Actualités Culture > Londres fait revivre  la diagonale des fous dada















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Londres fait revivre  la diagonale des fous dada

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Londres fait revivre  la diagonale des fous dada... ()

Triumvirat des années de guerre, Duchamp, Man Ray et Picabia retrouvent leur connivence insolente à la Tate Modern. » LIRE AUSSI - Quand la carte postale inspire les surréalistes

DUCHAMP, MAN RAY, PICABIA ()

C’est arrivé loin de chez nous. Lorsque New York est devenu leur dada à l’aube de la Grande Guerre, Duchamp, Man Ray et Picabia ont révolutionné l’art à coups de provocations pour le meilleur et pour le pire. A l’occasion de leurs retrouvailles à la Tate Modern, enquête sur les polissonneries new-yorkaises des trois enfants terribles du modernisme.

La Tate Modern de Londres traversée par une crevasse... ()

Une longue crevasse zigzague à travers le sol en béton de la Tate Modern: Shibboleth, une nouvelle installation conçue par l'artiste colombienne Doris Salcedo pour le vaste Turbine hall du musée londonien a été dévoilée lundi au public.

Une faille à La Tate Modern... ()

Voilà une installation d'art contemporain qui attire du monde...à Londres : la faille creusée par l'artiste Doris Salcedo dans le sol du grand hall de la tate Modern. C'est comme si un tremblement de terre avait fendu le grand parterre...

Duchamp, Man Ray (et Picabia) ()

La grande exposition de la Tate Modern à Londres (jusqu’au 26 mai) est à la fois remarquable et décevante. Elle est remarquable car on y découvre des oeuvres rarement vues en Europe, venues en particulier du temple duchampien qu’est le Musée de Philadelphie : on est ému en collant son oeil à l’oeilleton d’Etant donnés (ci-contre), cette installation culminante de Marcel Duchamp, où tout se retrouve, toute son oeuvre converge, et d’où tout découle. Elle est remarquable parce qu’il n’y manque pas un bouton de guêtre, toutes les pièces majeures sont là, et on voit dans la même salle le Nu descendant un escalier de Duchamp et la chère Udnie de Picabia. Elle est remarquable parce que chaque salle présente éloquemment les interactions entre les trois compères, Picabia toujours un peu à la traîne d’ailleurs, un peu moins exigeant que les deux autres destructeurs. Elle est remarquable parce qu’on y ressent l’influence que Duchamp a encore aujourd’hui, toutes les avenues qu’il a ouvertes et sous l’influence desquelles bon nombre d’artistes contemporains sont toujours (une idée parmi dix autres : les roto-reliefs et Varini : le trait et le volume). Mais c’est une exposition très muséale, très didactique, comme un cours à l’Ecole du Louvre ou un article de ce site bien sérieux: tout est bien fait, bien ordonné, les thématiques sont justes et claires, le catalogue bien conçu. Mais dans cette e...

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement