Actualités Industrie > Economie : Obama lance un dernier ultimatum à General Motors et à Chrysler















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Economie : Obama lance un dernier ultimatum à General Motors et à Chrysler

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Economie : Obama lance un dernier ultimatum à General Motors et à Chrysler... ()

Les plans de restructuration présentés par Chrysler et General Motors n’ont pas convaincu l’administration Obama. La crise est due « à des erreurs de direction », a estimé lundi 30 mars le président américain. Faute de mesures radicales, Washington coupera les vivres et laissera les deux groupes faire faillite

Industrie automobile · Barack Obama rejette les plans de restructuration de GM et Chrysler... ()

Le président américain Barack Obama a estimé lundi que ni General Motors ni Chrysler n'avait présenté de plans de restructuration suffisants pour justifier une nouvelle aide fédérale et leur a laissé un délai supplémentaire pour soumettre de nouvelles propositions.En vidéo, écoutez un extrait du discours de Barack Obama et l'analyse de l'expert en automobile à l'Université d'Ottawa, Christian Navarre. (ARGENT)

Obama met la pression sur le secteur automobile... ()

Le groupe de travail sur l'automobile mis en place par le président américain Barack Obama donne 60 jours à General Motors pour se restructurer et 30 jours à Chrysler pour conclure un accord définitif avec le groupe italien Fiat.M. Obama doit annoncer lundi à 11H00 (15H00 GMT) les grandes lignes de son plan devant permettre à GM et Chrysler de survivre. Démission du PDG de General MotorsHenderson remplace le PDG de General Motors

Démission du PDG de General Motors... ()

Rick Wagoner, le PDG du constructeur automobile américain General Motors démissionne de son poste à l'injonction du président américain Barack Obama, qui doit dévoiler lundi son plan de sauvetage de l'industrie automobile des Etats-Unis, écrivent plusieurs journaux dimanche. Les plans de crise de GM et Chrysler "pas viables"

Obama envisage le dépôt de bilan de General Motors et de Chrysler... ()

Pour le président américain, aucun des deux constructeurs n'a présenté de plan de restructuration suffisant pour pouvoir prétendre à une nouvelle aide fédérale. » L'ensemble de la filière automobile est sous pression (avec jdf.com) » Rick Wagoner quitte General Motors

Obama envisage le dépôt de bilan de General Motors et de Chrysler... ()

Pour le président américain, aucun des deux constructeurs n'a présenté de plan de restructuration suffisant pour pouvoir prétendre à une nouvelle aide fédérale. » L'ensemble de la filière automobile est sous pression (avec jdf.com) » Rick Wagoner quitte General Motors

General Motors et Chrysler discuteraient fusion... ()

WASHINGTON (Reuters) - Le groupe automobile américain General Motors a engagé des discussions préliminaires en vue d'une éventuelle fusion avec Chrysler, affirme le New York Times tard...

General Motors se dirige vers une faillite... ()

Semaine cruciale pour General Motors et Chrysler. GM pourrait bien devoir déposer son bilan et Chrysler espère un feu vert judiciaire au transfert de ses actifs sains à un consortium rassemblé autour de Fiat.

Obama lance un dernier avertissement avant faillite à General Motors et Chrysler... ()

Le président américain Barack Obama a recalé lundi les plans de restructuration élaborés par General Motors (GM) et Chrysler et sommé les deux constructeurs automobiles de présenter des solutions viables, laissant ouvertement planer la menace d'une faillite.Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas et nous ne laisserons pas disparaître notre industrie automobile, a promis M. Obama en présentant à la Maison Blanche son plan de sauvetage du secteur.Le chef de l'Etat a estimé que les plans ne vont pas suffisamment loin pour justifier les nouveaux investissements substantiels que réclament ces entreprises auprès des contribuables.Au bord de la faillite, GM et Chrysler ont été secourus fin décembre par l'Etat fédéral, qui leur a alloué 17,4 milliards de dollars sous forme de prêts. Dans leurs plans de restructuration présentés mi-février, GM a demandé une rallonge de 16,6 milliards de dollars et Chrysler de 5 milliards.M. Obama a donné un ultimatum de 60 jours au premier constructeur américain pour présenter une stratégie viable. Son concurrent Chrysler a lui 30 jours pour conclure un accord définitif avec l'italien Fiat, qui doit lui apporter la technologie et les modèles dont il a cruellement besoin.Contrairement a ce qu'il avait déclaré durant la campagne présidentielle, M. Obama a suggéré que les constructeurs déposent leur bilan, comme le permet le chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites, pour les aider à se restructurer et à sortir plus forts de la crise en se débar...

Crise financière · General Motors nie avoir repris les pourparlers de fusion avec Chrysler... ()

DETROIT _ General Motors nie les informations diffusées par le Wall Street Journal à l'effet qu'elle aurait repris les discussions avec sa concurrente Chrysler en vue d'une éventuelle fusion. GM et Chrysler rediscutent fusion (ARGENT)

Obama adresse un ultimatum à General Motors et Chrysler... ()

Le groupe de travail présidentiel américain sur l'automobile affirme que «la meilleure chance de succès» pour les deux constructeurs pourrait bien être «l'utilisation de la loi sur les faillites».

Automobile · General Motors et Chrysler parleraient de fusion... ()

Les deux grands constructeurs automobiles General Motors et Chrysler pourraient fusionner, rapporte le Wall Street Journal. (ARGENT)

General Motors et Chrysler réclament encore des milliards au Trésor américain... ()

Les constructeurs automobiles américains General Motors et Chrysler ont réclamé mardi encore plusieurs milliards de dollars d'aide publique supplémentaire, à l'occasion d'une communication au...

Obama orchestre le dépôt de bilan de General Motors ... ()

Le numéro un américain s'est déclaré en faillite lundi et va se restructurer drastiquement pendant deux ou trois mois. Il passe aux mains de la Maison-Blanche, qui en contrôlera 60 %. » «Government Motors» est un risque politique pour le président américain

Obama orchestre le dépôt de bilan de General Motors ... ()

Le numéro un américain s'est déclaré en faillite lundi et va se restructurer drastiquement pendant deux ou trois mois. Il passe aux mains de la Maison-Blanche, qui en contrôlera 60 %. » «Government Motors» est un risque politique pour le président américain

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google