Actualités Sciences > Le diabète est courant.















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Le diabète est courant.

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Le diabète est courant.... ()

Au moins une personne sur 25 est touchée par le diabète.Le diabète est maîtrisable. Bien qu´aucun remède n´existe contre le diabète, il est possible de le gérer en maintenant la glycémie à un niveau équilibré. Un régime alimentaire approprié, des exercices physiques et éventuellement des médicaments vous y aideront.Le diabète dure toute la vie. Vos taux de glycémie s´améliorent généralement grâce au traitement. Cela ne signifie pas pour autant que votre diabète ait disparu : cela veut simplement dire que votre glycémie est équilibrée.Le diabète demande une auto-surveillance. Vous avez besoin d´une équipe qui vous conseille et vous aide. Cependant, le contrôle de votre diabète dépend de VOUS. Le taux de glycémie dépend de ce que vous faites chaque jour.Le diabète évolue de manière permanente. Votre médecin peut vous faire changer de médicament ou de programme de traitement, parce que votre diabète peut évoluer au fil du temps.

Pré-diabète : l'acarbose diminue la glycémie post-prandiale sans retarder la progression en diabète de type 2... ()

Si l'acarbose (Glucor*) permet de baisser la glycémie post-prandiale de patients pré-diabétiques, ce traitement ne freine pas mieux que le placebo (substance inactive) l'évolution vers un diabète, selon les résultats du programme EDIP (Early Diabetes Intervention Program).

Pré-diabète : l'acarbose diminue la glycémie post-prandiale sans retarder la progression en diabète de type 2... ()

Si l'acarbose (Glucor*) permet de baisser la glycémie post-prandiale de patients pré-diabétiques, ce traitement ne freine pas mieux que le placebo (substance inactive) l'évolution vers un diabète, selon les résultats du programme EDIP (Early Diabetes Intervention Program).

Qu'est-ce que le diabète de type 2 : le rôle de la glycémie... ()

Le diabète de type 2 correspond à une élévation de la glycémie (taux de sucre dans le sang). Un manque d'insuline ou une difficulté d'action de l'insuline empêche le sucre d'entrer correctement dans les cellules. Le sucre s'accumule alors dans le sang et peut provoquer une hyperglycémie. Attention, une hausse de la glycémie peut ne pas s'accompagner de symptôme durant plusieurs années, cachant le diabète. Mais pendant ce temps, les complications du diabète se développent sournoisement. D'où l'intérêt de faire mesurer régulièrement sa glycémie, particulièrement en cas de facteurs de risques de diabète : hérédité, avancée en âge, obésité, mauvaise alimentation, sédentarité et vieillissement.Quelles peuvent être les complications du diabète ?Les organes les plus touchés par le diabète sont les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne des complications cardiaques (infarctus du myocarde), vasculaires (artérite des membres inférieurs, accident vasculaire cérébral), visuelles (rétinopathie avec risque de cécité), rénales (insuffisance rénale avec risque de dialyse) et au niveau des pieds (douleurs, ulcérations, nécroses).Ces complications peuvent toutefois être prévenues par un bon équilibre du diabète, ce qui implique une surveillance régulière et un bon suivi du traitement

Symptômes du diabète de type 1... ()

Certains symptômes du diabète de type 1 sont plus évidents que d'autres. Il n'est possible de savoir si sa glycémie est haute ou basse que par des examens médicaux. Un taux de sucre élevé dans les urines peut également être mesuré par votre médecin. Beaucoup des symptômes du diabète sont liés à une glycémie élevée.Les symptômes les plus apparents du diabète sont : une perte de poids une soif excessive et une déshydration une miction fréquente la faim insatiable la vision trouble la faiblesse, la fatigue, la somnolence les vomissements ou la nausée une irritabilité soudaine Les symptômes du diabète peuvent se développer très rapidement. Si vous avez le moindre doute, contactez votre médecin traitant.

Avancée génétique contre le diabète.... ()

Le diabète est une cible importante pour les laboratories pharmaceutiques. Les malades sont nombreux et le potentiel commercial énorme. Le diabète de type 2 est le plus répandu, il se caractérise par l'insensibilité à l'insuline qui mène à une augmentation de la glycémie. ...

HbA1c et glycémie moyenne : une équivalence simple ()

Le dosage de l'HbA1c est devenu indispensable pour évaluer l'équilibre glycémique et ajuster le traitement du diabète. La prise en charge quotidienne du diabète repose par contre sur l'auto-surveillance glycémique. L'utilisation...

Diabète: Traitements généraux et prévention... ()

Le médecin déterminera le type de médicaments et de diète spécifiques à chaque cas. Le diabète peut maintenant être soigné par un ensemble de mesures visant toutes à équilibrer le taux de glycémie dans le sang soit: l'administration d'insuline ou la prise de médicaments oraux hypoglycémiants, l'activité physique, le régime alimentaire, la prévention et l'éducation.Il est aussi fortement recommandé de porter une chaîne ou un bracelet Médic-Alert ou d'avoir en sa possession une carte indiquant clairement de quel type de diabète souffre la personne.

Signes du diabète... ()

Signes et symptômes du diabète de type 1 et 2. Les signes du diabète de type I et les signes du diabète de type 2. Questions sur le diabète : Naît-on diabétique ou le devient-on ?! Être enceinte, favorise-t-il l'apparition d'un diabète de type 1 ou 2 ? Le diabète est-il héréditaire car mon père a du diabète ? A quels signes reconnaît-on une tendance au diabète de type I ou II ? Toutes ces questions trouveront une réponse auprès d'un spécialiste de santé. Le diabète est un problème de santé qui se caractérise par une augmentation du taux de sucre dans le sang qui va entraîner au fil des années, si on ne le soigne pas, des complications au niveau de certains organes : les yeux, reins, nerfs, pieds, c'ur et artères, organes sexuels. Le diabète (type 1) va se traduire par une absence ou une déficience de sécrétion de l'insuline provoquant une augmentation du taux de sucre dans votre sang. Le diabète de type I apparaît dès l'enfance et le malade a besoin de piqûre d'insuline quotidiennement. Puis le diabète de type deux se caractérise par le manque de sensibilité de l'action de l'insuline sur l'organisme. Il apparaît généralement après quarante ans et il est souvent causé par un excès de poids associé à une prédisposition familiale ou/et à une vie sédentaire. Le diabète est assez fréquemment une cause de mortalité associée surtout pour les maladies cardiovasculaires. La gravité des pathologies associées tient surtout à ses complications sur du long terme, sources de h...

Les criteres diagnostiques du diabete sucre... ()

La définition précise de critères biologiques du diabète sucré a deux objectifs:- à court terme la normalisation glycémique pour supprimer les signes cliniques associés à l'hyperglycémie (perte de poids, syndrome polyuro-polydipsique)- à long terme, pour détecter les sujets à risque de complications dégénératives. Le suivi des complications notamment sur le plan de la rétinopathie, dans des populations à forte incidence de diabète, a permis une définition en rapport avec des objectifs de santé publique. CritèresLa définition du diabète sucré repose sur la mesure de la glycémie plasmatique à partir de sang veineux. Plusieurs circonstances diagnostiques sont possibles.1. Signes cliniques de diabète et glycémie à n?importe quel moment de la journée >= 2g/l (11,1mM/l)OU2. Glycémie après 8 heures de jeûn >=1,26g/l (7mM/l)OU3. Glycémie 2 heures après l'ingestion de 75g de glucose (HGPO) >= 2g/l (11,1mM/l)

Type de gestion 2 diabète... ()

Le coût de préparer le diabète est toujours croissant. LES États-Unis Les compagnies lancent de nouveaux programmes pour aider à contrôler et traiter cette maladie. Des complications du diabète a été liées à la maladie de coeur, à la course et à la cécité. Le diabète est le résultat d'un dont le corps ne peut pas faire ou correctement traiter l'insuline, une hormone qui permet à des cellules d'absorber et extraire l'énergie à partir du sucre de sang. Il y a quatre types principaux de diabète, toutefois selon le vrai centre 95% de diabète d'âge des personnes que le diabète a le type 2. Diabète de type 1 En diabète de type 1 le corps ne produit pas assez d'insuline pour déplacer le glucose du sang dans les cellules, et le sucre de sang devient haut. Il n'y a aucun traitement pour le diabète de type 1, et la forme principale de traitement est d'injecter l'insuline dans la circulation sanguine. Le diabète de type 1 s'appelle également le diabète juvénile parce...

Diabète non insulino-dépendant... ()

Le diabète de type 2 est le plus courant parmi les personnes qui souffrent de diabète. Il apparaît généralement vers l'âge de quarante ans et touche souvent les personnes qui ont une histoire familiale de diabète ou qui souffrent d'obésité. CausesDans ce type de diabète, l'insuline produite par le pancréas est insuffisante ou si elle est suffisante, l'organisme est incapable de s'en servir pour métaboliser le sucre. Le diabète non insulino-dépendant se développe lentement. On ne connaît pas les mécanismes, on croit cependant que les antécédents génétiques y jouent un rôle.

Les critères diagnostiques du diabète sucré... ()

Vous trouverez ci-dessous les critères diagnostiques du diabète sucré :1- Symptômes du diabète (polyurie, perte de poids inexpliquée) et glycémie quelle que soit l'heure de prélèvement, y compris postprandiale, supérieure à 2 g/l.2- Glycémie à jeun supérieure à 1,26 g/l, ce chiffre devant être vérifié à deux reprises. 3- Glycémie supérieure à 2 g/l après ingestion de 75 g de glucose per os. Cependant, ce test d'hyperglycémie provoquée orale, qui ne fait pas l'objet de recommandations claires actuellement, n?a pas de place dans la pratique médicale courante.Il existe deux types de diabète : le diabète de type I nécessite un traitement quotidien par de l'insuline, le diabète de type II associé le plus souvent à un surpoids, peut être traité par un régime et/ou des médicaments. Le diabète de type II concerne neuf diabétiques sur dix environ. Le dépistage : pour qui ?Les grandes études concernant le dépistage du diabète sont essentiellement nord-américaines et montrent que, sur le territoire américain, malgré une prévalence du diabète supérieure à celle observée en France (6 % contre 3 %), il ne semble pas justifié de proposer un dépistage systématique du diabète de type 2 dans la population générale. L'ADA propose, en revanche, un dépistage du diabète ciblé sur les sujets à risque tels que les collatéraux du premier degré de diabétiques, les obèses, les hypertendus, les dyslipidémiques, les insuffisants rénaux, les femmes ayant un antécédent de diabète gestationnel. Ce dépistage...

De l'altération isolée de la glycémie à jeun au diabète de type 2 : une progression évitable... ()

Des auteurs danois ont évalué, dans une population à haut risque, les déterminants qui mènent de l'altération isolée de la glycémie à jeun, et de l'intolérance aux hydrates de carbone, au diabète. Leur enquête s'inscrit...

Diabète : l'auto surveillance de la glycémie... ()

La glycémie peut être mesurée par le diabétique lui-même à l'aide d'un appareil à partir d'une goutte de sang prélevée à l'extrémité du doigt. Les mesures se réalisent avant et après les principaux repas et en cas de malaise. Le plus souvent, les valeurs normales visées pour un diabète équilibré sont les suivantes :Avant les repas : entre 0,80 et 1,20g/l.Après les repas : entre 1,40 et 1,60g/l.Rappelons que le diabète est défini par une glycémie à jeun supérieure ou égale à 1,26g/l.En savoir plus sur l'hypoglycémie...En dessous de 0,60g/l c'est l'hypoglycémie (transpiration, tremblements, palpitations, faim, fatigue, troubles du comportement, maux de tête). Il faut alors la faire remonter en mangeant du sucre ou éventuellement une petite collation (pain, fromage, fruits). En cas de coma, l'entourage doit faire une injection de glucagon. La cause est généralement un excès d'insuline dû à une activité physique sans diminution préalable des doses d'insuline, un repas sauté, certains médicaments (aspirine, anti-inflammatoires), la prise d'alcool, etc.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google