Actualités Economie > Oracle s'offre son compatriote Hyperion















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Oracle s'offre son compatriote Hyperion

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Oracle s'offre son compatriote Hyperion... ()

Oracle, le numéro deux mondial des progiciels, poursuit méthodiquement sa politique de croissance externe : il déboursera 3,3 milliards de dollars en cash pour s'offrir son compatriote, Hyperion. Ce groupe californien, ...

Oracle se renforce sur le décisionnel en s'offrant Hyperion... ()

Le géant américain du logiciel jette son dévolu sur le spécialiste californien du logiciel décisionnel, Hyperion. Une opération qui renforce son assise dans le domaine de la gestion financière et analytique. Montant du chèque: 3,3 milliards de dollars.

acquisition - Oracle acquiert Hyperion pour 3,3 milliards de dollars... ()

Le numéro un mondial des bases de données met la main sur le spécialiste américain des logiciels de gestion et de performances financières.

Logiciels: BEA Systems juge l'offre lancée par Oracle sous-évaluée et hostile... ()

L'américain Oracle, numéro 2 mondial des logiciels professionnels, a proposé vendredi de racheter BEA Systems pour 6,68 milliards de dollars, répondant du tac au tac au rachat par son rival Oracle de Business Objects, mais BEA a répliqué en jugeant l'offre trop faible.

BEA Systems refuse l'offre de rachat d'Oracle... ()

Le conseil d'administration de BEA Systems estime insuffisante l'offre de rachat d'Oracle : « BEA vaut plus que ce que Oracle propose dans sa lettre », indiquent ses dirigeants. Le leader des bases de données et des progiciels doit donc surenchérir pour obtenir leur accord. Sa proposition était de 17 dollars par action, soit 25 % de plus par rapport au cours du titre BEA qui a clôturé à 13,62 dollars le jeudi 11 octobre, avant l'annonce.

Oracle BI SE One, le décisionnel à 1000$ pour PME... ()

Après avoir racheté Hyperion, un concurrent du français Business Objects et du canadien Cognos dans le logiciel décisionnel, Oracle lance 'Business Intelligence Standard Edition One' à l'attention des [...]

emploi - Oracle supprime 36 postes en France... ()

Quelques semaines après la fusion avec Hyperion, la filiale française d'Oracle devrait, une fois encore, réduire ses effectifs.

emploi - Oracle supprime 36 postes en France... ()

Quelques semaines après la fusion avec Hyperion, la filiale française d'Oracle devrait, une fois encore, réduire ses effectifs.

emploi - Oracle supprime 36 postes en France... ()

Quelques semaines après la fusion avec Hyperion, la filiale française d'Oracle devrait, une fois encore, réduire ses effectifs.

Oracle met enfin la main sur Retek... ()

Oracle a gagné sa bataille face à SAP. Il prend le contrôle de Retek pour 11,25 dollars par action. Cette opération valorise son compatriote américain à hauteur de quelque 630 millions de dollars. Pour s'emparer de Retek, ...

Oracle finalise l'acquisition de BEA Systems... ()

Le fabricant américain de progiciels Oracle a annoncé mardi avoir finalisé l'acquisition de son concurrent BEA Systems. Oracle avait obtenu mi-janvier l'accord de la direction de BEA Systems pour une offre de rachat valorisant la cible à 8,5 milliards de dollars au total, somme ramenée à 7,2...

Oracle rafle enfin BEA : 8,5 milliards de dollars !... ()

Le californien Oracle a enfin réussi à mettre la main sur BEA, non sans avoir bataillé au préalable. L'offre arrive à hauteur de 8,5 milliards de dollars.

Logiciels: BEA Systems juge l'offre lancée par Oracle sous-évaluée et hostile... ()

L'américain Oracle, numéro 2 mondial des logiciels professionnels, a proposé vendredi de racheter BEA Systems pour 6,68 milliards de dollars, répondant du tac au tac au rachat par son rival Oracle de Business Objects, mais BEA a répliqué en jugeant l'offre trop faible.L'offre, à 17 dollars par action, représente 25% de plus que le cours de BEA jeudi soir, ce qui a fait s'envoler le titre BEA en Bourse vendredi (+38,33% à 18,84 dollars vers 18H30 GMT).Mais selon BEA, ce prix sous-évalue significativement BEA Systems, a répondu le groupe. BEA a qualifié d'hostile l'offre d'Oracle, rappelant avoir fait parvenir jeudi à ce dernier un courrier appelant à un meilleur prix.La réaction de BEA conforte l'avis de plusieurs analystes, qui tablent sur une partie de surenchères pour emporter ce groupe.L'offre d'Oracle intervient cinq jours après l'annonce par le leader mondial du progiciel, l'allemand SAP, du rachat du groupe français Business Objects, pour 4,8 milliards d'euros.Le rachat de BEA permettrait à Oracle de marquer un point dans sa course au leadership mondial contre SAP, selon des analystes, en donnant à Oracle une place de leader sur le marché florissant des logiciels intermédiaires, qui font l'interface entre le réseau d'une entreprise et les logiciels d'application.BEA Systems (logiciels de facturation, gestion des fournisseurs, du portefeuille financier...) a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 17%.Depuis trois ans, Oracle a ...

Logiciels: BEA Systems juge l'offre lancée par Oracle sous-évaluée et hostile... ()

L'américain Oracle, numéro 2 mondial des logiciels professionnels, a proposé vendredi de racheter BEA Systems pour 6,68 milliards de dollars, répondant du tac au tac au rachat par son rival Oracle de Business Objects, mais BEA a répliqué en jugeant l'offre trop faible.L'offre, à 17 dollars par action, représente 25% de plus que le cours de BEA jeudi soir, ce qui a fait s'envoler le titre BEA en Bourse vendredi (+38,33% à 18,84 dollars vers 18H30 GMT).Mais selon BEA, ce prix sous-évalue significativement BEA Systems, a répondu le groupe. BEA a qualifié d'hostile l'offre d'Oracle, rappelant avoir fait parvenir jeudi à ce dernier un courrier appelant à un meilleur prix.La réaction de BEA conforte l'avis de plusieurs analystes, qui tablent sur une partie de surenchères pour emporter ce groupe.L'offre d'Oracle intervient cinq jours après l'annonce par le leader mondial du progiciel, l'allemand SAP, du rachat du groupe français Business Objects, pour 4,8 milliards d'euros.Le rachat de BEA permettrait à Oracle de marquer un point dans sa course au leadership mondial contre SAP, selon des analystes, en donnant à Oracle une place de leader sur le marché florissant des logiciels intermédiaires, qui font l'interface entre le réseau d'une entreprise et les logiciels d'application.BEA Systems (logiciels de facturation, gestion des fournisseurs, du portefeuille financier...) a dégagé l'an dernier un chiffre d'affaires de 1,4 milliard de dollars, en hausse de 17%.Depuis trois ans, Oracle a ...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google