Actualités Sciences > Sureté nucléaire : Borloo souhaite une remise à plat















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Sureté nucléaire : Borloo souhaite une remise à plat

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La France obtient une remise à plat des procédures d'homologation des OGM... ()

La France a obtenu jeudi l'accord de ses partenaires européens pour une remise à plat des procédures d'homologation des organismes génétiquement modifiés dans l'UE, en prenant plus en compte les risques, a annoncé le ministre de l'Environnement Jean-Louis Borloo.

Installation du Haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire... ()

Henri Revol, sénateur de la Côte-d'Or, a installé le 18 juin le Haut comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) en présence de Jean-Louis Borloo, ministre de l'Eco...

Transparence et information sur la sécurité nucléaire... ()

Jean-Louis Borloo a assisté le 18 juin à l’installation par Henri Revol, sénateur de la Côte-d’Or, du Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) Le haut comité est une instance indépendante d'information, de concertation et de débat sur les risques liés aux activités nucléaires et l'impact de ces activités sur la santé des personnes, sur l'environnement et sur la sécurité nucléaire. Il rassemble l'ensemble des parties prenantes : élus, exploitants d'installations, associations, personnalités qualifiées, organisations syndicales et représentants de l'administration. Le haut comité peut se saisir de toute question liée à la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire, et émet des avis qui sont rendus publics. La loi du 13 juin 2006 dispose que toute personne a le droit d'être informée sur les risques liés aux activités nucléaires. Après l'Autorité de sûreté nucléaire le 13 novembre 2006, les commissions locales d'information auprès des installations nucléaires de base le 12 mars 2008, la création du HCTISN constitue pour le Gouvernement une autre étape décisive dans la mise en oeuvre de ce droit à l'information. Le Grenelle de l'environnement a souligné l'importance du dialogue partagé, a rappelé Jean-Louis Borloo dans un communiqué. Universal Press Agency : le Fil d'Act...

Transparence et information sur la sécurité nucléaire... ()

Jean-Louis Borloo a assisté le 18 juin à l’installation par Henri Revol, sénateur de la Côte-d’Or, du Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) Le haut comité est une instance indépendante d'information, de concertation et de débat sur les risques liés aux activités nucléaires et l'impact de ces activités sur la santé des personnes, sur l'environnement et sur la sécurité nucléaire. Il rassemble l'ensemble des parties prenantes : élus, exploitants d'installations, associations, personnalités qualifiées, organisations syndicales et représentants de l'administration. Le haut comité peut se saisir de toute question liée à la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire, et émet des avis qui sont rendus publics. La loi du 13 juin 2006 dispose que toute personne a le droit d'être informée sur les risques liés aux activités nucléaires. Après l'Autorité de sûreté nucléaire le 13 novembre 2006, les commissions locales d'information auprès des installations nucléaires de base le 12 mars 2008, la création du HCTISN constitue pour le Gouvernement une autre étape décisive dans la mise en oeuvre de ce droit à l'information. Le Grenelle de l'environnement a souligné l'importance du dialogue partagé, a rappelé Jean-Louis Borloo dans un communiqué. France Matin, toute l'information fra...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement