Dictionnaire > Définitions Internet > Piratage téléphonique
Dictionnaire en ligne
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Piratage téléphonique - Phreaking

 Définition

Definition de Piratage téléphonique  Maîtrise d'actions frauduleuses visant à pirater un réseau de communication téléphonique

 Description

Description de Piratage téléphonique  Le phreaking est principalement utilisé pour téléphoner gratuitement.
2600 est devenu célèbre dans les années 80 par l'utilisation de "boites de couleur" permettant d'effectuer certaines actions interdites sur les centraux téléphoniques (2600 correspond à la fréquence en Hertz permettant d'activer ces fonctionnalités).

Actuellement, toutes ces informations sont dépassées par l'utilisation de centraux téléphoniques numériques et le phreaking repose essentiellement sur le vol de cartes téléphoniques.

Toutes les actions de phreaking sont punissables et assimilées à de la criminalité informatique.

Si vous avez des questions ou des commentaires à apporter à cette définition, utilisez ce formulaire, merci d'avance !

Partagez cette définition sur Google+ en cliquant sur ce bouton :

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook

 Auteur

Auteur Brismée Guy : Brismee

 Autres sites sur le sujet

Liens externes Voici 2 autres sites sur le sujet :

Prévisualisation fournie par Thumbshots2600: The Hacker Quarterly (original)

Prévisualisation fournie par ThumbshotsMagazine de référence américain

 Commentaires

2 commentaires :

Par molokium le 01-09-2011 : comment le faire?
Vous avez dit que c'est possible de communiquer gratuitement en utilisant une fréquence donnée j'aimerais savoir comment le faire?
En fait je suis étudiant en Réseau et Maintenance Informatique et j'aimerais me perfectionner sur la securité informatique pour cela j'aimerais d'abord connaitre quelque failles.
merci de votre aide.

Par TedMasster007 le 05-08-2011 : Phreaking
Je suis en train d'apprendre la sécurité Informatique, mais je manque des manuels nécessaires pour le faire à cause de l'économie de Mon pays la R.D.Congo aidez-moi, s'il vous plait.

 Ajoutez votre commentaire

Si vous avez des commentaires à faire ou des questions à poser, remplissez le formulaire ci-dessous :

Votre pseudo * :
Ne mettez pas votre nom réel mais plutôt un prénom ou un pseudo
Votre adresse email * :
Indiquez une adresse qui fonctionne !
URL de votre site :
Si vous le voulez, mettez l'URL de votre site, nous y ferons un lien
Titre de votre commentaire * :
En quelques mots, l'objet de votre commentaire
Votre commentaire * :
Indiquez ici vos remarques, vos questions, vos compléments d'information... Aucune balise HTML n'est autorisée. Votre commentaire doit faire au moins 150 caractères de longueur.
 

Les champs marqués du signe * sont obligatoires.

Votre pseudo et celui de votre site apparaîtront sur la page publique de la définition, avec un lien vers votre site. Votre adresse email nous servira à vous prévenir des suites que nous donnerons à votre commentaire (qu'il soit accepté ou refusé) ; en aucun cas elle ne sera communiquée à un tiers sans votre consentement. Votre adresse IP sera enregistrée conformément aux obligations légales.

 Définitions à consulter

Définitions à consulter Nous vous proposons de consulter également la définition des termes suivants :

  • Adresse MAC : Adresse physique d'une interface réseau fixée par le constructeur qui permet d'identifier de façon unique une machine sur un réseau local.
  • Advanced Research Projects Agency NETwork. (ARPANET) : Réseau mis en place aux Etats-Unis en 1969 dans le cadre d'un projet de défense, et qui est à l'origine d'Internet.
  • Asterisk : Asterisk est un logiciel qui transforme un PC sous Linux en standard téléphonique IP (ou gestionnaire téléphonique).
  • Mode de transfert asynchrone (ATM) : ATM est un protocole de transport à base de paquets qui multiplexe aussi bien des données que de la voix et de la vidéo.
  • Bluetooth : Protocole de communication par ondes radios défini par Ericsson, IBM, Intel, Nokia et Toshiba.
  • Technologie du courant porteur en ligne (CPL) : Accès à l'Internet haut-débit via le réseau électrique.
  • Déni de service (DoS) : Attaque visant à interrompre le bon fonctionnement d'une machine ou d'un réseau.
  • Emule : Emule est un logiciel de peer-to-peer open source, utilisant le réseau eDonkey.
  • Ethernet : Norme de protocole de réseau local très répandue initialement développée par Xerox dans les années 1970.
  • Gateway VoiP : Une Gateway est un équipement, un ordinateur qui permet de faire transiter des communications téléphoniques à travers plusieurs type de réseaux tels que le réseau traditionnel de téléphonie (le réseau RTC) et le réseau Internet.
  • General Packet Radio (GPRS) : Evolution du réseau de téléphonie mobile GSM basée sur la commutation par paquets permettant à un terminal data sans fil de communiquer au travers du réseau GSM en utilisant un canal de transmission en mode paquet à un débit maximum de 32400 b/s en réception et 19200 b/s en émission.
  • Greylisting : Le greylising est une technique antispam récente qui consiste à rejeter temporairement un message, par émission d’un code de refus temporaire au serveur émetteur. Le serveur émetteur réexpédie le mail après quelques minutes, la plupart des serveurs de spams ne prennent pas cette peine!
  • Hacker : Pirate du réseau, cherchant à pénétrer sur les sites de l'Internet pour y dérober des informations.
  • Hôte : Serveur sur lequel l'utilisateur se connecte pour accéder au reste d'un réseau.
  • Internet Relay Chat (IRC) : Discussion relayée par Internet.
  • Ligne téléphonique dégroupée : Une ligne téléphonique est dégroupée quand elle est raccordée par un opérateur différent de France Télécom (opérateur historique).
  • Mémoire cache : Mémoire tampon à accès très rapide, située entre le microprocesseur et la mémoire vive (RAM).
  • Multicast : Emission d'un paquet IP à destination de plusieurs machines simultanément.
  • Private Automatic Branch eXchange (PABX) : On trouve aussi : PBX et PAX. PBX est surtout utilisé aux É-U (PABX en France). Private Branch eXchange. autocommutateur privé, utilisé dans les entreprises, assurant les communications internes et le lien avec le réseau téléphonique commuté global. Un autocommutateur est un central téléphonique. Les PABX savent souvent gérer les échanges de données entre ordinateurs sans qu'il soit nécessaire d'ajouter quoi que ce soit au système.
  • Pare-feu : Un pare-feu est un logiciel ou un matériel qui consiste à protéger un ordinateur d'intrusion venant d'autres machines.

Si vous avez aimé cette définition, partagez-la sur vos réseaux sociaux !

Partager

N'oubliez pas de suivre notre compte Twitter et de rejoindre les autres fans de Dicodunet sur Facebook