Dictionnaire > Définitions Internet > DoS (Déni de service)
Dictionnaire en ligne
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

DoS - Déni de service - Deny of Service

 Définition

Definition de Déni de service  Attaque visant à interrompre le bon fonctionnement d'une machine ou d'un réseau.

 Description

Description de Déni de service  Une attaque de type DoS utilise une machine à l'aide de divers programmes pour saturer la connexion internet d'une autre machine dans un but malveillant.

Le DoS consiste à envoyer un nombre de paquets plus important que la machine réceptrice ne peut en récevoir (de part son débit), ce qui conduit à la coupure d'Internet de celle ci.

Le DoS peut par exemple être dirigé contre un site web qui devient inaccessible.
Le DoS est illégal.

Si vous avez des questions ou des commentaires à apporter à cette définition, utilisez ce formulaire, merci d'avance !

Partagez cette définition sur Google+ en cliquant sur ce bouton :

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook

 Auteur

Auteur BRUN Sébastien : Althosting

 Autres sites sur le sujet

Liens externes Voici 3 autres sites sur le sujet :

Prévisualisation fournie par ThumbshotsDéfinition sur Sécurité Info

Prévisualisation fournie par ThumbshotsComment ça marche

Prévisualisation fournie par ThumbshotsDéfinition sur wikipedia

 Commentaires

Pour l'instant aucun commentaire n'a été ajouté. N'hésitez pas à utiliser le formulaire ci-dessous si vous avez des questions ou des précisions à apporter à cette définition.

 Ajoutez votre commentaire

Si vous avez des commentaires à faire ou des questions à poser, remplissez le formulaire ci-dessous :

Votre pseudo * :
Ne mettez pas votre nom réel mais plutôt un prénom ou un pseudo
Votre adresse email * :
Indiquez une adresse qui fonctionne !
URL de votre site :
Si vous le voulez, mettez l'URL de votre site, nous y ferons un lien
Titre de votre commentaire * :
En quelques mots, l'objet de votre commentaire
Votre commentaire * :
Indiquez ici vos remarques, vos questions, vos compléments d'information... Aucune balise HTML n'est autorisée. Votre commentaire doit faire au moins 150 caractères de longueur.
 

Les champs marqués du signe * sont obligatoires.

Votre pseudo et celui de votre site apparaîtront sur la page publique de la définition, avec un lien vers votre site. Votre adresse email nous servira à vous prévenir des suites que nous donnerons à votre commentaire (qu'il soit accepté ou refusé) ; en aucun cas elle ne sera communiquée à un tiers sans votre consentement. Votre adresse IP sera enregistrée conformément aux obligations légales.

 Définitions à consulter

Définitions à consulter Nous vous proposons de consulter également la définition des termes suivants :

  • Adresse MAC : Adresse physique d'une interface réseau fixée par le constructeur qui permet d'identifier de façon unique une machine sur un réseau local.
  • Advanced Research Projects Agency NETwork. (ARPANET) : Réseau mis en place aux Etats-Unis en 1969 dans le cadre d'un projet de défense, et qui est à l'origine d'Internet.
  • Mode de transfert asynchrone (ATM) : ATM est un protocole de transport à base de paquets qui multiplexe aussi bien des données que de la voix et de la vidéo.
  • Compilateur : Logiciel chargé de traduire le code source d'un programme en langage machine compréhensible par un ordinateur.
  • Technologie du courant porteur en ligne (CPL) : Accès à l'Internet haut-débit via le réseau électrique.
  • Digital Subscriber Line Access Multiplexor (DSLAM) : Le DSLAM est l'équipement qui fait la liaison entre les lignes téléphoniques des abonnés à internet et le réseau de l'opérateur auquel il appartient (Free, Wanadoo, Neuf Telecom...).
  • Emule : Emule est un logiciel de peer-to-peer open source, utilisant le réseau eDonkey.
  • Ethernet : Norme de protocole de réseau local très répandue initialement développée par Xerox dans les années 1970.
  • Gateway VoiP : Une Gateway est un équipement, un ordinateur qui permet de faire transiter des communications téléphoniques à travers plusieurs type de réseaux tels que le réseau traditionnel de téléphonie (le réseau RTC) et le réseau Internet.
  • General Packet Radio (GPRS) : Evolution du réseau de téléphonie mobile GSM basée sur la commutation par paquets permettant à un terminal data sans fil de communiquer au travers du réseau GSM en utilisant un canal de transmission en mode paquet à un débit maximum de 32400 b/s en réception et 19200 b/s en émission.
  • Hôte : Serveur sur lequel l'utilisateur se connecte pour accéder au reste d'un réseau.
  • IP spoofing : Usurpation d'adresse IP.
  • Internet Relay Chat (IRC) : Discussion relayée par Internet.
  • Ligne téléphonique dégroupée : Une ligne téléphonique est dégroupée quand elle est raccordée par un opérateur différent de France Télécom (opérateur historique).
  • Mémoire cache : Mémoire tampon à accès très rapide, située entre le microprocesseur et la mémoire vive (RAM).
  • Multicast : Emission d'un paquet IP à destination de plusieurs machines simultanément.
  • Network Address Translation (NAT) : Network Address Translation
  • Pare-feu : Un pare-feu est un logiciel ou un matériel qui consiste à protéger un ordinateur d'intrusion venant d'autres machines.
  • Phishing : Technique utilisée par les escrocs en ligne, visant à usurper l'identité d'une personne ou d'une entité connue.
  • Piratage téléphonique : Maîtrise d'actions frauduleuses visant à pirater un réseau de communication téléphonique

Si vous avez aimé cette définition, partagez-la sur vos réseaux sociaux !

Partager

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook