Actualités Economie > FRANCE - SERVICE PUBLIC : Les postiers en grève contre la privatisation















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

FRANCE - SERVICE PUBLIC : Les postiers en grève contre la privatisation

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Poste et Education : Non à la privatisation !... ()

Trois syndicats d'enseignants appelaient à la grève mardi 24 novembre, ainsi que 5 fédérations de la Poste. Environ 450 enseignants ont manifesté au Havre, rejoints par plus d'une cinquantaine de postiers, pour défendre le service public d'éducation et protester contre la privatisation de la Poste. L' AG a réuni une soixantaine de personnes : les... Lire Poste et Education : Non à la privatisation !

Poste et Education : Non à la privatisation !... ()

Trois syndicats d'enseignants appelaient à la grève mardi 24 novembre, ainsi que 5 fédérations de la Poste. Environ 450 enseignants ont manifesté au Havre, rejoints par plus d'une cinquantaine de postiers, pour défendre le service public d'éducation et protester contre la privatisation de la Poste. L' AG a réuni une soixantaine de personnes : les... Lire Poste et Education : Non à la privatisation !

La Poste : appel solennel contre la privatisation... ()

Dans un appel commun qu'ils qualifient d'"historique", syndicats, associations et partis politiques de gauche appellent "le gouvernement à renoncer à son projet". Ils demandent un débat public et un référendum sur le service public postal.

CHARTRES - 150 postiers devant la préfecture - par Intensite le 24.09.2008 : 09:51... ()

Ils étaient 150 hier matin devant la préfecture de Chartres : 150 postiers qui défilaient pour protester contre le projet de privatisation de la Poste. En Eure-et-Loir, le taux de grévistes a avoisiné les 50 %, selon les syndicats, 23 à 24 %, selon la direction régionale de la Poste, qui parlait hier d'une possible ouverture de 10 % du capital. Les postiers ont lancé un "ultimatum" au gouvernement.

POUR LA DEFENSE DU SERVICE PUBLIC... ()

POUR LA DEFENSE DU SERVICE PUBLIC POSTAL Consultation nationale contre la privatisation de La Poste, Pour un débat public sur le service public postal : Citoyens, Citoyennes, Pour un service public de qualité pour tous, Participez  à la VOTATION CITOYENNE contre la privatisation de La Poste et la casse des services publics C’est à nous de CHOISIR! Rendez-vous devant les mairies, les bureaux de poste   Le samedi [...]

« Il existe une particularité du service public à La Poste »... ()

Les syndicats font grève ce mercredi contre la "privatisation" de la Poste. Pour Jean-Marc Benoît, co-auteur de « La France à 20 minutes, la révolution de la proximité », leurs inquiétudes sont fondées. Il explique pourquoi.

Vers la privatisation ? ()

Elus et syndicats ont manifesté lundi contre le changement de statut de La Poste en SA et l'ouverture de son capital. Pour Bernard Thibault, de la CGT, cette évolution préfigure une privatisation totale de l'entreprise. Privatisation qui aurait nécessairement, selon lui, une incidence néfaste sur la qualité du service public postal, les actionnaires privés accordant la priorité à la rentabilité (...) - POLITIQUE

EURE-ET-LOIR - Les postiers refusent la privatisation de la Poste - par Intensite le 23.09.2008 : 10:06... ()

Les postiers d’Eure-et-Loir manifestent ce matin à 10 heures, devant la préfecture à Chartres. L’objectif : se mobiliser contre les projets de privatisation du service public, l’objet de nombreuses rumeurs sur le plan national. L’intersyndicale CGT-PTT, FO Com et CFDT ont lancé l’appel au rassemblement. José Nicol, secrétaire départemental de l’union CGT PTT, récuse notamment les promesses du président national de La Poste, Jean-Paul Bailly. A ECOUTER DANS LA RUBRIQUE PODCAST ET SONSJosé Nicol qui craint que le statut des fonctionnaires n’en soit durablement modifié, et évoque même de futurs plans de licenciements, et la suppression de bureaux de poste en zone rurale.

La Poste en grève le 23 septembre contre la privatisation... ()

Cinq syndicats de La Poste ont appelé mardi les postiers à la grève et à des manifestations le 23 septembre. Leur mot d'ordre : dénoncer le changement de statut de l'établissement, synonyme pour eux de privatisation rampante.

Video : La mobilisation grandit contre la privatisation... ()

Une cinquantaine d'organisations syndicales, associations, mouvements et partis politiques du Comité national contre la privatisation de La Poste, pour un débat public et un référendum sur le service public postal préparent la grande mobilisation des postiers et des usagers le 22 novembre 2008. La CGT et sa fédération des activités postales et de télécommunications (FAPT-CGT) jouent un rôle moteur dans cette mobilisation. La réunion à la Bourse du travail de Paris, mercredi 22 octobre, témoigne du (…) - Initiatives et Actions

Les postiers en grève le 23 septembre... ()

Les syndicats de la Poste organisent ce mouvement pour protester contre le projet de changement de statut de l'établissement public, préalable à sa privatisation.

Les postiers en grève le 23 septembre... ()

Les syndicats de la Poste organisent ce mouvement pour protester contre le projet de changement de statut de l'établissement public, préalable à sa privatisation.

La poste allemande : la face cachée de la privatisation... ()

Douze ans après le lancement de sa privatisation, les bénéfices de la Deutsche Post, leader mondial de la logistique, se comptent en milliards. Malgré l’ouverture à la concurrence, 90% de la distribution de courrier en Allemagne passe encore par ses services. Non sans des diminutions drastiques d’effectifs et l’abandon des activités peu rentables. en lire plus

Privatisation : comme une lettre à la poste ?... ()

?SÉVICES PUBLICS Non, le gouvernement ne cherche pas à privatiser La Poste. Du moins, s'en défend-il farouchement. "La Poste restera à 100% publique!", a même prétendu le ministre de l'Industrie Christian Estrosi ce mercredi matin, sur France Info juste avant de présenter le projet de loi de changement de statut de La Poste. Le 1er janvier prochain, La Poste deviendra une société anonyme et plus un établissement public. Le ministre "garantie" un "service public de qualité" en 2012. Le texte présenté d'abord en Conseil des ministres (avant de passer devant le Sénat début octobre puis devant l'Assemblée nationale en novembre) prévoit pourtant une ouverture à la concurrence le 1er janvier 2011 et la transformation de l'entreprise à capitaux 100% publics en société anonyme. Timbrés les syndicats et l'opposition qui voient dans cette réforme une première échéance vers la privatisation ? Outre le précédent EDF-GDF (voir plus bas), certains signes avant-coureur montrent que le "sacro-saint service public" n'est plus ce qu'il était dans les guichets. A la veille de la grève concoctée par les syndicats le 23 septembre dernier (pour protester contre l'ouverture du ...

Grève reconductible: on a tous à y gagner !... ()

Après la grève du 22 septembre et la votation citoyenne du 3 octobre, la question de la privatisation de la Poste est au c'ur de l'actualité. La situation de la Poste et de France Télécom sont les 2 questions qui ont mis le plus en difficulté le gouvernement depuis la rentrée. Les 2 entreprises n?en faisaient auparavant qu'une, avant la privatisation de France Télécom. Il s'agit donc d'un seul et même processus auquel nous avons affaire, à des degrés d'avancements différents. Alors : stop ou encore pire ? La privatisation concerne tous les postiers Certains disent : « De toute façon, la privatisation est déjà là, tout ça ne changera rien. » La privatisation, cela veut dire tout d'abord la possibilité de licencier collectivement, pour « motifs économiques », c'est-à-dire pour le profit. Les licenciements par milliers ne manqueront pas de nous tomber... Lire Grève reconductible: on a tous à y gagner !

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement