Actualités Economie > La libération est "impossible" selon les Farc















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

La libération est "impossible" selon les Farc

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Libération des otages : la Colombie donne son feu vert... ()

Le gouvernement colombien a accepté ce mercredi les modalités proposées par le président vénézuélien pour la libération de trois otages détenus par la guerilla colombienne des Farc. Hugo Chavez avait indiqué, un peu plus tôt, qu'il ne manquait que le feu vert de la Colombie. Les Farc avaient annoncé le 18 décembre cette libération dans le cadre d'un geste de reconnaissance envers Hugo Chavez et Piedad Cordoba. Reuters 2007 Mike Segar

FARC : la libération des otages est "impossible maintenant"... ()

Caracas - La libération annoncée de trois otages aux mains des FARC est impossible maintenant pour des raisons de sécurité, a indiqué la guérilla colombienne. Cette affirmation a été démentie par le président Alvaro Uribe, qui s'est dit prêt à ouvrir un corridor humanitaire. La libération des otages espérée avant le 1er janvier paraît désormais renvoyée à une date indéterminée. Le président vénézuélien Hugo Chavez a lu à la télévision le message des FARC (Forces armées révolutionnaires (...) - Actualité

Colombie : l'incertitude plane sur la libération des 3 otages... ()

L'opération d'évacuation de 3 otages détenus par les Farc est au point mort, et Hugo Chavez a confié son inquiétude. Les rebelles des Farc n'ont toujours pas donné d'indications sur le lieu où seront récupérés les otages...

Pour les Farc, la libération des otages est «impossible»... ()

La guérilla colombienne invoque des raisons de sécurité, tandis que le président Uribe se dit prêt à ouvrir un corridor humaniraire. La libération annoncée de trois otages aux mains des Farc est «impossible maintenant» pour des raisons de sécurité. C'est la version de la guérilla colombienne. Une affirmation démentie par le président Alvaro Uribe. La libération des otages espérée avant le 1er janvier paraît désormais renvoyée à une date indéterminée. Toutefois, pour le président vénézuélien Hugo Chavez qui devait se voir remettre les otages «l'opération n'est pas terminée». «Nous allons continuer avec d'autres options.» Un peu plus tôt dans la soirée de lundi, ce dernier avait lu à la télévision le message des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes) daté du 30 décembre (bien décembre), mais reçu lundi. «Monsieur le président, les intenses opérations militaires qui se déroulent dans la zone nous empêchent pour l'instant de vous remettre Clara Rojas, (son fils) Emmanuel et Gonzalez de Perdomo, comme c'était notre souhait», indique le message. «Insister dans ces conditions serait mettre en péril la vie des personnes à libérer, des autres prisonniers de guerre et des guérilleros désignés pour remplir cette mission», ajoute encore le message. Le président colombien Alvaro Uribe a n...

Otages colombiens: Hugo Chavez effectuera une mission de médiation auprès des FARC (officiel)... ()

BUENOS AIRES, 18 septembre - RIA Novosti. Le ministre colombien des Affaires étrangères Fernando Araujo a annoncé lundi que les autorités colombiennes acceptaient qu'Hugo Chavez effectue une mission de médiation dans le cadre des négociations avec les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) sur la libération des otages.

Chavez refuse de révéler s'il a rencontré des représentants des FARC... ()

Mandaté pour favoriser la libération des otages des FARC, le président vénézuélien Hugo Chavez qui devait recevoir mardi des...

Farc : libération en vue pour trois otages... ()

Selon les Forces armées révolutionnaires de Colombie, les trois otages pourraient être remis au président vénézuélien Hugo Chavez ou à la sénatrice colombienne Piedad Cordoba. Nous prions le président Hugo Chavez ou la sénatrice Piedad Cordoba de récupérer les parlementaires Gloria Polanco de Losada, Luis Eladio Perez et Orlando Beltran, personnellement ou par le biais d'intermédiaires, sur le territoire colombien, ont déclaré les Farc dans un communiqué. Selon les rebelles marxistes, les trois anciens parlementaires seraient en mauvaise santé, après avoir été détenus plus de six ans dans la jungle. Universal Press Agency : le Fil d'Actus en Continu, indépendant et différent, peut animer et enrichir votre site Internet. Contactez-nous au 0820 821 453

Le président colombien s'oppose à une rencontre entre Chavez et le chef des FARC en Colombie... ()

Hugo Chavez avait été mandaté fin août pour assumer les fonctions de médiateur par son homologue colombien Uribe afin de tenter d'obtenir la libération de 45 otages des FARC dont la franco-colombienne Ingrid Betancourt enlevée en 2002, contre quelques 500 prisonniers guérilleros détenus par les autorités colombiennes.

Pour les Farc, la libération des otages est «impossible»... ()

La guérilla colombienne invoque des raisons de sécurité, tandis que le président Uribe se dit prêt à ouvrir un corridor humaniraire. La libération annoncée de trois otages aux mains des Farc est «impossible maintenant» pour des raisons de sécurité. C'est la version de la guérilla colombienne. Une affirmation démentie par le président Alvaro Uribe. La libération des otages espérée avant le 1er janvier paraît désormais renvoyée à une date indéterminée. Toutefois, pour le président vénézuélien Hugo Chavez qui devait se voir remettre les otages «l'opération n'est pas terminée». «Nous allons continuer avec d'autres options.» Un peu plus tôt dans la soirée de lundi, ce dernier avait lu à la télévision le message des Farc (Forces armées révolutionnaires de Colombie, marxistes) daté du 30 décembre (bien décembre), mais reçu lundi. «Monsieur le président, les intenses opérations militaires qui se déroulent dans la zone nous empêchent pour l'instant de vous remettre Clara Rojas, (son fils) Emmanuel et Gonzalez de Perdomo, comme c'était notre souhait», indique le message. «Insister dans ces conditions serait mettre en péril la vie des personnes à libérer, des autres prisonniers de guerre et des guérilleros désignés pour remplir cette mission», ajoute encore le message. Le président colombien Alvaro Uribe a nié lundi l'existenc...

trois otages libres aujourd'hui... ()

le gouvernement colombien a donné son feu vert hier soir aux modalités pour la libération de trois otages des farc dont clara rojas et son fils. de son côté le président vénézuélien entend ramener aussi ingrid betancourt. le gouvernement colombien a accepté hier soir les modalités proposées par le président vénézuélien hugo chávez pour la libération de trois otages détenus par les farc. chávez peu....

Ingrid Betancourt bientôt libérée ...... ()

Ingrid Betancourt pourrait être l'une des personnalités emblématiques bénéficiant de l'engagement personnel d'Hugo Chavez auprès des FARC. Le controversé Président Vénézuélien, Hugo Chavez, a reçu des proches des otages détenus par les FARC. Il s'est personnellement engagé à mettre en place des contacts avec la guérilla colombienne pour réclamer et obtenir la libération d'otages dont Ingrid Bétancourt. Un échange est progressivement évoqué avec des quantités respectives d'otages et de combattants qui permet d'entrevoir des avancées significatives.

La libération de trois otages des Farc se rapproche, selon le Venezuela... ()

Le Venezuela a assuré dimanche que la libération de trois otages des Farc était proche en Colombie, où une mission internationale...

Trois otages devraient être libérés par les FARC... ()

C'est un geste spectaculaire que les FARC ont fait mardi, avec l'annonce de la libération de trois otages dont Clara Rojas, l'assistante d'Ingrid Betancourt. Ils devraient être remis au dirigeant vénézuélien ou à la personne de son choix. Hugo Chavez a confirmé avoir reçu le communiqué des FARC. La guérilla marxiste affirme qu'il s'agit d'un geste de reconnaissance envers les familles des otages. DR

La libération de trois otages des Farc, dont Clara Rojas, s'annonce délicate... ()

La libération de trois otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) s'annonce délicate et pourrait être retardée,...

Pas de libération pour les otages... ()

Le 18 décembre dernier, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) avaient annoncé la libération de trois otages détenus depuis plusieurs années dans la jungle colombienne. Mais cette libération n?a pas eu lieu.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement