube de comprimés de vitamineCpour tenter de repousser les assauts d'un rhume ? Malheureusement, c'est peine perdue. Après avoir épluché une trentaine d'études réalisées ces dernières décennies et impliquant plus de 11 000 personnes, des chercheurs australiens et finlandais viennent de conclure que l'idée persistante selon laquelle prendre de la vitamineCpermet de réduire les risques d'attraper un rhume n'est qu'un mythe. Suite à lire ici

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google