Actualités Economie > Kyoto Plus : ça gaze entre les États-Unis et l'UE















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Kyoto Plus : ça gaze entre les États-Unis et l'UE

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Environnement : les Etats-Unis proposent de remplacer Kyoto... ()

George W. Bush n'a pas l'intention de ratifier le protocole de Kyoto, mais il veut bien que les Etats-Unis contribuent à mettre en place un nouveau cadre permettant de limiter les émissions de gaz à effet de serre. A l'approche du G8 qui doit se tenir en Allemagne, le président des Etats-Unis a...

Canada : Kyoto jugé trop pénalisant pour l'économie !... ()

Le grand désaccord entre les signataires du protocole de Kyoto et les Etats-Unis qui eux refusent de le signer, porte sur l'impact des engagements de limitations des émissions de CO2 sur le développement économique. Les Etats-Unis considèrent en effet que cet impact n'est pas supportable par (...)

Pékin réitère son engagement à combattre le réchauffement... ()

La Chine souhaite accroître la coopération avec les pays d'Asie pour combattre le réchauffement climatique et maintenir ses émissions de polluants au niveau de 2005, a déclaré mercredi le Premier ministre Wen Jiabao.Au cours des cinq prochaines années, la Chine est déterminée à réduire la consommation d'énergie de 20% (ndlr: par unité de produit intérieur brut) afin de faire baisser les émissions de carbone, et nous nous efforcerons de maintenir les émissions de carbone au niveau de 2005, a-t-il dit à des journalistes en marge de sommets asiatiques à Singapour.La Chine s'attaque avec sincérité à la question du changement climatique car c'est un problème auquel l'humanité est confrontée, a-t-il ajouté.La Chine, régulièrement cible de critiques en raison de l'effervescence de son économie, doit ravir dès cette année la place du premier pollueur mondial aux Etats-Unis, selon l'Agence internationale de l'énergie (AIE).Le géant asiatique n'est pas soumis à une réduction contraignante de ses émissions de gaz à effet de serre au titre de Kyoto, contrairement aux pays développés signataires.Entré en vigueur en 2005, le protocole de Kyoto - qui expire en 2012- prévoit une réduction des gaz à effet de serre, principaux responsables du réchauffement climatique. Mais les Etats-Unis, responsables d'un tiers des émissions, et la Chine, ont refusé de ratifier ce protocole.

Jeu de poker menteur sur la question du réchauffement climatique... ()

Les Etats-Unis et l'Australie, qui n'ont pas ratifié le protocole de Kyoto, réclament que les grands pays en développement soient associés plus étroitement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Protocole de Kyoto: la victoire de Rudd signe l'isolement des Etats-Unis... ()

Les défenseurs du protocole de Kyoto se réjouissaient samedi, après la victoire des travaillistes en Australie, à la perspective de voir ce pays ratifier le pacte de lutte contre le changement climatique et les Etats-Unis rester le seul pays industrialisé à ne pas l'avoir fait.

Le protocole de Kyoto sera révisé à partir de 2008... ()

La communauté internationale a décidé vendredi d'entamer en 2008 le processus de révision du protocole de Kyoto de lutte contre l'effet de serre, qui conduira à la définition de ses engagements futurs. La première période d'engagement des Etats signataires du...

l'ONU lance un site d'échanges de droits d'émission... ()

L'ONU a lancé mercredi un site internet en anglais pour inciter à développer l'utilisation des marchés échangeant des droits d'émission de gaz à effet de serre, afin de contribuer à remplir les objectifs du Protocole de Kyoto. Ce site, baptisé CDM Bazaar (http://www.cdmbazaar.net) a été présenté par la Convention des Nations unies sur le changement climatique (UNFCCC), afin de renforcer l'information entre les acheteurs, les vendeurs et les fournisseurs de services en matière d'émissions de gaz à effet de serre (GES). Le Protocole de Kyoto prévoit que les projets qui contribuent à réduire les émissions de GES dans les pays en développement et contribuent au développement durable peuvent obtenir des droits d'émission. Ces quotas peuvent être vendus aux pays industrialisés qui cherchent à se conformer à leurs engagements en matière de réduction des GES. Le Protocole de Kyoto exige de 36 pays industrialisés qu'ils ramènent leurs émissions de gaz à effet de serre au moins 5% en dessous de leurs niveaux de 1990 entre 2008 et 2012.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google