Actualités Sciences > Combien vaut British Energy ?















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Combien vaut British Energy ?

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

British Energy : profits en forte baisse pour la cible d'EDF... ()

Le bénéfice net de British Energy pour le premier trimestre a chuté de 65 %. Plusieurs de ses centrales nucléaires étant en arrêt forcé, le premier producteur britannique d'électricité n'a guère pu profiter de la hausse des prix.

EDF pourrait s'allier à Centrica pour lancer son offre sur British Energy... ()

L'électricien français EDF pourrait s'allier avec le britannique Centrica pour lancer une offre d'achat conjointe sur l'opérateur de centrales nucléaires British Energy, qui est valorisé en bourse près de 15 milliards de dollars, affirme dimanche le Wall Street Journal sur son site internet, en...

Le Gouvernement britannique met en vente ses parts dans British Energy... ()

La volonté des gouvernements britanniques successifs de céder les 35,2% des parts détenues par le Royaume dans l'électricien British Energy est affirmée depuis des années. Mais les résultats financiers et opérationnels médiocres de ce Groupe n'ont pas permis, jusqu'à présent, de réaliser cette opération de désengagement. Bien que le fonctionnement des centrales nucléaires britanniques laisse encore à désirer, sur les 9 derniers mois de 2007 il a été produit 40 TWh d'électricité électronucléaire et plus de 15TWh ont été perdus...

EDF relève son offre d'achat sur British Energy qui l'accepte... ()

PARIS (AFP) -- Le conseil d'administration d'EDF a approuvé mardi soir une nouvelle offre de rachat de British Energy (BE) que l'exploitant britannique de centrales nucléaires a...

Offre de rachat sur British Energy, le feuilleton continue... ()

Selon le Sunday Telegraph, le britannique Centrica aurait commencé des négociations avec l'électricien français EDF en vue d'établir une offre conjointe de 10 milliards de livres environ (12,65 milliards d'euros) sur British Energy. En plus des actions traitées sur le marché boursier, les discussions avec EDF porteraient sur le rachat de la part détenue par l'Etat britannique dans British Energy, soit 35,2%. Centrica, propriétaire de British Gas, voudrait en fait s'assurer que le premier producteur d'électricité du pays reste bien dans le giron de la Grande Bretagne. British Energy est valorisé à 6,5 milliards de livres (4,13 milliards d'euros). Voir Aussi : EDF semble réellement intéressé par British Energy

EDF / British Energy : le PCF propose un "débat national" sur la politique énergétique... ()

Le PCF a proposé mercredi l'ouverture d'un débat national sur l'avenir de la politique énergétique en France et en Europe, suite à l'offre de rachat par EDF de l'exploitant britannique de centrales nucléaires British Energy (BE).L'achat des 8 centrales nucléaires anglaises et d'une unité charbon...

EDF pour l'instant seul en piste pour racheter British Energy... ()

EDF a soumis, seul, une offre sur l'opérateur des centrales nucléaires britannique British Energy à un prix sensiblement inférieur à 700 pence par action, apprend-on de sources proches du dossier.

EDF pour l'instant seul en piste pour racheter British Energy... ()

EDF a soumis, seul, une offre sur l'opérateur des centrales nucléaires britannique British Energy à un prix sensiblement inférieur à 700 pence par action, apprend-on de sources proches du dossier.

EDF pour l'instant seul en piste pour racheter British Energy... ()

EDF a soumis, seul, une offre sur l'opérateur des centrales nucléaires britannique British Energy à un prix sensiblement inférieur à 700 pence par action, apprend-on de sources proches du dossier.

British Energy confirme des partenariats pour développer le nucléaire... ()

Le groupe énergétique britannique British Energy a confirmé jeudi qu'il allait nouer prochainement des partenariats avec d'autres groupes pour développer de nouvelles centrales nucléaires au Royaume-Uni, après le feu vert donné par le gouvernement à la relance du nucléaire dans le pays.L'annonce...

EDF annonce que l'acquisition de British Energy est "effective"... ()

L'acquisition de l'exploitant britannique de centrales nucléaires British Energy par le groupe français d'électricité EDF est devenue "définitive", a annoncé EDF lundi dans un communiqué.

British Energy fait le nez.... ()

British Energy fait le nez à l'offre de rachat EDF. On dit que la firme est soit disant très convoité, et fait monter les enchères. En réalité, elle n'est pas convoitée, du tout, et en fait d'acheteur, il n'y en qu'un possible. Bristish Energy n'a donc aucune valeur, c'est un nanard. Dans le meilleur des cas la livre symbolique, dans le pire, une valeur négative. Les centrales britanniques sont vieilles, anciennes, obsolètes.

EDF semble réellement intéressé par British Energy... ()

Le géant français de l'électricité, EDF, serait amené à lancer une offre sur l'ensemble du capital de British Energy d'après le quotidien économique 'La Tribune'. Dans son édition d'aujourd'hui, le journal évoque un possible feu vert à cette opération par le conseil d'administration du groupe. Cette hypothèse, qui permettrait à EDF de devenir propriétaire du premier producteur d'électricité britannique, a fait bondir le cour de l'action. A 11h23, heure française, l'action de British Energy cotait 699 pence, en hausse de + 5,51 %. British Energy possède neuf des dix sites nucléaires du royaume-uni. Cependant, si cette opération à 8,8 Milliards d'Euros devait aboutir, EDF pourrait être amené à céder une partie des actifs de British Energy, selon le quotidien. Mais EDF n'est pas le seul en lice. Dix autres candidats se sont portés acquéreur de l'opérateur britannique, parmi lesquels on trouve : les allemands EON et RWE, les espagnols Iberdrola, Endesa et Union Fenosa, le franco-belge Suez et les britanniques Centrica et Scottish & Southern Energy, a ajouté la Tribune. Voir Aussi : British Energy fait encore état de rumeur de rachat Pour British Energy, Suez pose ses conditions

EDF a d'autres cartes à jouer que British Energy... ()

Si EDF ne parvenait pas à convaincre les actionnaires de British Energy d'accepter son offre de rachat, le groupe français ne serait pas à court d'options pour construire à partir de sa base dans le nucléaire et se développer dans de nouvelles activités telles que le gaz.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement