Actualités Economie > PAKISTAN - POLITIQUE: Sharif jugé inéligible à une élection partielle















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

PAKISTAN - POLITIQUE: Sharif jugé inéligible à une élection partielle

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Nawaz Sharif annonce son retour au Pakistan le 10 septembre... ()

LONDRES - L'ancien Premier ministre pakistanais Nawaz Sharif, exilé à Londres, a annoncé jeudi lors d'une conférence de presse qu'il ...

Pakistan : l'ancien premier ministre Nawaz Sharif autorisé à rentrer d'exil... ()

Nawaz Sharif, renversé à la faveur du coup d'Etat mené en 1999 par le général Pervez Musharraf, a annoncé son intention de se présenter à l'élection présidentielle. Benazir Bhutto, autre ex-premier ministre en exil, espère elle aussi rentrer et briguer la magistrature suprême.

L'ancien premier ministre Nawaz Sharif fixe au 10 septembre son retour au Pakistan... ()

Nawaz Sharif avait été enversé en 1999 par le général Pervez Musharraf. Il était en exil depuis sept ans. L'entourage de M. Musharraf nie tout accord avec Benazir Bhutto qui conduirait le président pakistanais à abandonner son uniforme de militaire.

Pakistan: candidat aux législatives, Sharif promet d'en découdre avec Musharraf... ()

L'ex-Premier ministre Nawaz Sharif, rentré au Pakistan la veille après sept années d'exil, a déposé lundi sa candidature aux...

Le parti de Nawaz Sharif renonce pour l'instant à boycotter les législatives au Pakistan... ()

Le parti de l'opposant et ancien premier ministre pakistanais a annoncé dimanche qu'il participera à la campagne des législatives prévues en janvier.

Pakistan: La Cour suprême autorise le retour de Nawaz Sharif... ()

Graphique interactif sur le Pakistan alors que la Cour suprême a autorisé le 23 août l'ancien Premier ministre du Pakistan Nawaz Sharif à rentrer après sept ans d'exil.

Pakistan : l'ex Premier ministre Nawaz Sharif renvoyé en exil... ()

Graphique interactif sur le Pakistan où l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif, rentré le 10 septembre au pays après huit ans d'exil pour engager une bataille électorale contre le président Pervez Musharraf, a été aussitôt arrêté et renvoyé en exil, en Arabie Saoudite.

Pakistan: la candidature de Nawaz Sharif aux législatives est rejetée... ()

La commission électorale du Pakistan a rejeté lundi la candidature de l'un des leaders de l'opposition, l'ancien Premier ministre...

Nawaz Sharif se déclare candidat aux élections législatives pakistanaises... ()

M. Sharif a indiqué que le fait que son parti présente des candidatures ne l'empêcherait pas d'appeler au boycott des élections si l'état d'urgence imposé par le président Pervez Musharraf n'était pas levé.

La Cour suprême pakistanaise autorise le retour de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif... ()

La Cour suprême pakistanaise a donné son feu vert jeudi au retour de l'ancien Premier ministre Nawaz Sharif, renversé en 1999 par l'actuel président Pervez Musharraf. Comme un autre ancien Premier ministre, Benazir Bhutto, Sharif veut être à l'avant-garde de la campagne destinée à mettre fin aux huit années au pouvoir du général Musharraf. Les Sharif jouissent du droit inaliénable de revenir et de rester dans le pays en tant que citoyens du Pakistan, a observé le président de la Cour (...) - Actualité

Au Pakistan, le parti de l'ex-premier ministre Nawaz Sharif quitte le gouvernement... ()

La fragile coalition au pouvoir affronte sa première crise politique, les deux partis au pouvoir n'arrivant pas à se mettre d'accord sur la façon de réintégrer les juges démis de leurs fonctions par le président Musharraf en novembre 2007.

Pakistan: Nawaz Sharif quitte la majorité... ()

L'ex-premier ministre, pilier de la majorité qui vient de faire démissionner Pervez Musharraf, va présenter son propre candidat à l'élection présidentielle en septembre.

Pakistan: Nawaz Sharif quitte la majorité... ()

L'ex-premier ministre, pilier de la majorité qui vient de faire démissionner Pervez Musharraf, va présenter son propre candidat à l'élection présidentielle en septembre.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges candidat à la législative partielle de septembre - par Intensite le 05.07.2008 : 06:50... ()

Sans surprise, Jean-Pierre Gorges, le maire UMP de Chartres, a annoncé hier qu’il était candidat à l'élection législative partielle dans la première circonscription d'Eure-et-Loir, prévue début septembre. Cette nouvelle élection fait suite à l'invalidation de sa rivale socialiste Françoise Vallet, déclarée inéligible pour un an le 27 juin par le Conseil constitutionnel. Jean-Pierre Gorges avait remporté l'élection législative en 2007, mais il avait été lui aussi invalidé par le Conseil constitutionnel sans être déclaré inéligible. Le 3 février dernier, lors d'une première élection partielle, il avait échoué face à Françoise Vallet. Jean-Pierre Gorges estime que le maire de Chartres doit être parlementaire pour mieux faire avancer les dossiers locaux. Les comptes de campagne de Françoise Vallet seront pris en charge par le Parti Socialiste et le groupe PS à l’Assemblée nationale. Un soulagement pour l’élue invalidée qui devait rembourser 33000 euros.

Malek Boutih inéligible ()

Malek Boutih (secrétaire national du PS aux questions de société, ancien président de SOS Racisme) a été déclaré inéligible pour un an par le Conseil constitutionnel à la suite du rejet de son compte de campagne aux élections législatives. Candidat...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google