Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fait appel contre Olivier Ducatel - par Intensite le 15.02.2008 : 07:32















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fait appel contre Olivier Ducatel - par Intensite le 15.02.2008 : 07:32

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fait appel contre Olivier Ducatel - par Intensite le 15.02.2008 : 07:32... ()

Le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges a décidé de faire appel dans le procès en diffamation qui l’oppose au patron du Leclec de Luisant, Olivier Ducatel. Il abandonne les poursuites à l’encontre des blogeurs qui avaient diffusé un tract dans lequel le PDG de Luisant attaquait le maire de Chartres, qui s’était senti diffamé.

LUISANT - Olivier Ducatel pourrait engager une nouvelle action contre Jean-Pierre Gorges - par Intensite le 25.02.2008 :... ()

Olivier Ducatel, PDg de l’hypermarché Leclerc à Luisant, fait de nouveau parler de lui. Après avoir été mis en cause dans la défaite de Jean-Pierre Gorges, maire UMP de Chartres, aux dernières législatives, et suite à une réunion mardi entre les candidats chartrains et les commerçants, Olivier Ducatel continue de plaider sa cause et  a fait savoir qu'il pourrait entreprendre une nouvelle action.

CHARTRES - Michel-Edouard Leclerc défend Olivier Ducatel - par Intensite le 08.02.2008 : 08:11... ()

Le microcosme politique et l’enseigne Leclerc sont en froid. Motif : l’intrusion, visible et marquante, d’Olivier Ducatel dans la campagne pour la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Ce qui fait dire à Jean-Pierre Gorges, député UMP sortant battu et maire de Chartres, et à d’autres ténors de l’UMP que l’élection a été perdue à cause du directeur de l’hypermarché de Luisant et du groupe Leclerc. Michel-Edouard Leclerc, le PD-G de l’enseigne, s’insurge de ces attaques et défend Olivier Ducatel. Il accuse Jean-Pierre Gorges d’avoir voulu « racoler les voix des commerçants de Chartres » en refusant le projet d’agrandissement du Leclerc de Luisant à Barjouville. Miche-Edouard Leclerc dénonce « l’hypocrisie, le cynisme et l’arrogance » des élus UMP.

CHARTRES/MAINVILLIERS - Jean-Jacques Châtel obtiendra-t-il réparation? - par Intensite le 05.11.2007 : 07:48... ()

C’est aujourd’hui que le tribunal de Chartres rendra son verdict dans l’affaire qui oppose le maire de Mainvilliers, Jean-Jaques Châtel à Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres. Petit rappel des faits, le 4 mai dernier, le maire de Mainvilliers aurait été traité de « tête de nœud » par le maire de Chartres. Jean-Jacques Châtel a décidé de porter plainte contre Jean-Pierre Gorges, pour injure à son encontre. En juin, Jean-Pierre Gorges, interrogé par la justice avait nié les faits, et en septembre le maire de Mainvilliers avait demandé une consignation et le renvoi de l’affaire au 5 novembre.

CHARTRES - Jean-Jacques Chatel ne fait pas appel - par Intensite le 24.01.2008 : 08:04... ()

Le maire de Mainvilliers, Jean-Jacques Chatel, ne fera pas appel du jugement rendu le 14 janvier, concernant le procès en diffamation l’opposant au président de Chartres métropole, Jean-Pierre Gorges Jean-Jacques Chatel avait porté plainte contre Jean-Pierre Gorges, l’accusant de l’avoir insulté lors du conseil communautaire du 4 mai 2007. Le tribunal correctionnel de Chartres a reconnu que l’élément matériel de l’injure est bien constitué, mais qu’en l’absence de preuve, le président de l’agglomération chartraine était relaxé au bénéfice du doute.

CHARTRES/LUCE - Jean-Pierre Gorges contre Jean-Jacques Chatel, le 5 novembre au tribunal - par Intensite le 04.09.2007 :... ()

Jean-Jaques Chatel, maire de Mainvilliers avait porté plainte pour diffamation à l'encontre du député-maire Jean-Pierre Gorges, également président de Chartres Métropole. Les faits se seraient  produits le 4 mai dernier. Le maire de Chartres aurait insulté Jean-Jaques Chatel, lors du dernier conseil d'agglomération. Cette plainte sera examinée par le tribunal de cHartres, le 5 novembre, en audience publique.

CHARTRES - Le PDG du Centre Leclerc et les responsables de deux blogs relaxés - par Intensite le 07.02.2008 : 19:54... ()

Le tribunal correctionnel de Chartres a relaxé le PDG du Centre Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel, Gérard Leray du blog la Piquouse de rappel, et Jean-Thierry Courville du blog Barjouville info. Tous trois étaient poursuivis en diffamation par  le maire UMP de Chartres Jean-Pierre Gorges. Le premier pour avoir édité et distribué un tract. Et les deux autres pour l’avoir reproduit sur leur blog respectif. Deux motifs d’annulation ont eu raison de cette plainte. Le premier, le non-respect de la loi de 1881 sur la presse qui impose un délai de 20 jours entre la citation à comparaître et la première audience de jugement et le second, la non-transmission au ministère public des pièces du dossier de plainte.

CHARTRES/LEGISLATIVE PARTIELLE - Vallet bat facilement Gorges - par Intensite le 04.02.2008 : 07:34... ()

La socialiste Françoise Vallet est le nouveau député d’Eure-et-Loir. Avec 55,26 % des voix, elle a largement battu le député sortant, le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, crédité de 44,74 %. La participation a fait hier un bond de 6 %. Françoise Vallet, qui a visiblement profité du report des voix du MoDEM, d’une forte mobilisation des électeurs de gauche et d’un mouvement de grogne contre la politique gouvernementale, a remporté quinze bureaux de vote tandis que Jean-Pierre Gorges en a perdu trois par rapport au premier tour. La socialiste s’est imposée à Chartres-ville avec 50,65 %. Elle approche ou dépasse les 60 % à Luisant, Epernon, Pierres, Soulaires, et même 70 % à Barjouville. La gauche sauve ainsi les meubles dans le département avec une représentante à l’Assemblée nationale. Les trois autres députés d’Eure-et-Loir (Gérard Hamel, Philippe Vigier et Laure de la Raudière) appartiennent à la majorité présidentielle. Enfin, Jean-Pierre Gorges n’a sans doute pas dit son dernier mot. Il pourrait déposer un recours après ce scrutin pour dénoncer l’intrusion dans la campagne du directeur de l’hypermarché Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel. Lequel réclame un transfert de l’enseigne à Barjouville pour une extension et des dizaines de créations d’emplois. Troisième round de l’affrontement entre Françoise Vallet et Jean-Pierre Gorges le 9 mars prochain pour les municipales à Chartres.

CHARTRES - Françoise Vallet invalidée - par Intensite le 27.06.2008 : 08:24... ()

Françoise Vallet n’est plus députée ! La parlementaire socialiste a été invalidée hier soir par le Conseil constitutionnel et déclarée inéligible pendant un an. Un coup de massue pour celle qui avait battu le député sortant lui-même invalidé, le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les Sages du conseil constitutionnel ont estimé que Françoise Vallet avait profité de la campagne menée par Olivier Ducatel, le directeur du centre Leclerc de Luisant, contre Jean-Pierre Gorges, lequel a toujours refusé le déplacement et l’extension du Leclerc de Luisant vers Barjouville. Des tracts avaient été distribués et une manifestation organisée devant l’hôtel de ville chartrain pendant la campagne. Le Conseil constitutionnel a considéré que Françoise Vallet ne s’était pas désolidarisée de ces actions et qu’elle s’y était associée « de façon directe, active et réitérée ». L’ex-députée de Chartres s’est déclarée « abasourdie » et considère cette décision « injuste ». De son côté, Jean-Pierre Gorges, heureux mais sans triomphalisme, évoque une tricherie aujourd’hui reconnue. Le maire de Chartres ne sait pas encore s’il se présentera à la nouvelle législative partielle qui devrait être organisée prochainement. Lui qui envisageait se présenter aux sénatoriales. A gauche, David Lebon, suppléant de Françoise Vallet, est favori pour représenter le PS. Eric Chevée se tient déjà prêt pour le MODEM. On ne connaît pas encore les dates de ce troisième scrutin pour élire le député de la première circon...

CHARTRES - Le maire UMP est relaxé - par Intensite le 15.01.2008 : 08:24... ()

Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui était jugé pour avoir tenu des propos diffaments à l’égard de Jean-Jacques Châtel, le maire de Mainvilliers, et notamment l’avoir traité de « tête de nœud » lors d’un conseil communautaire, le 4 mai 2007, a finalement été relaxé, par le tribunal qui a rendu son délibéré hier. Le maire de Mainvilliers a été débouté de sa demande de dommages et intérêts. Il dispose de dix jours pour faire appel.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges retrouve son siège UMP à l'Assemblée nationale - par Intensite le 15.09.2008 : 09:11... ()

Election législative à Chartres : Jean-Pierre Gorges a retrouvé hier soir son siège de député à l’assemblée nationale. Il a devancé le socialiste David Lebon de 515 voix. C’est à Chartres et grâce aux Chartrains, que Jean-Pierre Gorges a recueilli le plus grand nombre de voix, 58,53%. Sur les 85.341 inscrits dans la 1re circonscription, il y avait 28.255 votants, 27. 255 exprimés. David Lebon a obtenu 13.370 voix et Jean-Pierre Gorges 13.887 voix, c’est à dire 50,94%,  David Lebon en obtient 49,06%.

CHARTRES - Ségolène Royal en visite sur fond de polémique - par Intensite le 25.01.2008 : 08:15... ()

A deux jours du premier tour dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, et après une semaine marquée par les visites de François Bayrou, Jean-Marc Ayrault et Marine Le Pen, c’est Ségolène Royal qui viendra à Chartres aujourd’hui. Elle viendra soutenir la candidate socialiste, Françoise Vallet. Avant de se rendre dans une librairie chartraine pour dédicacer son livre, elle sera dans les allées du centre Leclerc de Luisant. Elle y rencontrera les délégués du personnel. L’hypermarché est en guerre ouverte avec le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui refuse un transfert de la grande surface à Barjouville. Le directeur du Leclerc de Luisant vient d’ailleurs de diffuser 50.000 tracts contre le maire de Chartres, l’accusant d’une réunion secrète avec les dirigeants du groupe pour demander sa tête.

CHARTRES - La ville aura son Zénith - par Intensite le 27.01.2009 : 08:01... ()

Bientôt un mini-Zénith à Chartres : c’est ce qu’a annoncé hier le maire, Jean-Pierre Gorges. La salle compterait entre 3500 et 5000 places, et le site choisi serait celui du pôle gare. L’idée a déjà été débattue en 2007 au sein de Chartres Métropôle, Jean-Pierre Gorges veut maintenant la concrétiser sitôt les travaux du centre aquatique terminés. Il y a tout de même des voix dissonantes, comme celle de Jean-Jacques Chatel, le maire de Mainvilliers, qui se demande si le poids financier de ces nouveaux travaux ne serait pas trop lourd à porter pour l’agglomération.

EURE-ET-LOIR : Le conflit entre Jean-Pierre Gorges et le préfet s'envenime - par Intensite le 14.10.2008 : 10:02... ()

Ca ne devait être qu’un accrochage sans lendemain, et pourtant, le conflit est désormais ouvert, entre Jean-Pierre Gorges, le député-maire de Chartres, et le préfet. Hier, Jean-Jacques Brot n’a pas souhaité revenir sur l’altercation qui a opposé les deux hommes lors du congrès des maires, samedi à Dreux. Jean-Pierre Gorges lui, l’accuse ce matin dans la presse « de s’en prendre successivement et publiquement à des personnalités du monde civil, militaire et politique ». Jean-Pierre Gorges a également séché la réunion de tous les parlementaires d’Eure-et-Loir, hier à Dreux. Sa réplique à la position de Gérard Hamel, le député-maire de Dreux, qui s’est prononcé en faveur du préfet. Au-delà de la forme, il y a le fond : selon Jean-Pierre Gorges, le préfet n’accepterait pas le Plan local d’habitat validé en mars par Chartres Métropole, et le transfert des compétences en matière de logement social,de l’Etat vers la communauté de communes.

CHARTRES - Des voeux économiques ambitieux pour Jean-Pierre Gorges - par Intensite le 13.01.2009 : 12:21... ()

Jean-Pierre Gorges poursuit sa tournée des vœux : le maire de Chartres les a présentés aux acteurs économiques de la ville, hier soir à Chartrexpo. Une cérémonie où il s’est à nouveau montré, sinon optimiste pour l’année 2009, du moins combatif et ambitieux. « L’avenir n’est pas ce qui va nous arriver demain, a-t-il dit, mais ce que nous allons faire ensemble ». Voilà pour le ton. Jean-Pierre Gorges a ensuite relevé la croissance économique en hausse en 2008, ainsi que le taux de chômage, en baisse. Il a ensuite répété sa volonté de multiplier les investissements publics, que ce soit à l’échelle de la ville ou de Chartres Métropole.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement