Actualités Sports et loisirs > Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar... ()

“Est-ce que cela te fait bizarre d’être sur Tara à Paris après avoir passé un an et demi sur la glace dans l’Arctique ?” C’est une question que l’on me pose souvent depuis que je suis revenu à bord de “la baleine”.

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar... ()

“Est-ce que cela te fait bizarre d’être sur Tara à Paris après avoir passé un an et demi sur la glace dans l’Arctique ?” C’est une question que l’on me pose souvent depuis que je suis revenu à bord de “la baleine”.

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar... ()

“Est-ce que cela te fait bizarre d’être sur Tara à Paris après avoir passé un an et demi sur la glace dans l’Arctique ?” C’est une question que l’on me pose souvent depuis que je suis revenu à bord de “la baleine”.

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar... ()

“Est-ce que cela te fait bizarre d’être sur Tara à Paris après avoir passé un an et demi sur la glace dans l’Arctique ?” C’est une question que l’on me pose souvent depuis que je suis revenu à bord de “la baleine”.

Tara à Paris par Grant Redvers, chef d’expédition de Tara Ar... ()

“Est-ce que cela te fait bizarre d’être sur Tara à Paris après avoir passé un an et demi sur la glace dans l’Arctique ?” C’est une question que l’on me pose souvent depuis que je suis revenu à bord de “la baleine”.

Nous avons beaucoup travaillé sur les protocoles, et je pense que Tara tourne désormais vraiment très bien ()

Si Tara est aujourd'hui en mer Rouge, Eric Karsenti, le co-directeur de Tara Océans, a embarqué sur la goélette pour la fin de la campagne Méditerranéenne de Tara en décembre. Retour sur la première étape de l'expédition.

Métamorphose réussie pour Tara dans les chantiers de Lorient... ()

Depuis le 23 février 2008, retour de la mission Tara-Damoclès qui aura duré 507 jours en Arctique, le voilier Tara a été entièrement inspecté, rénové, transformé en navire d’expédition océanographique dans les chantiers de Lorient-Keroman avant sa nouvelle expédition scientifique de 3 ans.

Métamorphose réussie pour Tara dans les chantiers de Lorient... ()

Depuis le 23 février 2008, retour de la mission Tara-Damoclès qui aura duré 507 jours en Arctique, le voilier Tara a été entièrement inspecté, rénové, transformé en navire d’expédition océanographique dans les chantiers de Lorient-Keroman avant sa nouvelle expédition scientifique de 3 ans.

Métamorphose réussie pour Tara dans les chantiers de Lorient... ()

Depuis le 23 février 2008, retour de la mission Tara-Damoclès qui aura duré 507 jours en Arctique, le voilier Tara a été entièrement inspecté, rénové, transformé en navire d’expédition océanographique dans les chantiers de Lorient-Keroman avant sa nouvelle expédition scientifique de 3 ans.

Métamorphose réussie pour Tara dans les chantiers de Lorient... ()

Depuis le 23 février 2008, retour de la mission Tara-Damoclès qui aura duré 507 jours en Arctique, le voilier Tara a été entièrement inspecté, rénové, transformé en navire d’expédition océanographique dans les chantiers de Lorient-Keroman avant sa nouvelle expédition scientifique de 3 ans.

Métamorphose réussie pour Tara dans les chantiers de Lorient... ()

Depuis le 23 février 2008, retour de la mission Tara-Damoclès qui aura duré 507 jours en Arctique, le voilier Tara a été entièrement inspecté, rénové, transformé en navire d’expédition océanographique dans les chantiers de Lorient-Keroman avant sa nouvelle expédition scientifique de 3 ans.

Tara chez Tabarly ()

Durant l'été, la goélette Tara restera amarrée à la Cité de la voile Eric Tabarly à Lorient dans le Morbihan. La cité présente jusqu'au 7 septembre l'exposition « Tara, voyage au c'ur de la machine climatique ». En septembre 2006, une équipe de 20 scientifiques installés à bord de Tara, avait laissé dérivé la goélette prisonnière des glaces à travers l'Arctique. Tara était sortie des glaces en janvier 2008, beaucoup plus tôt que prévu, témoignant de l'accélération de la fonte des glaces aux pôles. L'expo retrace (...) - INITIATIVE

Mer et Voile > La goélette polaire Tara au coeur de Paris... ()

Du 15 novembre 2008 au 11 janvier 2009, la goélette polaire Tara fait escale à Paris pour la première fois. Elle a largué ses amarres sur le port des Champs-Elysées pour observer ses travaux sur l'observation du changement climatique, à la suite d'un voyage d'un an et demi en dérive sur l'océan Arctique.

Mer et Voile > L'expédition Tara dans la banquise Arctique... ()

De 2006 à 2008, la goélette polaire Tara s'est constituée prisonnière des glaces arctiques dans le cadre du programme scientifique Damocles. Celui-ci avait pour objectif d'observer, comprendre et quantifier les changements climatiques en Arctique afin d'aider à la prise de décisions face au réchauffement de la planète.

Retour de l'expédition Tara Arctic à Lorient... ()

Parti en septembre 2006, le voilier scientifique polaire Tara a dérivé en arctique pendant plus d'un un an et demi. C'est grâce à sa coque arrondie et plate que le voilier a pu résister aux pressions extrêmes exercées par la banquise et de se laisser porter par elle. Le voilier a parcouru 3 400 kilomètres à la vitesse moyenne de 9,3 kilomètres par jour ce qui représente 1 400 kilomètres en ligne droite. Ce long voyage de Tara est passé à 160 kilomètres du Pôle Nord géographique par 88°32' (...) - Développement Durable en action

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement