Actualités Tourisme et voyage > REGION - Pas de fermeture des sous-préfectures, mais modification du recrutement des sous-préfets - par Intensite le 13.















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

REGION - Pas de fermeture des sous-préfectures, mais modification du recrutement des sous-préfets - par Intensite le 13.

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

REGION - Pas de fermeture des sous-préfectures, mais modification du recrutement des sous-préfets - par Intensite le 13.... ()

Il n’est pas question de fermer les sous-préfectures de Châteaudun, de Nogent-le-Rotrou ou de Vendôme selon les autorités. L’arrêté paru au journal officiel en mai dernier ouvrant le recrutement des sous-préfets de 115 arrondissements à d’autres catégories de fonctionnaires que celle des sous-préfets faisait pensé à la suppression des sous-préfecture. Il n’en est rien, il s’agit simplement d’ouvrir le vivier des personnes éligibles à la fonction de sous-préfet. Un élargissement comme il y en a eut un autre voila une quinzaine d’années et qui concernait cette fois les directeurs de cabinet.

REGION - Des sous-préfectures menacées de suppression - par Intensite le 12.09.2008 : 08:50... ()

Cent quinze sous-préfectures seraient menacées de suppression, dont Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, pour l’Eure-et-Loir, Pithiviers, dans le Loiret, Vendôme et Romorantin dans le Loir-et-Cher. Cette annonce a été faite mercredi à Paris, lors d’une réunion présidée par Michèle Alliot-Marie, ministre de l’Intérieur et à laquelle participaient les préfets de région. Interrogée par nos confrères de La république du Centre, la préfecture de Région à Orléans a expliqué, qu’il n’était pas question de supprimer les sous-préfectures, mais qu’en milieu rural l’Etat rencontrait des difficultés à pourvoir les postes de sous-préfet. Ce dernier pourrait être remplacé par un conseiller d’administration. Ces mesures qui entrent dans le cadre de la réorganisation des services de l’Etat en région, pourraient être prises par mesure d’économie relative au train de vie de l’Etat.

L'avenir des sous-préfectures en question... ()

Un décret du 20 mai 2008 paru au JO du 25 juin permet à un conseiller administratif de l’intérieur d’occuper un poste de sous‐préfet. En substance, dans 115 sous-préfectures les sous-préfets pourraient être remplacés par des conseillers administratifs. Ce décret suscite une vive inquiétude chez les élus de petites villes, qui y voient la volonté de l'Etat de supprimer à terme les sous‐préfectures. Après la fermeture de tribunaux, de commissariats, d'implantations militaire et de services hospitaliers, c'est un nouveau coup dur porté aux petites villes, principales victimes de cette politique de démantèlement et de disparition des services de l'Etat dans les territoires. Martin Malvy, président de l'Association des Petites Villes de France et président de la Région Midi-Pyrénées en appelle aux grands électeurs qui doivent se prononcer dimanche lors des élections sénatoriales et qui trouveront à une belle occasion de sanctionner cette politique ». « Il ne faut pas jouer sur les mots », a déclaré Martin Malvy : « ne pas remplacer des sous-préfets par des sous-préfets, revient purement et simplement à supprimer les sous-préfectures. Le Gouvernement veut dans un premier temps supprimer une sous-préfecture sur deux en France, le plus grand nombre dans des petites villes, sans tenir compte des territoires qui les entourent. En Midi-Pyrénées il prévoit la suppressio...

L'avenir des sous-préfectures en question... ()

Un décret du 20 mai 2008 paru au JO du 25 juin permet à un conseiller administratif de l’intérieur d’occuper un poste de sous‐préfet. En substance, dans 115 sous-préfectures les sous-préfets pourraient être remplacés par des conseillers administratifs. Ce décret suscite une vive inquiétude chez les élus de petites villes, qui y voient la volonté de l'Etat de supprimer à terme les sous‐préfectures. Après la fermeture de tribunaux, de commissariats, d'implantations militaire et de services hospitaliers, c'est un nouveau coup dur porté aux petites villes, principales victimes de cette politique de démantèlement et de disparition des services de l'Etat dans les territoires. Martin Malvy, président de l'Association des Petites Villes de France et président de la Région Midi-Pyrénées en appelle aux grands électeurs qui doivent se prononcer dimanche lors des élections sénatoriales et qui trouveront à une belle occasion de sanctionner cette politique ». « Il ne faut pas jouer sur les mots », a déclaré Martin Malvy : « ne pas remplacer des sous-préfets par des sous-préfets, revient purement et simplement à supprimer les sous-préfectures. Le Gouvernement veut dans un premier temps supprimer une sous-préfecture sur deux en France, le plus grand nombre dans des petites villes, sans tenir compte des territoires qui les entourent. En Midi-Pyrénées il prévoit la suppressio...

Les préfets feront des propositions fin novembre pour la réforme de l'Etat selon André Santini... ()

Le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, André Santini, a affirmé, le 22 septembre 2008, à propos de la réforme de l'Etat au niveau des sous-préfectures, que les préfets devaient faire des ...

NOGENT-LE-ROTROU - Un jeune sous-préfet en focntion - par Intensite le 10.04.2008 : 07:54... ()

Un nouveau sous-préfet est arrivé à Nogent-le-Rotrou. Frédéric Cheylan, 36 ans, a pris ses fonctions en début de semaine. Ses priorités portent sur les relations entre l’Etat et les élus et l’accompagnement de ces derniers.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement