Actualités Economie > Débats au PS : l'opinion ne prend pas parti















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Débats au PS : l'opinion ne prend pas parti

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Débats au PS : l'opinion ne prend pas parti... ()

En écho à l'université du PS qui se tient ce week-end à La Rochelle, un focus sur la popularité des leaders socialistes mesurée dans la vague d'août du baromètre Ipsos-Le Point. Horsmis François Hollande qui perd du terrain, toutes les personnalités conservent depuis le référendum une bonne cote dans l'opinion, et plus encore celles qui ne sont pas directement impliquées dans la bataille du parti. Globalement, les évolutions d'opinion semblent assez imperméables aux vicissitudes de ces derniers mois, ce qui montre l'intérêt des Français pour le sujet.

Chronique d'un monde qui a perdu la tête... ()

Pour qu'il y ait opinion publique, il faut qu'il y ait une opinion rendue publique, autrement dit des appréciations sur la société, livrées par des individus habilités à délivrer leur avis. Ainsi se forge l'opinion publique. Ensuite, les sondages tentent de quantifier l'état de l'opinion publique. Parfois, une opinion est forgée par des propos honnêtes diffusés par des analystes ou alors consécutifs à des débats équilibrés entre le pour et le contre. En (...) - Tribune Libre

Barack Obama poussé à la faute ()

La controverse monte sur les déclarations de Barack Obama que le Parti Républicain prend pour attaques dirigées contre Sarah Palin. Le candidat démocrate est-il allé trop loin ? Ce qui est sûr, c'est que l'opinion va assister à une déferlante d'attaques lors des dernières semaines. Le Parti Républicain se conduit comme d'ordinaire : attaquer le premier puis se positionner en victime à la première offensive du concurrent et ... ça marche. Au moment où Sarah Palin est attaquée, la vidéo sur son père est communiquée et demain son fils part pour l'Irak... Ces circonstances vont permettre au Parti Républicain de créer des chocs émotionnels dans l'opinion et probablement de tenter de faire passer le message selon lequel Obama a perdu son sang froid donc il n'est pas prêt pour diriger. Selon les premières enquêtes d'opinion, l'attaque d'Obama se retounerait contre lui ...

Martine Aubry à contre-opinion... ()

Le PS adopte une position sur le Congrès d'aujourd'hui qui choque le pragmatisme des Français. L'enquête Ifop pour le JDD montre le décalage entre la position du PS et l'opinion. L'opinion trouve que la réunion du Congrès est une bonne chose pour 56 %. Bien davantage, l'attitude de l'opposition faite de critique ou de boycott est approuvée par seulement 40 % de l'opinion. C'est un nouvel exemple du décrochage accepté par le Parti Socialiste par rapport à une approche plus pragmatique de l'opinion. Dans ces conditions, la reconquête n'a pas débuté.

Le PUR : Parti de l'Union Responsable... ()

Le parti socialiste n'a plus ni programme ni assise électorale ! La phrase précédente est sans doute pleine de jugement, mais lorsque l'on observe son score aux élections européennes du 6 juin 2009 il y a au minimum la moitié des hypothèses de validées. Si la Gauche veut revenir au pouvoir avant 2036, il lui faut changer quelque chose. Le parti socialiste n'a plus qu'un seul atout, son caractère « parti de gouvernement ». Et encore !? Le parti socialiste (...) - Politique / MoDem, Parti Socialiste, Article d'opinion, Les verts

Climat en débats, pour en finir avec les idées reçues... ()

Considérer l'opinion comme adulte, ne pas refuser les débats, faire part des doutes et complexités : car refuser les débats, c'est faire le jeu des idéologues, prompts à asséner leurs idées reçues. L'ouvrage fait d'abord le point, sans tabou, sur ce qu'on sait à coup sûr et ce qui fait débats sur les deux questions, profondément imbriquées, du réchauffement climatique et des énergies pour demain. Que sait-on vraiment sur le réchauffement et ses causes ? Quels (...) - Planète

Ouvrez votre blog à la rénovation du PS... ()

Le Parti Socialiste a l’ambition de faire vivre les débats sur la rénovation sur internet. Vous-mêmes, ouvrez votre blog à la rénovation du PS ! Comment ? ? Animez ou relayez les débats du PS sur sa rénovation ou ? Créez votre blog de la rénovation gratuitement sur la plate-forme du PS (exemple : http://votrenom.parti-socialiste.fr). Il suffit [...]

Stephen Harper sur la route de la victoire... ()

En tête avec un écart significatif et stabilisé, le Premier Ministre Canadien semble être sur la route de la victoire. Après un début de campagne laborieux marqué par la suspension du Directeur de Communication du Parti Conservateur, Stephen Harper s'installe en tête avec une marge de sécurité à 20 jours du vote. Actuellement, le Parti Conservateur est donné à plus de 40 % des intentions de vote là où le Parti Libéral plafonne à 25 %. Comment expliquer cette situation avec un tel écart ? 1) Le Parti Conservateur est parvenu à installer l'enjeu dominant : le leadership. 2) Face à cet enjeu, Stephen Harper apparaît comme le plus performant et le plus crédible. Stéphane Dion n'est pas parvenu à s'imposer. Il n'a pas le charisme nécessaire. Mais surtout, le Parti Conservateur est parvenu à faire passer l'idée que le programme du Parti Libéral imposerait de nouvelles taxes. 3) Cet enjeu de leadership prend une tournure particulière avec la crise financière redoutée par l'opinion.

Election : le Parti pirate à l'assaut de la 10e circonscription des Yvelines... ()

Alors que le troisième parti pirate se positionne pour les élections régionales françaises de 2010, le Parti pirate.org, celui reconnu par le Parti pirate international, a annoncé aujourd'hui son intention d'envoyer un candidat à l'élection législative partielle de la 10e circonscription des Yvelines. Un baptême du feu politique pour un parti qui a vu le jour lors des débats sur la loi DADVSI. [Lire la suite]

François Hollande en mal de visibilité... ()

Depuis son départ du premier Secrétariat du PS, François Hollande peine à rester au premier rang du débat national. François Hollande est à la recherche d'un nouveau style. Il n'est pas assez incisif pour s'inscrire dans le champ d'attention de l'opinion. Pendant des années, la force de François Hollande a été le positionnement de plus petit dénominateur commun au sein de la formation socialiste. Ce positionnement est devenu un boulet pour son image de marque auprès de l'opinion. Le parti avait besoin de modération quand l'opinion attendait des messages forts. Le parti attend de la discrétion quand l'opinion appelle de l'enthousiasme. Le parti suppose de la nuance quand l'opinion vit désormais d'absolu. François Hollande a fait vivre un positionnement de Premier Secrétaire qui est la perte de tout candidat à une fonction électorale nationale de premier plan. Il lui faut changer de style pour se lancer à la présidentielle. Son actuel style le conduit au garage des notables féodaux locaux. En conséquence, le court terme de François Hollande semble pavé de difficultés. Il est en effet très difficile de décoller une image puis d'en faire naître une autre.

Un débat pernicieux... ()

Le débat sur l'identité nationale sent la naphtaline pétainiste. Battez tambours sonnez clairons les préfets vont organiser les débats locaux concernant l'identité nationale. Les préfets étant de petits enfants, Eric Besson a tenu à leur prendre la main pour les aider à marcher, euh pardon à organiser les débats. Vous trouverez ci-après le texte de la circulaire ( lisez surtout l'annexe) envoyée aux préfets. Une lecture rapide m'a fait écrouler de rire mais à (...) - Tribune Libre / Article d'opinion

Barack Obama tente de replacer l'Irak au centre des débats... ()

Barack Obama multiplie ses efforts pour placer la guerre d'Irak au centre des débats démocrates à l'exemple de son intervention du 12 mars à Chicago. Il pense pouvoir ainsi cliver de façon avantageuse dans le parti démocrate. Obama considère que l'opinion américaine, après avoir donné son coup de semonce déjà lors des élections du 07/11/06 dites du mid term, va passer un message encore plus fort en novembre 2008. Derrière sa démarche, il y a une conviction profonde. L'Amérique est très opposée à la guerre d'Irak. Elle a certes marqué sa désapprobation pour le coût humain de l'intervention américaine en Irak mais elle a surtout été affectée par la modification profonde de son image de marque dans l'ensemble de la communauté internationale. Cette bataille de l'image de marque sera le drapeau du Parti Démocrate pensant ainsi chasser sur les terres républicaines toujours très sensibles à la fierté d'appartenance.

Qui veut la peau du Parti Socialiste ?... ()

Le Parti Socialiste, créé en 1969 au congrès d'Alfortville, et héritier de la Section Française de l'Internationale Socialiste (1905), vit peut-être ses dernières heures. En effet, sa dernière victoire présidentielle est la réelection de François Mitterrand en 1988, une autre époque, et ses principaux succès sont depuis lors des victoires aux législatives de 1997, aux régionales et aux européennes de 2004. Un bilan bien maigre et, si l'on ajoute les deux réussites globales (...) - Tribune Libre / Parti Socialiste, Article d'opinion, Une multiple

L'Assemblée extraordinaire du PCF laisse ouverts les débats sur l'avenir du parti... ()

Sylvia Zappi, journaliste au "Monde", explique que les délégués du parti réunis ce week-end à La Défense ont refusé qu'une orientation soit donnée avant le congrès, fin 2008.

Le PS meurt et sauve la gauche française... ()

« Ce qui effraie dans les partis, ce n'est pas ce qu'ils disent, c'est ce qu'ils négligent ou refusent de dire ». Cette citation de Louis Blanc, bien que datant du XIXe siècle, est toujours d'actualité et trouve tout son sens dans l'analyse que l'on peut porter à la position du Parti Socialiste dans notre pays. Le Parti Socialiste, né sous l'impulsion de François Mitterrand en 1969, est la cible de toute les critiques productives ou non, mais (...) - Politique / yahoo publication, Parti Socialiste, Article d'opinion

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google