Actualités Sciences > Cancer du sein R0+ : risque de rechute précoce chez les femmes ménopausées traitées par tamoxifène















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Cancer du sein R0+ : risque de rechute précoce chez les femmes ménopausées traitées par tamoxifène

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Cancer du sein R0+ : risque de rechute précoce chez les femmes ménopausées traitées par tamoxifène... ()

Durant de nombreuses années, le traitement adjuvant hormonal standard des cancers du sein opérables chez la femme ménopausée a été le tamoxifène. Actuellement, les antiaromatases de 3e génération les ont supplanté, ayant prouvé...

Une nouvelle combinaison de traitement hormonal adjuvant pour cancer du sein... ()

Une étude évalue l'intérêt d'une coprescription d'acide zolédronique en plus du traitement hormonal suppresseur par goséréline + tamoxifène ou goséréline + astronazole, chez les femmes ménopausées traitées pour un...

Cancer du sein : l'analyse de l'endomètre participe au choix du traitement adjuvant... ()

Après la chirurgie, et en présence de récepteurs aux oestrogènes, le traitement anti-hormonal adjuvant permet de réduire la mortalité par cancer du sein. Le tamoxifène, chef de file du traitement adjuvant, est en « compétition...

Efficacité du létrozole en fonction des récepteurs hormonaux dans le cancer du sein... ()

Le tamoxifène (TMX) a longtemps représenté le traitement standard d'accompagnement des femmes ménopausées porteuses d'un cancer du sein (KS) avec récepteurs ?strogèniques positifs (RO+) ; ce traitement était conseillé pour...

Types histologiques le plus souvent à haut risque pour les cancers de l'endomètre survenant après traitement par tamoxif... ()

Le tamoxifène est largement utilisé actuellement dans le traitement du cancer du sein et son efficacité dans ce domaine a été démontrée, en particulier chez des patientes ménopausées porteuses de tumeurs avec des récepteurs...

Cancer du sein: Un nouveau traitement protège mieux des rechutes... ()

Des chercheurs ont développé un nouveau traitement contre le cancer du sein qui protège davantage des rechutes, indique un communiqué de l'Hôpital universitaire de Gand qui se réfère à la plus importante et la plus longue étude internationale menée auprès de plus de 9.000 femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein précoce.  Les résultats de l'étude ont été présentés au congrès annuel consacré au cancer du sein à San Antonio (Texas) et semblent prometteurs.       Le nouveau traitement réduirait considérablement le risque de rechute du cancer du sein, même plusieurs années après l'arrêt du traitement.      Le nouveau traitement stoppe la production d'oestrogènes, des hormones féminines qu'on considère responsables du développement de cellules cancéreuses chez certaines femmes. Les effets positifs du nouveau traitement hormonal semblent durer plus longtemps que ceux des traitements hormonaux classiques.       Le cancer du sein touche chaque année 9.000 femmes belges et environ 2.500 femmes meurent chaque année de cette maladie dans notre pays.

Cancer du sein: Un nouveau traitement protège mieux des rechutes... ()

Des chercheurs ont développé un nouveau traitement contre le cancer du sein qui protège davantage des rechutes, indique un communiqué de l'Hôpital universitaire de Gand qui se réfère à la plus importante et la plus longue étude internationale menée auprès de plus de 9.000 femmes ménopausées atteintes d'un cancer du sein précoce.  Les résultats de l'étude ont été présentés au congrès annuel consacré au cancer du sein à San Antonio (Texas) et semblent prometteurs.       Le nouveau traitement réduirait considérablement le risque de rechute du cancer du sein, même plusieurs années après l'arrêt du traitement.      Le nouveau traitement stoppe la production d'oestrogènes, des hormones féminines qu'on considère responsables du développement de cellules cancéreuses chez certaines femmes. Les effets positifs du nouveau traitement hormonal semblent durer plus longtemps que ceux des traitements hormonaux classiques.       Le cancer du sein touche chaque année 9.000 femmes belges et environ 2.500 femmes meurent chaque année de cette maladie dans notre pays.

Tamoxifène contre arzoxifène dans le cancer du sein évolué : c'est toujours le premier qui gagne... ()

Le tamoxifène (TMX) est utilisé comme traitement de référence depuis plus de 15 ans dans les cancers du sein (KS) évolués avec progression locale ou métastatique, mais il a des effets indésirables (anomalies endométriales, augmentation...

Comment prendre en charge les complications vaginales des traitements du cancer du sein ?... ()

La majorité des cancers du sein (KS) présentent des récepteurs aux ?strogènes (RO) ou aux progestatifs positifs et bénéficient donc d'un traitement hormonal : il peut s'agir, selon le statut ménopausique, de tamoxifène (TMX),...

Le tamoxifène serait moins bien toléré chez les fumeuses... ()

Le tamoxifène fait partie du groupe des Selective estrogen receptor modulators (SERM) utilisés comme traitement adjuvant chez les patientes atteintes de cancer du sein (KS) à récepteurs hormonaux (RH) positifs. Les SERM se fixent...

Cancer du sein: pourquoi le tamoxifène peut être inefficace... ()

Des chercheurs britanniques ont trouvé comment fonctionnait le tamoxifène, un médicament essentiel pour nombre de femmes souffrant d'un cancer du sein, et pourquoi chez certaines d'entre elles il était inopérant.

Cancer du sein : le létrozole fait mieux que le tamoxifène même en présence de facteurs de mauvais pronostic... ()

En 2007, les inhibiteurs de l'aromatase (IA) de nouvelle génération comme le létrozole sont devenus des standards dans le traitement adjuvant du cancer du sein hormono-dépendant. Il subsiste néanmoins quelques incertitudes quant...

Augmentation du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées en fonction de leur prise de poids... ()

24/10/2007 - Les femmes n'ayant pas pris de traitement hormonal substitutif et qui avaient grossi entre 35 et 50 ans ont présenté une majoration du risque de 1,4 fois de développer un cancer du sein

Augmentation du risque de cancer du sein chez les femmes ménopausées en fonction de leur prise de poids... ()

24/10/2007 - Les femmes n'ayant pas pris de traitement hormonal substitutif et qui avaient grossi entre 35 et 50 ans ont présenté une majoration du risque de 1,4 fois de développer un cancer du sein

Cancer du sein : durée du traitement adjuvant et risque controlatéral... ()

Il est largement prouvé par de multiples essais que les traitements adjuvants du cancer du sein réduisent de façon significative le risque de cancer du sein controlatéral ; mais cet effet est limité aux femmes de moins de 50 ans,...

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement