Actualités Sciences > Il n?y a pas eu un avant et un après parcours de soins















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Il n?y a pas eu un avant et un après parcours de soins

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Il n?y a pas eu un avant et un après parcours de soins... ()

Paris, le mardi 2 septembre 2008 ? En mettant en place un parcours de soins qui invite fortement les patients à consulter leur médecin traitant (le plus souvent généraliste) avant de voir, le cas échéant, un spécialiste, la...

Mutuelle et complémentaire santé - retour sur la notion de parcours de soins... ()

Le 8 février 2009 Les mutuelles santé et complémentaires santé se voient imposer le parcours de soins depuis la loi Douste-Blazy. En quoi consiste le parcours de soins' Il s'agit d'un dispositif qui tourne autour du médecin traitant. Le médecin traitant est un médecin la plupart du temps généraliste qui a vocation à garantir le premier niveau de soins. Il oriente ensuite son patient vers un spécialiste s'il le juge nécessaire. Il devient la pierre angulaire du système. Les mutuelles [...]

Les remboursements de la mutuelle santé hors parcours de soins... ()

Le 18 mai 2008 Depuis la Loi Douste-Blazy, le niveau du remboursement mutuelle et assurance maladie des consultations varie selon que l'assuré respecte au non le parcours de soins. Le parcours de soins coordonnés est un dispositif en vigueur depuis 2004 qui s'organise autour du médecin traitant. En application du parcours de soins, chaque assuré doit désigner un médecin traitant et le consulter en premier lieu. Si le médecin traitant l'estime nécessaire, il oriente son patient vers un médecin [...]

4 français sur 5 ont déclaré un médecin traitant... ()

Le 4 août 2008 Mis en place par la loi Douste Blazy en 2004, le médecin traitant a fait ses preuves. Le dispositif du médecin traitant vise une meilleure coordination des soins et la lutte contre le nomadisme médical. L'objectif est en partie atteint, puisqu'aujourd'hui près de 80% des français ont déclaré un médecin traitant. On estime que le parcours de soins et le médecin traitant ont permis de faire des économies même si le bilan n'est pas à la hauteur des espérances. Si le médecin [...]

Baisse du taux de remboursement pour les patients sans médecin traitant... ()

Au moins 10 %.Les assurés sociaux qui n'ont pas de médecin traitant ou qui ne respectent pas le parcours de soins coordonnés (passage par le médecin traitant avant de voir un spécialiste) seront moins bien remboursés à partir de 2009. Selon nos informations, le gouvernement a décidé de diminuer...

Sanctionner plus encore les patients hors parcours de soins : la très grande majorité des professionnels de santé dit no... ()

Paris, le mercredi 11 février 2009 ? Depuis le 31 janvier, les mauvais élèves du parcours de soins, soit parce qu'ils n?ont pas déclaré de médecin traitant à l'Assurance maladie, soit parce qu'ils ne respectent pas toujours...

Effet du parcours de soins... ()

Le 10 septembre 2008 Depuis la loi Douste Blazy de 2004 qui a instauré le parcours de soins, les assurés consultent moins les spécialistes en accès direct. Les ORL semblent la spécialité la plus touchée ( 58% de consultation directe en moins) devant les dermatologues (38%) et les psychiatres pour les assurés de moins de 26 ans. Rappelons que depuis 2004, les assurés doivent déclarer un médecin traitant dont la mission est d'orienter ses patients vers un spécialiste s'il l'estime nécessaire. [...]

Mutuelle et complémentaire santé - cahier des charges du contrat responsable... ()

Le 9 février 2009 Les mutuelles santé et assurances santé entrent dans le champs du contrat responsable depuis la loi Douste-Blazy de 2004. Les mutuelles et complémentaires santé ne remboursent pas : - les pénalités hors parcours de soins. Dés lors que vous ne déclarez pas de médecin traitant ou que vous ne consultez pas de médecin traitant avant de consultez un médecin spécialiste, vous êtes hors parcours de soins. L'assurance maladie ne vous rembourse plus qu'à 30% du tarif de convention [...]

Assurance maladie : Baisse des remboursements... ()

Une petite piqûre de rappel pour ceux qui ne respectent pas le parcours de soins coordonnés : L’Assurance maladie rappelle que, depuis le 31 janvier, les assurés qui ne respectent pas le parcours de soins coordonnés voient le montant de leurs remboursements diminué de 40 %. Après avoir choisi un médecin traitant, les assurés sont orientés sur un parcours de soins coordonnés qui tend à rationaliser les différentes interventions des professionnels de santé pour un même assuré. Le respect de ce dispositif par l’usager conditionne la prise en charge normale de ses dépenses de santé par la sécurité sociale. L’accès direct spécifique est une facilité réservée aux patients qui ont déjà déclaré un médecin traitant à la sécurité sociale. Elle leur permet d’accéder directement à certains soins d’ophtalmologie, de gynécologie, de psychiatrie et de stomatologie, sans minoration de leurs remboursements par l’assurance maladie. Les chirurgiens dentistes ne sont pas concernés par le parcours de soins. Ils peuvent donc être consultés directement, la prise en charge de leurs soins étant invariable, que le patient ait déclaré un médecin traitant ou non. L’avis relatif à la décision de l’Union nationale des caisses d’assurance maladie sur le montant de la majoration de la participation de l’assuré a été publié au Journal officiel du vendredi 30 janvier 2009.

Assurance santé - pénalité accrue pour les patients sans médecin traitant... ()

Le 25 janvier 2009 L'assurance maladie l'a annoncé. Dès le mois de février, les patients n'ayant pas déclaré de médecin traitant seront moins bien remboursés. L'assurance maladie ne remboursera plus qu'à 30% les consultations de ces patients contre 50% aujourd'hui. De quoi faire 150 millions d'économie. Rappelons que dans le cadre du cahier des charges du contrat responsable, les mutuelles santé et complémentaires santé ne remboursent pas les pénalités hors parcours de soins. Cette mesure [...]

Médecin traitant et parcours de soins - des pénalités renforcées... ()

Lundi 2 février 2009 A compter d'aujourd'hui, la Sécurité sociale ne vous rembourse plus que 30% du tarif convention au lieu de 50% jusqu'alors, si vous n'avez pas déclaré de médecin traitant, ou si vous consultez un spécialiste sans avoir vu au préalable votre médecin traitant. Ces sanctions ont été annoncées à la fin de l’année dernière par la Ministre de la santé, lors de la discussion du projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2009. Le décret publié le 20 décembre [...]

Le généraliste face aux soins palliatifs... ()

Malgré l'existence de structures de soins palliatifs (SP) beaucoup de patients « en fin de vie » sont pris en charge en dehors de ces structures, notamment par le médecin généraliste (MG). Une enquêté, menée au Royaume-Uni...

Une nouvelle loi vise l'amélioration de la qualité des soins... ()

Le 22 septembre 2009 La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l'hôpital et relatives aux patients, à la santé et aux territoires revoit dans son article 36, l'organisation des soins. L'accès aux soins de premier recours s'entend en terme d'exigence de proximité, de sécurité et de prévention. Dans ce cadre, la mission du généraliste est redéfinie : - il contribue aux soins ambulatoires, - il oriente ses patients dans le système de soins, - il vérifie la coordination des soins, - il [...]

Trop peu de patients passent par un généraliste avant le spécialiste... ()

Le système devant encourager les patients à se rendre avant toute chose chez un médecin généraliste au lieu de consulter directement un spécialiste connaît un démarrage lent, indique vendredi la Mutualité chrétienne. Depuis le 1er février, les patients bénéficient d'une réduction du ticket modérateur lors d'une consultation chez certains médecins spécialistes, s'ils y ont été envoyés par un médecin généraliste. Le précédent ministre de la Santé, Rudy Demotte, a voulu de cette manière renforcer la collaboration entre les médecins généralistes et spécialistes dans le souci d'assurer des soins de santé plus efficaces. La Mutualité chrétienne a examiné si ce système, dit d'échelonnement, portait ses fruits. Elle a constaté qu'en cinq mois, 18.705 consultations de spécialistes ont fait l'objet d'un remboursement par ce procédé. Ce sont surtout vers les cardiologues, gastro-entérologues et neurologues que les généralistes renvoient. En revanche, les stomatologues, gynécologues et psychiatres reçoivent le moins de patients renvoyés par un médecin de famille. (NLE)

Mutuelles et complémentaires santé réservées quant au bilan du parcours de soins... ()

Le 3 mai 2008 Les mutuelles et complémentaires santé sont plutôt réservées lorsqu'il s'agit de faire le bilan du dispositif du parcours de soins. A l'heure de l'annonce d'une nouvelle réforme de l'assurance maladie, les mutuelles santé constatent que l'objectif initialement fixé en 2004, date de la mise en place du parcours de soins, n'est pas atteint. Le déficit de la sécurité sociale n'est pas résorbé. Pire, il s'est accentué après une courte acalmie. Bien sûr, 82% des français ont choisi [...]

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement