Actualités Economie > Pétrole : nouveaux records sur le Nymex, au-dessus des 84$ !















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Pétrole : nouveaux records sur le Nymex, au-dessus des 84$ !

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le pétrole bat des records... ()

Les prix du pétrole sont montés jeudi à des records historiques à New York et à Londres, alors que près d'un tiers de la production du Golfe du Mexique était arrêtée en raison des risques de tempête tropicale.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en octobre a grimpé jusqu'à 84,10 dollars, un record historique.Sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a atteint 79,28 dollars, soit aussi un record historique. Son précédent record remontait au 7 août 2006, à 78,64 dollars le baril.Selon l'agence gouvernementale américaine Mineral Management Service, 27,7% de la production de pétrole du Golfe du Mexique était arrêtée jeudi, soit environ 360.000 barils par jour environ. Par ailleurs, environ 16,7% de la production de gaz naturel était aussi arrêtée.Les prix sont soutenus depuis plusieurs semaines par des inquiétudes sur le niveau des réserves pétrolières américaines, qui pourraient s'avérer insuffisantes au quatrième trimestre, quand la demande de produits de chauffage atteindra son pic.

Pétrole : la production a chuté de 5,3% au Mexique... ()

L'entreprise publique mexicaine chargée de l'exploitation du pétrole 'Le Pemex' (Petróleos Mexicanos), a annoncé hier dans un communiqué que la production de pétrole a chuté de 5,3% au Mexique en 2007. L'épuisement du gisement principal de Cantarell dans le Golfe du Mexique en reste la cause directe. En 2007, la production quotidienne de pétrole a été de 3,082 millions de barils, 5,3% de moins que l'année précédente (3,7 mbj). La production moyenne de brut a diminué de 174.000 barils par jour par rapport à 2006, a indiqué le Pemex. Toujours selon Pemex, d'autres facteurs expliquent cette baisse de production, comme les cyclones ou les attentats de la guérilla de l'Armée populaire révolutionnaire qui ont visé des gazoducs en septembre. A contrario, la production de gaz naturel en 2007 a atteint le montant record de 6,58 milliards pieds cubiques par jour, soit 13,1% de plus qu'en 2006 a souligné Pemex.

Le baril de pétrole dépasse les 80 dollars à Londres pour la première fois... ()

Le baril de pétrole Brent a dépassé jeudi pour la première fois le seuil des 80 dollars, atteignant un nouveau record historique à 80,20 dollars, alors que le marché craint l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale dans la zone de production du Golfe du Mexique.Vers 18H45 GMT, sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 2,68 dollars à 80,11 dollars, peu après être monté à 80,20 dollars, un record historique.Son précédent record datait du 20 septembre, à 79,94 dollars.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a terminé la séance en hausse de 2,58 dollars à 82,88 dollars.A New York, le record historique du brut en séance est de 84,10 dollars.Le Golfe du Mexique est l'une des principales régions productrices de pétrole des Etats-Unis et du Mexique et les investisseurs craignent que le passage d'une tempête n'endommage les infrastructures pétrolières.

Golfe du Mexique: mise en production de la plateforme Atlantis... ()

BP et BHP Billiton annoncent le démarrage de la production de pétrole et de gaz de leur plateforme Atlantis située dans le Golfe du Mexique, à 250 km des côtes de la Louisiane. Ce démarrage intervient avec deux ans de retard sur le planning initial et un dépassement de budget de plus d'un milliard de dollars, pour un investissement global estimé à 3.7 mds$. Ce gisement en eau profonde qui exploite cinq blocs compris entre 1400 et 2200 mètres de...

La production d'éthanol à partir du maïs menace le Golfe du Mexique... ()

La production croissante d'éthanol à partir du maïs aux Etats-Unis menace l'écosystème du Golfe du Mexique, en y créant une zone morte qui s'agrandit, avertit une étude canado-américaine rendue publique lundi. L'intensification prévue de la production américaine d'éthanol constituerait un désastre pour le Golfe du Mexique, prédit Simon Donner, de l'université de Colombie-Britannique,... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le baril de pétrole dépasse les 80 dollars à Londres pour la première fois... ()

Le baril de pétrole Brent a dépassé jeudi pour la première fois le seuil des 80 dollars, atteignant un nouveau record historique à 80,20 dollars, alors que le marché craint l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale dans la zone de production du Golfe du Mexique.Sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre a terminé en hausse de 2,60 dollars à 80,03 dollars, un record de clôture.Il est monté peu avant la clôture à 80,20 dollars, soit un record historique.Son précédent record datait du 20 septembre, à 79,94 dollars.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a terminé la séance en hausse de 2,58 dollars à 82,88 dollars.A New York, le record historique du brut en séance est de 84,10 dollars.Le Golfe du Mexique est l'une des principales régions productrices de pétrole des Etats-Unis et du Mexique et les investisseurs craignent que, tout au long de la saison des ouragans dans le bassin Atlantique--jusqu'en novembre-- le passage d'une tempête n'endommage les infrastructures pétrolières.Les marchés sont devenus très sensibles au mauvais temps depuis que l'approche d'une tempête a causé le bref arrêt, par précaution, de presque deux tiers de la production américaine de pétrole dans le Golfe, ce qui avait poussé le baril à son record au-dessus de 84 dollars la semaine dernière, a expliqué Bart Melek, analyste de BMO Capital Markets.Selon le Centre national des ourag...

La production de brut interrompue par Gustav dans le golfe du Mexique... ()

La production de pétrole était presque totalement interrompue dimanche dans le golfe du Mexique, région cruciale pour l'approvisionnement américain en or noir, avant l'arrivée lundi du redoutable ouragan Gustav, risquant de faire flamber les cours du brut. Selon des estimations publiées dimanche par le ministère de l'Intérieur américain, se basant sur les données transmises par les opérateurs,... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Les cours du gaz et du pétrole américains ne réagissent pas aux intempéries du Golfe du Mexique... ()

Il y a de cela un an, l'arrivée d'un ouragan sur le Golfe du Mexique aurait été la cause d'une formidable envolée des cours du gaz et du pétrole à New York. Mais voilà, les choses ont changé, après les folles orgies des mois de Juin et Juillet les marchés ont la gueule de bois. Ils ont découvert qu'on leur avait fait croire des histoires enfantines de pénuries, de peak-oil dépassé. Dans les faits ils s'aperçoivent que les Etats-Unis ont...

Le pétrole enchaîne les records, au-dessus de 145 dollars... ()

Les cours du pétrole continuent d'enchaîner les records jeudi en Asie, au-dessus de 145 dollars le baril pour le Brent de la mer du Nord.

La production d'éthanol à partir du maïs menace le Golfe du Mexique... ()

La production croissante d'éthanol à partir du maïs aux Etats-Unis menace l'écosystème du Golfe du Mexique, en y créant une zone morte qui s'agrandit, avertit une étude canado-américaine rendue publique lundi.

Algérie: Les prix du pétrole affichent 93 dollars... ()

Les prix du pétrole continuent à s'envoler, affichant un nouveau record à plus de 93 dollars le baril, hier. C'est un seuil jamais atteint. Cette flambée est le fait de nouvelles menaces météo dans la zone pétrolière du golfe du Mexique. En valeur, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en décembre prenait 44 cents à 92,30 dollars.

Selon un spécialiste · Le pétrole sous les 100$ US à court terme?... ()

Les faibles dommages causés par l'ouragan Gustav dans le Golfe du Mexique ont précipité le cours du pétrole à la baisse, aujourd'hui. Et selon un spécialiste, il se pourrait même qu'il descende sous les 100$ US le baril, à court terme. Bush veut augmenter la production intérieure de pétrole Le prix du baril de pétrole brut dégringole (ARGENT)

Le pétrole marque le pas au terme d'une semaine riche en records... ()

Les prix du pétrole marquaient le pas vendredi au terme d'une semaine ponctuée de records, mais restaient soutenus par les tensions sur l'offre mondiale, l'arrêt d'installations dans le Golfe du Mexique, et la faiblesse du dollar.Le baril de Brent de la Mer du Nord, qui était resté plus discret cet été que le pétrole new-yorkais, est revenu sous les projecteurs. Après avoir dépassé jeudi son prix d'août 2006, il a aligné les records vendredi, montant jusqu'à 79,94 dollars. Sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril pour livraison en novembre prenait 8 cents, à 79,17 dollars vers 16H00 GMT.Le pétrole new-yorkais n'a pas été en reste. Jeudi, il a percé pour la première fois de son histoire le plafond des 84 dollars, se hissant même à 84,10 dollars. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre (nouveau contrat de référence) cédait 4 cents, à 81,74 dollars vers 16H00 GMT également.Sur la semaine, le pétrole a pris 5 dollars à New York et près de 4 dollars à Londres.Un ensemble de facteurs se sont conjugués cette semaine pour pousser le pétrole à de nouveaux sommets.A court terme, le marché s'inquiète de l'approche d'une tempête tropicale dans le Golfe du Mexique. Selon le Centre national des ouragans américain (NHC), les conditions sont favorables pour qu'elle se transforme en ouragan dans les 24H.Ces craintes ont conduit à l'arrêt par précaution de 28% de la production dans le Golfe du Mexique, soit 360.000 baril...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement