Actualités Sciences > Areva demande un arbitrage contre Siemens















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Areva demande un arbitrage contre Siemens

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Siemens va faire une demande de rejet de la procédure d'arbitrage d'Areva... ()

Le groupe allemand Siemens va faire une demande de rejet de la procédure d'arbitrage lancée par le français Areva, avec qui il a arrêté de coopérer pour s'allier au russe Rosatom, a indiqué jeudi un porte-parole à l'AFP. SIEMENS AREVA

Nucléaire : Siemens va demander le rejet de la procédure d'arbitrage d'Areva... ()

Malgré la procédure d'arbitrage engagée par la groupe français devant la Chambre de commerce internationale, Siemens compte bien mener à bien son alliance avec le russe Rosatom.

Areva attaque Siemens devant un tribunal international... ()

Le champion nucléaire français a lancé une procédure d'arbitrage auprès de la Chambre de commerce internationale contre son partenaire allemand. Objectif : lui interdire de nouer une alliance concurrente avec le groupe russe Rosatom.

CORRECTION - - Paris serait prêt à acheter la part de Siemens dans Areva NP... ()

Bien lire qu'il s'agit de la participation de Siemens dans la Areva NP - co-entreprise formée avec Areva - et non dans Areva. FRANCFORT (Reuters) - Nicolas Sarkozy a l'intention...

Sarkozy veut évincer Siemens de Areva NP... ()

L'Etat français, par le biais du groupe public Areva, veut racheter la part détenue par Siemens dans le fabricant de centrales nucléaires franco-allemand Areva NP (ex-Framatome), afin de constituer un géant français du nucléaire qui inclurait Areva et Alstom, affirme l'hebdomadaire allemand Wirtschaftswoche à paraître lundi.

Fusion Areva/Siemens : quels avantages pour la France ?... ()

Nicolas Sarkozy vient de rendre visite à sa collègue Angela Merkel pour un sommet franco-allemand informel, au cours duquel elle lui aurait demandé de considérer la possibilité de construire un géant européen du nucléaire en fusionnant le français Areva et l'allemand Siemens. Or, il se trouve que depuis (...)

Siemens craint de se faire expulser du capital d'Areva NP... ()

Un magazine allemand prête à Nicolas Sarkozy l'intention de faire sortir le groupe allemand du capital de la filiale de réacteurs nucléaires d'Areva. Siemens a réitéré hier sa volonté de rester, mais Areva a une option de rachat de sa part fin 2011.

Siemens craint de se faire expulser du capital d'Areva NP... ()

Un magazine allemand prête à Nicolas Sarkozy l'intention de faire sortir le groupe allemand du capital de la filiale de réacteurs nucléaires d'Areva. Siemens a réitéré hier sa volonté de rester, mais Areva a une option de rachat de sa part fin 2011.

Siemens veut rester dans le capital d'Areva... ()

Le patron de Siemens en France a réaffirmé dimanche que le groupe allemand souhaitait "rester" au sein d'Areva. Siemens "est présent" au sein d'Areva, à travers la filiale "réacteurs" du groupe, dont il détient 34 pc du capital, "et souhaite le rester", a déclaré Philippe Carli, président de Siemens France, sur RFI.

L'allemand Siemens prêt à investir plusieurs milliards d'euros dans Areva... ()

Alors que l'Etat prépare une refonte de la filière nucléaire, Siemens entend en rester le partenaire clef. Pas question de se retirer du dispositif. Le conglomérat allemand est au contraire prêt à investir plusieurs milliards d'euros pour augmenter sa participation dans Areva NP, la filiale de réacteurs d'Areva.

Alliance entre Siemens/Rosatom: pendant que le débat couve en Allemagne, les affaires prospèrent... ()

L'alliance entre Siemens et l'agence russe de l'énergie atomique Rosatom illustre l'intérêt renouvelé des entreprises allemandes pour le nucléaire, sujet brûlant en Allemagne en cette année électorale.

Siemens tient à rester dans Areva malgré Sarkozy... ()

Le groupe allemand Siemens a indiqué lundi qu'il voulait conserver sa participation de 34% dans le fabricant de centrales nucléaires franco-allemand Areva NP (ex-Framatome), participation qui pourrait faire l'objet de frictions ...

Siemens tient à rester dans Areva malgré Sarkozy... ()

Le groupe allemand Siemens a indiqué lundi qu'il voulait conserver sa participation de 34% dans le fabricant de centrales nucléaires franco-allemand Areva NP (ex-Framatome), participation qui pourrait faire l'objet de frictions ...

Siemens se dit très attaché à Areva, on le comprend.... ()

Il est une évidence: l'Allemagne relancera, tôt ou tard, un programme électronucléaire pour se sortir du guépier éolien, pour réduire ses émissions de CO2 et surtout pour faire baisser ses coûts énergétiques qui vont de plus en plus handicaper l'industrie allemande. La participation de Siemens dans AREVA est donc stratégique, puisqu'elle permet à Siemens d'avancer dans la maîtrise de la technologie électronucléaire, malgré le blocus allemand. Siemens ne laissera donc pas sa place à Alstom. Mais la vraie question n'est...

Angela Merkel souhaite que Siemens reste associé... ()

Coopération.La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré hier, à l'issue d'une rencontre avec le président français, Nicolas Sarkozy, qu'elle souhaitait la poursuite du partenariat industriel entre Siemens et Areva.Siemens est actuellement actionnaire à 34 % d'Areva NP (ex-Framatome), la...

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google