Actualités Economie > CRIMES DE GUERRE: Karadzic veut assurer lui-même sa défense















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CRIMES DE GUERRE: Karadzic veut assurer lui-même sa défense

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Expulsion de Serbie du fils de Radovan Karadzic... ()

L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, en fuite depuis 1995 et inculpé par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

Radovan Karadzic est arrivé à La Haye... ()

Radovan Karadzic a été transféré à La Haye mercredi. L'ex-chef des Serbes de Bosnie comparaîtra jeudi pour la première fois devant le Tribunal pénal international et devra dire à cette occasion s'il compte plaider coupable.© TSR, 2008

Tadic : l'arrestation de Karadzic prouve la bonne foi de Belgrade... ()

L'arrestation de Radovan Karadzic, ancien leader politique des Serbes de Bosnie accusé par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie de génocide, démontre l'attachement des autorités serbes au droit international, estime le président serbe Boris Tadic. L'arrestation de Radovan Karadzic, accusé par La Haye, est le fruit de l'attachement du nouveau pouvoir serbe au droit international et à la législation serbe ainsi que de ses efforts visant à tirer au clair la (...) - Actualité /

A propos de l'arrestation de Radovan Karadzic ()

Radovan Karadzic a été arrêté sept ans presque jour pour jour après la première comparution de Slobodan Milosevic devant le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), le 3 juillet 2001 à La Haye. Le transfert de Milosevic au tribunal fut, de même que dans le cas de Karadzic, le résultat d'un changement de régime à Belgrade : le dernier cité a été arrêté aussitôt après la formation, le 8 juillet, d'un gouvernement serbe pro-occidental et pro-européen, alors que l'arrestation (...) - Actualité /

Karadzic: la fin d'une longue cavale... ()

Radovan Karadzic, l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, inculpé de génocide et crimes de guerre par la justice internationale, a été arrêté lundi par les services secrets serbes au terme d'une traque de 13 ans.© TSR, 2008

Ouverture du procès de Radovan Karadzic le 26 octobre... ()

La Haye - Le procès de Radovan Karadzic s'ouvrira le 26 octobre à La Haye, a annoncé le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie est accusé de crimes de guerre, de crimes contre l'humanité et de génocide. Radovan Karadzic, 64 ans, avait été arrêté en juillet 2008 à Belgrade, après treize ans de clandestinité. Il devra répondre de onze chefs d'accusation. Il est accusé notamment d'être responsable du (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

TPI : ouverture du procès de Radovan Karadzic reportée au 21 octobre... ()

La Haye - L'ouverture du procès de l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, initialement prévue le 19 octobre, est reportée au 21 octobre. Le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie invoque des raisons administratives. Radovan Karadzic, 64 ans, est poursuivi pour crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide pendant la guerre de Bosnie (1992-1995). Il a déposé le 25 septembre une requête en appel pour obtenir le (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

Radovan Karadzic refuse de plaider devant le TPI ()

L'ancien chef des Serbes de Bosnie a refusé de plaider coupable ou non des accusations de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide. Le juge du Tribunal pénal international a prononcé en son nom un non coupable automatique. 

TPIY : Karadzic et Mladic pourraient se trouver hors de Serbie (Kostunica)... ()

Radovan Karadzic et Ratko Mladic, inculpés pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), pourraient se trouver hors du territoire serbe, a indiqué mercredi à Bruxelles le premier ministre serbe Vojislav Kostunica. Les deux hommes étaient respectivement l'ancien leader politique et l'ex-commandant de l'armée des Serbes de Bosnie. Rappelant que la Serbie avait garanti qu'elle livrerait tous les inculpés au tribunal de La Haye, M. Kostunica a (...) - Actualité

Le procès de Radovan Karadzic devrait commencer le 19 octobre... ()

La Haye - Le procès de l'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic devrait commencer le 19 octobre, a annoncé un juge du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie. Il devra notamment répondre de crime contre l'humanité et de génocide. Radovan Karadzic, 64 ans, arrêté en juillet 2008 à Belgrade après 13 ans de cavale, est accusé de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide pendant la guerre de Bosnie (1992-1995). (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

Le mot du jour : génocide ()

Radovan Karadzic était attendu, ce matin, au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie à La Haye, au Pays-Bas. L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie est accusé d'avoir organisé le génocide de milliers de Musulmans et de Croates. Il risque la prison à vie.

Radovan Karadzic transféré au Tribunal pénal international... ()

Radovan Karadzic, ancien leader des Serbes de Bosnie, a été transféré au Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) à La...

TPI : Radovan Karadzic va boycotter l'ouverture de son procès lundi... ()

Berne - L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie Radovan Karadzic a informé par écrit les juges du Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie qu'il allait boycotter l'ouverture de son procès lundi. Il fait valoir que sa défense n'est pas prête. Radovan Karadzic, 64 ans, qui plaide non coupable, devait commencer à comparaître lundi devant les juges du TPI pour génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre commis durant la guerre (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

Guerre de Bosnie : Radovan Karadzic refuse de plaider devant le TPI... ()

La Haye - L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, a refusé de plaider coupable ou non coupable devant le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie. Le juge a décidé à sa place qu'il plaiderait non coupable. « Je ne vais pas du tout plaider coupable ou non (...) Ce tribunal n'a pas le droit de me juger », a déclaré Radovan Karadzic, 63 ans, qui assume seul sa défense. Il avait été arrêté en juillet 2008 à Belgrade après treize (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

Radovan Karadzic devant le TPI ce vendredi ()

L'ancien chef des Serbes de Bosnie se présentera ce vendredi au Tribunal pénal international (TPI), à La Haye. Il est censé dire ce vendredi s'il plaide coupable ou non. Mais son avocat a annoncé qu'il ne le fera pas.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google