Actualités Economie > [Bureau] Pour la Fnaim, les agents immobiliers ne sont pas cause de hausse des prix















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

[Bureau] Pour la Fnaim, les agents immobiliers ne sont pas cause de hausse des prix

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Les prix de l'immobilier ancien quasi stables au premier trimestre... ()

Les prix dans l'ancien ont enregistré une hausse de 0,5% par rapport au quatrième trimestre 2006, selon la FNAIM. Ils affichent une progression de 6,5% sur un an. Les agents immobiliers estiment que la hausse pourrait se situer entre 3,5% et 5% cette année.

[6] Les prix de l'immobilier appelés à se stabiliser en 2008 (Fnaim)... ()

Les prix de l’immobilier ont poursuivi leur atterrissage en douceur en 2007, selon la Fédération nationale des agents immobiliers (Fnaim), qui exclut tout risque de retournement brutal du marché en 2008.   Dans sa dernière note de conjoncture, publiée mardi, la Fnaim indique que les prix ont progressé de 3.8% l’année...Date de publication : Mardi 08 janvier 2008 à 17:27

Prix de l'immobilier : stabilisation en 2008 selon la FNAIM... ()

Selon les derniers chiffres publiés par la Fnaim (Fédération nationale des agents immobiliers), les prix de vente de l'immobilier ancien ont baissé de 1 % au premier trimestre 2008 par rapport au quatrième trimestre 2007. Le prix des appartements a reculé de - 0,4 %, tandis que le prix des maisons a baissé de - 1,9 %. Sur les 12 derniers mois, la hausse des prix de l'ancien est proche de l'inflation et s'élève à + 2,7 %, en recul par rapport aux années précédentes (+ 3,8 % en 2007 et + 7,1 % en 2006). La FNAIM indique qu'il existe cependant des disparités importantes régionales : des prix toujours en hausse pour Paris (+ 5,6 %), Biarritz (+ 8,2 %), Nice ( +4,8 %) ou Lille (+ 3,7 %), mais quelques baisses pour certaines villes comme La Rochelle (- 6,6 %), Colmar (- 6,5 %), Rennes (- 3 %), Grenoble et Marseille (- 1,6 %).Quant au marché locatif, la tendance est également à la stabilisation des prix. Après un niveau moyen de 3,7 % entre 2004 et 2006, le rythme de progression annuel moyen des loyers s'est en effet établi à la fin du premier trimestre 2008 à + 0,7 %.

Prix de l'immobilier : stop ou encore ?... ()

L'aterrissage en douceur des prix de l'immobilier devrait se poursuivre en 2006, selon les agents immobiliers de la FNAIM qui excluent un retournement du marché. Un avis qui ne fait pas l'unanimité.

La stratégie des agents immobiliers.... ()

Après avoir rapporté pendant plusieurs années, prospères pour la profession, les prévisions haussières de la FNAIM et remonté du terrain les observations des agents immobiliers enthousiastes face au dynamisme du marché, où l'offre avait du mal à satisfaire la...

[Immobilier] Ordre des agents immobiliers, le débat reste ouvert... ()

Pour ou contre la création d'un ordre des agents immobiliers ? Le quotidien La Tribune relance le débat jeudi, en opposant les opinions de Henry Buzy-Cazaux, vice-président du promoteur immobilier Tagerim, et René Pallincourt, président de la Fédération nationale de l'immobilier (Fnaim). On se souvient qu'un rapport de la DGCCRF (Direction de la concurrence, de la consommation et de la répressi ...

Immobilier - Jusqu'où ira la baisse des prix de l'immobilier ?... ()

Les agents immobiliers ne croient plus à l'atterrissage en douceur du marché immobilier. Après la baisse des prix de 2,9% du troisième trimestre, la FNAIM s'attend à voir le retournement se poursuivre. Reste à savoir quelle sera son ampleur.

Pas de nouvelles tensions inflationnistes sur les prix de l'immobilier... ()

Selon les derniers chiffres publiés par la FNAIM (Fédération NAtionale de l'IMmobilier), les prix des logements anciens ont enregistré une très hausse de 0,2 % au cours du mois de mai. Leur rythme de progression trimestrielle, qui s'établit à + 1 %, confirme le caractère modéré des évolutions enregistrées depuis le début de l'année 2007. La FNAIM souligne également qu'alors que le marché connaît un nouveau ralentissement de la hausse des prix (+ 5,5 % en base annuelle moyenne contre + 7,2 % fin 2006), le projet de déduction des intérêts d'emprunts immobiliers devrait, en libérant du pouvoir d'achat aux ménages, encourager les candidats à l'accession. Cependant, la FNAIM estime qu'une telle mesure, à l'origine de gains non constitutifs d'apport personnel, ne viendra pas créer de nouvelles tensions inflationnistes sur les prix.

La FNAIM confirme le ralentissement du marché de l'ancien... ()

Selon son dernier indice publié pour février, la FNAIM (Fédération NAtionale de l'IMmobilier) note une légère hausse des prix de 1,5 % sur un mois (+ 2 % pour les appartements et 1 % pour les maisons), après trois mois consécutifs de baisse des prix. Néanmoins, le tendance générale reste au ralentissement de la hausse des prix : en rythme annuel, ceux-ci ont augmenté de 6,5 % en février, après 6,8 % en janvier et 7,2 % en décembre. La FNAIM estime à 5 % la hausse attendue sur l'ensemble de l'année 2007 et mise sur une « absence de baisse généralisée des prix » de l'immobilier.

Stabilisation des prix immobiliers selon la Fnaim... ()

Après plusieurs mois de baisse, les prix de l'immobilier seraient en train de stabiliser. Selon la FNAIM (Fédération Nationale des Agents Immobiliers), les prix de l'ancien ont ainsi enregistré une baisse de « seulement » -1 % au cours du 3e trimestre 2009 par rapport au 2ème trimestre 2009... Mais avec des disparités selon les types de biens. Ainsi, les maisons ont perdu - 1,3 % de leur valeur et les appartements - 0,7 % au troisième trimestre 2009. En 2009, les prix moyens des appartements se sont établis entre 2 589 €/m² et 3 471 €/m² selon le nombre de pièces et entre 1 952 €/m² et 2 118 €/m² pour les maisons. Sur un an, les ventes de biens ont tout de même été conclues à des prix inférieurs en moyenne de – 4,8 % au 3e trimestre 2008. Mais d'après un sondage Fnaim-Ifop, 57 % des français considèrent que les prix resteront désormais stables... source : Meilleurtaux

Estimation de baisse des prix de 14% dans l'immobilier ancien... ()

Selon un courtier en ligne, les prix dans le marché de l'ancien devraient subir une baisse de -14% au cours de l'année 2009. Alors que le recul s'est chiffré à -9,9% en 2008 d'après la FNAIM, la valorisation des biens immobiliers devrait donc continuer sa chute. La principale raisons de cette dégradation estt, pour l'économiste Cyril Blesson, la situation économique délicate de nombreux ménages : hausse du chômage, pertes patrimoniales liées à la crise financière, stagnation des revenus. Le fort (...) - Actualités immobilier / immobilier ancien, Taux, prix immobilier, FNAIM

[6] "L'ajustement des prix immobiliers sera léger", Bernard Cadeau, Président d'Orpi... ()

Hausse ou baisse des prix immobiliers ? Les avis sont partagés. Bernard Cadeau, Président du réseau Orpi explique à Lavieimmo.com pourquoi il penche pour un atterrissage en douceur.   Lavieimmo.com : La Fnaim a récemment indiqué que les prix des logements anciens avaient baissé pour le troisième mois consécutif en...Date de publication : Vendredi 12 octobre 2007 à 16:51

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google