Actualités Industrie > Economie : Au mieux, le budget 2010 ne fera que stabiliser le déficit















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Economie : Au mieux, le budget 2010 ne fera que stabiliser le déficit

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Economie : Au mieux, le budget 2010 ne fera que stabiliser le déficit... ()

Le projet de loi de finances de l’État, présenté mercredi 30 septembre en conseil des ministres, n’a pas recours aux augmentations d’impôts ou à une baisse des dépenses, repoussant de ce fait l’objectif de réduction de la dette publique

Economie : Le budget 2008 se contente de stabiliser les dépenses... ()

Le projet de loi de finances adopté mercerdi 26 septembre en conseil des ministres table sur un déficit public de 2,3 % du PIB en 2008. En dépit de l'annonce de la suppression de près de 23 000 postes de fonctionnaires, il ne comporte pas de réformes de structure

Economie : Le budget 2008 se contente de stabiliser les dépenses... ()

Le projet de loi de finances adopté mercredi 26 septembre en conseil des ministres table sur un déficit public de 2,3 % du PIB en 2008. En dépit de l'annonce de la suppression de près de 23 000 postes de fonctionnaires, il ne comporte pas de réformes de structure

Budget fédéral belge : déficit public à 0,3% du PNB... ()

Le déficit budgétaire de l'ensemble des pouvoirs publics en 2007 a atteint 0,3% du Produit national brut (PNB), selon les chiffres provisoires présentés vendredi par les ministres des Finances, Didier Reynders, et du Budget, Yves Leterme.Le déficit du budget fédéral s'élève quant à lui à 1%, ce qui s'explique notamment par la hausse des transferts vers les Communautés et les Régions, des dépenses plus élevées que prévu et des recettes moins importantes. En ce qui concerne l'évolution de la dette publique, le gouvernement s'est réjoui de constater qu'en 2007, la dette représentait 83,5% du PNB, contre 86,6% un an plus tôt. L'écart avec la moyenne européenne se réduit donc d'année en année.

Dette relevée en 2007 et 2008, objectif de baisse maintenu... ()

PARIS (Reuters) - Le ministère de l'Economie et des Finances a relevé les prévisions de dette publique pour les années 2007 et 2008 tout en maintenant l'objectif d'une réduction...

Christine Lagarde : objectif zéro déficit donc zéro baisses d'impôts.... ()

Christine Lagarde, Ministre de l'Economie et des Finances, s'est exprimée dans la presse ces jours derniers. Le Figaro d'aujourd'hui reprend ses déclarations. Elle peut compter sur mon soutien sans faille. Il demeure que cela sera encore plus difficile que ce qui se lit ! La 1ère satisfaction reste cependant que, pour la 1ère fois, la priorité à la réduction des déficits, sur la baisse des prélèvements, est affirmée sans ambigüité. Ouf ! Il était temps ! Cela étant, ne nous y trompons pas, notre déficit public est de 50 milliards d'euros. (Voir document du Sénat) Pour parvenir à l'excédent à l'horizon 2012, cela suppose une réduction en moyenne par an de 12,5 milliards. Il n'y a donc pas d'autres solutions que s'interdire toute dépense fiscale nouvelle et mettre toutes les dépenses publiques à zéro valeur (c'est à dire les stabiliser en euros courants) hors dette et pensions. Impossible, me diront certains. J'affirme le contraire. J'affirme que c'est possible. C'est exclusivement affaire de volonté politique.

Les dispositions du Grand Emprunt traduites dans le projet de loi de finances rectificative pour 2010... ()

À l'occasion du Conseil des ministres du 20 janvier, Eric Woerth, ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l'Etat et Christine Lagarde, ministre de l'Economie, de l'Industrie et de l'Emploi, ont présenté au gouvernement le projet de loi de finances rectifi...

Budget 2007 : vertueux ou virtuel ?... ()

Le budget 2007 a été adopté mercredi par le conseil des ministres, et placé sous le signe de la vertu. Le déficit public devrait être ramené à 2,5% du PIB en 2007, et la dette à 63,6%. Les dépenses n'augmenteront que de 0,8%. L'opposition dénonce un budget virtuel.

Malgré la crise, Lagarde persiste... ()

Les députés ont commencé hier l'examen du projet de loi de finances 2009, qui prévoit notamment une augmentation de 5 % des moyens du Meeddat. Si l'opposition appelle à réviser à la baisse l'estimation de croissance sur laquelle se fonde le budget 2009, Christine Lagarde soutient que le projet de loi de finances est réaliste. Les économistes doutent cependant de la capacité de l'Etat à stabiliser son déficit à 2,7 % du PIB en 2009. Les députés ont entamé hier l’examen du projet de loi de finances (...) - POLITIQUE

Droit fiscal - Lutte contre l'économie souterraine : vers une prochaine levée du secret fiscal... ()

Eric Woerth (ministre du budget, des comptes publics, de la fonction publique et de la réforme de l'Etat) et Christine Lagarde (ministre de l'économie, de l'industrie et de l'emploi) ont présenté, en Conseil des ministres du 16 novembre 2009, le projet de loi de finances rectificatives pour 2009. Ce projet prévoit notamment un certain nombre de dispositions en matière fiscale, parmi lesquelles une prochaine levée du secret professionnel destinée à permettre la communication des informations détenues par les agents des impôts aux services de police, et ce afin de pallier à la lutte contre l'économie souterraine.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google