Actualités Economie > SERBIE : Série de perquisitions pour retrouver Ratko Mladic















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

SERBIE : Série de perquisitions pour retrouver Ratko Mladic

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Expulsion de Serbie du fils de Radovan Karadzic... ()

L'ancien chef politique des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, en fuite depuis 1995 et inculpé par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie, de génocide, crimes de guerre et crimes contre l'humanité.

La Serbie offre 1 million d'euros pour toute information sur Mladic... ()

La Serbie accordera une récompense d'un million d'euros pour toute information pouvant conduire à l'arrestation de Ratko Mladic. Le général fugitif est inculpé de crimes de guerre et génocide pour les atrocités commises pendant la guerre en Bosnie de 1992-1995. L'arrestation de Ratko Mladic, ancien militaire des Serbes de Bosnie, conditionne l'intégration de la Serbie à l'Union européenne. Le procureur du Tribunal pénal international (TPI), Carla Del Ponte qui a effectué une visite à (...) - Actualité

Bosnie : Arrestation d'un proche de Mladic... ()

Un porte-parole du Tribunal pénal international de La Haye pour les crimes de guerre dans l'ex-Yougoslavie a révélé jeudi que le bosno-serbe Zdravko Tolimir, soupçonné d'opérations de nettoyage ethnique durant la guerre de 1992-95, avait été arrêté. ...

TPIY: Karadzic et Mladic pourraient se trouver hors de Serbie (Kostunica)... ()

BRUXELLES, 12 septembre - RIA Novosti. Radovan Karadzic et Ratko Mladic, inculpés pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), "pourraient se trouver hors du territoire" serbe, a indiqué mercredi à Bruxelles le premier ministre serbe Vojislav Kostunica.

Nouvelle récompense pour l'arrestation de Ratko Mladic ()

La Serbie a offert une récompense d'un million d'euros pour toute information conduisant à l'arrestation du général Ratko Mladic, ex-commandant militaire bosno-serbe accusé de crimes de guerre actuellement en fuite, a annoncé vendredi un responsable serbe. Rasim Ljajic, en charge de la coopération de la Serbie avec le tribunal pénal international de La Haye pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), a expliqué que les autorités avaient également offert 250 000 euros pour l'arrestation de deux autres (...) - Actualité

TPIY : Karadzic et Mladic pourraient se trouver hors de Serbie (Kostunica)... ()

Radovan Karadzic et Ratko Mladic, inculpés pour crimes de guerre par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), pourraient se trouver hors du territoire serbe, a indiqué mercredi à Bruxelles le premier ministre serbe Vojislav Kostunica. Les deux hommes étaient respectivement l'ancien leader politique et l'ex-commandant de l'armée des Serbes de Bosnie. Rappelant que la Serbie avait garanti qu'elle livrerait tous les inculpés au tribunal de La Haye, M. Kostunica a (...) - Actualité

Del Ponte appelle l'UE à ne pas signer l'accord avec la Serbie avant l'arrestation de Ratko Mladic... ()

MOSCOU, 26 juin - RIA Novosti. L'Union européenne doit refuser de signer l'accord d'association avec la Serbie tant que ne sera pas arrêté le général Ratko Mladic, ex-chef militaire des Serbes de Bosnie, a déclaré mardi au Parlement européen Carla Del Ponte, présidente du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

La Serbie offre une récompense d'un million d'€uros pour la capture du général fugitif Ratko Mladic... ()

La Serbie a offert une récompense de 1 million d'€uros (1,4 million de dollars) pour toute information menant à la capture du Général Serbe Ratko Mladic qui a dirigé en 1995 le massacre de Srebrenica, année de son inculpation pour crimes de guerre. Il a résidé à Belgrade jusqu'à l'an dernier, probablement avec la protection d'extrêmistes de l'armée Serbe et des services de sécurité. Les Etats-Unis ont offert 5 millions pour son arrestation depuis 1999. Sa comparution devant le tribunal de La Hague est une condition que la Serbie actuelle doit remplir pour pouvoir prétendre rallier l'Union Européenne. Ses progrès doivent être examinés par les ministres des affaires étrangères de lUE. Le Serbie n'a par contre offert aucune récompense pour la capture d'un autre fugitif activement recherché, le leader politique Bosnien du temps de la guerre, Radovan Karadzic, celui-ci n'étant pas citoyen serbe. France Matin, toute l'information francophone en continu, autrement, différemment peut être intégré au sein de votre Intranet - contactez nous au 0820 821 453

Arrestation du général serbe Vlastimir Djordjevic, inculpé de crimes de guerre au Kosovo... ()

En contribuant à l'arrestation d'un des cinq derniers responsables serbes encore en fuite inculpés par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie, Belgrade a confirmé sa volonté de coopérer.

Le génocide, un crime à définition variable... ()

Radovan Karadzic est arrivé mercredi au centre de détention du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) de La Haye. L’ancien chef des Serbes de Bosnie, en fuite depuis plus de douze ans, est inculpé de « génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre » par le TPIY. Or ce chef d'accusation ne recouvre pas tous les massacres ethniques ou religieux commis dans l'histoire en lire plus

Ratko Mladic toujours payé par la Serbie [30/12/2005 08:16]... ()

Le général poursuivi pour crimes de guerre a continué de recevoir sa pension militaire jusqu'au mois dernier.

Ultimatum du TPIY aux autorités serbes [12/11/2005 08:55]... ()

Le président du Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie a donné à la Serbie jusqu'à la fin de l'année pour lui livrer Ratko Mladic.

Des terroristes de l'UCK acquittés... ()

Le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) a acquitté l'ancien Premier ministre du Kosovo Ramush Haradinaj de tous les chefs d'accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité pesant sur lui. L'ancien commandant de l'UCK, âgé de 39...

TPIY (Tribunal Pénal International pour la Yougoslavie)... ()

En août 1992, alors que depuis un an et demi les pays d'ex-Yougoslavie sont le théâtre de violences, exactions, massacres et déportations de population, la Communauté internationale prend tout juste conscience de l'ampleur des crimes commis grâce à des révélations de la presse américaine. Le Conseil de sécurité de l'ONU déclare alors que ces faits de guerre sont une menace pour la paix et la sécurité internationales, et engage la création d'un tribunal spécial pour juger les responsables de ces crimes de guerre. c'est la genèse du TPIY : Tribunal Pénal International pour la Yougoslavie.

Radovan Karadzic refuse de plaider devant le TPI ()

L'ancien chef des Serbes de Bosnie a refusé de plaider coupable ou non des accusations de crimes de guerre, crimes contre l'humanité et génocide. Le juge du Tribunal pénal international a prononcé en son nom un non coupable automatique. 

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement