Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Jean-Jacques Chatel ne fait pas appel - par Intensite le 24.01.2008 : 08:04















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Jean-Jacques Chatel ne fait pas appel - par Intensite le 24.01.2008 : 08:04

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Jean-Jacques Chatel ne fait pas appel - par Intensite le 24.01.2008 : 08:04... ()

Le maire de Mainvilliers, Jean-Jacques Chatel, ne fera pas appel du jugement rendu le 14 janvier, concernant le procès en diffamation l’opposant au président de Chartres métropole, Jean-Pierre Gorges Jean-Jacques Chatel avait porté plainte contre Jean-Pierre Gorges, l’accusant de l’avoir insulté lors du conseil communautaire du 4 mai 2007. Le tribunal correctionnel de Chartres a reconnu que l’élément matériel de l’injure est bien constitué, mais qu’en l’absence de preuve, le président de l’agglomération chartraine était relaxé au bénéfice du doute.

CHARTRES/LUCE - Jean-Pierre Gorges contre Jean-Jacques Chatel, le 5 novembre au tribunal - par Intensite le 04.09.2007 :... ()

Jean-Jaques Chatel, maire de Mainvilliers avait porté plainte pour diffamation à l'encontre du député-maire Jean-Pierre Gorges, également président de Chartres Métropole. Les faits se seraient  produits le 4 mai dernier. Le maire de Chartres aurait insulté Jean-Jaques Chatel, lors du dernier conseil d'agglomération. Cette plainte sera examinée par le tribunal de cHartres, le 5 novembre, en audience publique.

CHARTRES/MAINVILLIERS - Jean-Jacques Châtel obtiendra-t-il réparation? - par Intensite le 05.11.2007 : 07:48... ()

C’est aujourd’hui que le tribunal de Chartres rendra son verdict dans l’affaire qui oppose le maire de Mainvilliers, Jean-Jaques Châtel à Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres. Petit rappel des faits, le 4 mai dernier, le maire de Mainvilliers aurait été traité de « tête de nœud » par le maire de Chartres. Jean-Jacques Châtel a décidé de porter plainte contre Jean-Pierre Gorges, pour injure à son encontre. En juin, Jean-Pierre Gorges, interrogé par la justice avait nié les faits, et en septembre le maire de Mainvilliers avait demandé une consignation et le renvoi de l’affaire au 5 novembre.

CHARTRES/MAINVILLIERS - Jugement en délibéré dans l'affaire opposant les deux maires - par Intensite le 06.11.2007 : 07:... ()

Hier, la justice avait à se pencher sur l’affaire qui oppose le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, à celui de Mainvilliers, Jean-Jacques Châtel. Ce dernier aurait été injurié par le premier magistrat chartrain en mai dernier.Hier, à la barre du tribunal, il a reconnu que la séance du conseil communautaire avait été un peu houleuse mais il a nié avoir insulté Jean-Jacques Châtel, qui, lui a fait preuve d’hésitation dans sa version des faits. De nombreux témoins ont été entendus, et au terme de ces témoignages pas toujours très précis, l’avocat de Jean-Jacques Châtel a réclamé 10.000 euros de dommages et intérêts afin que cessent toutes ces insultes. Le procureur a quant à lui réclamé la relaxe et remis en cause l’expression « tête de nœud ». Finalement, l’affaire a été mise en délibéré au 14 janvier.

CHARTRES - Le maire UMP est relaxé - par Intensite le 15.01.2008 : 08:24... ()

Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, qui était jugé pour avoir tenu des propos diffaments à l’égard de Jean-Jacques Châtel, le maire de Mainvilliers, et notamment l’avoir traité de « tête de nœud » lors d’un conseil communautaire, le 4 mai 2007, a finalement été relaxé, par le tribunal qui a rendu son délibéré hier. Le maire de Mainvilliers a été débouté de sa demande de dommages et intérêts. Il dispose de dix jours pour faire appel.

CHARTRES - Piscine des Vauroux : le maire de Mainvilliers relance la polémique - par Intensite le 26.03.2009 : 08:00... ()

Après le dossier Odyssée, le futur complexe aquatique de Chartres, voilà que revient sur le devant de la scène le dossier de la piscine des Vauroux, fermée depuis 2005 pour non-conformité aux normes. Dernier épisode en date, la lettre ouverte du maire PS de Mainvilliers, Jean-Jacques Châtel, au président UMP de Chartres métropôle, Jean-Pierre Gorges. Revenons un peu en arrière : en 2001, la piscine des Vauroux passe sous la compétence de Chartres métropôle. Quatre ans plus tard, la piscine ferme ses portes pour raisons de sécurité. Dans un deuxième temps, en juin 2006, l'agglomération décide que toutes les piscines reviennent à la charge des municipalités. Les communes de Mainvilliers et Lucé récupèrent la piscine des Vauroux. Cependant, elles s'attendent à récupérer également une compensation financière pour la gestion des Vauroux. Et c'est à partir de là que le feuilleton commence : Jean-Pierre Gorges refuse de fournir cette compensation. Amoral, lance Jean-Jacques Châtel. De son côté, Jean-Pierre Gorges assure que la compensation annuelle sera transmise aux mairies après les travaux de remise aux normes. Une assurance à laquelle ne croit pas Jean-Jacques Châtel. L'affaire risque de prendre d'autres proportions : Jean-Jacques Châtel a lancé cette lettre ouverte à Jean-Pierre Gorges, avant toute poursuite judiciaire devant le tribunal administratif d'Orléans. Selon le maire de Mainvilliers, la balle est désormais dans le camp de Jean-Pierre Gorges afin de rouvrir un jour les...

CHARTRES - La ville aura son Zénith - par Intensite le 27.01.2009 : 08:01... ()

Bientôt un mini-Zénith à Chartres : c’est ce qu’a annoncé hier le maire, Jean-Pierre Gorges. La salle compterait entre 3500 et 5000 places, et le site choisi serait celui du pôle gare. L’idée a déjà été débattue en 2007 au sein de Chartres Métropôle, Jean-Pierre Gorges veut maintenant la concrétiser sitôt les travaux du centre aquatique terminés. Il y a tout de même des voix dissonantes, comme celle de Jean-Jacques Chatel, le maire de Mainvilliers, qui se demande si le poids financier de ces nouveaux travaux ne serait pas trop lourd à porter pour l’agglomération.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fait appel contre Olivier Ducatel - par Intensite le 15.02.2008 : 07:32... ()

Le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges a décidé de faire appel dans le procès en diffamation qui l’oppose au patron du Leclec de Luisant, Olivier Ducatel. Il abandonne les poursuites à l’encontre des blogeurs qui avaient diffusé un tract dans lequel le PDG de Luisant attaquait le maire de Chartres, qui s’était senti diffamé.

EURE-ET-LOIR : Le conflit entre Jean-Pierre Gorges et le préfet s'envenime - par Intensite le 14.10.2008 : 10:02... ()

Ca ne devait être qu’un accrochage sans lendemain, et pourtant, le conflit est désormais ouvert, entre Jean-Pierre Gorges, le député-maire de Chartres, et le préfet. Hier, Jean-Jacques Brot n’a pas souhaité revenir sur l’altercation qui a opposé les deux hommes lors du congrès des maires, samedi à Dreux. Jean-Pierre Gorges lui, l’accuse ce matin dans la presse « de s’en prendre successivement et publiquement à des personnalités du monde civil, militaire et politique ». Jean-Pierre Gorges a également séché la réunion de tous les parlementaires d’Eure-et-Loir, hier à Dreux. Sa réplique à la position de Gérard Hamel, le député-maire de Dreux, qui s’est prononcé en faveur du préfet. Au-delà de la forme, il y a le fond : selon Jean-Pierre Gorges, le préfet n’accepterait pas le Plan local d’habitat validé en mars par Chartres Métropole, et le transfert des compétences en matière de logement social,de l’Etat vers la communauté de communes.

DREUX - Congrès des maires : altercation entre Jean-Pierre Gorges et le préfet - par Intensite le 13.10.2008 : 09:20... ()

En marge du congrès des maires, une altercation a opposé le préfet Jean-Jacques Brot et le député-maire de Chartres Jean-Pierre Gorges. Le préfet a interpellé l’élu chartrain qui, selon lui, perturbait la fin de son discours. Jean-Pierre Gorges, agacé, lui, qu’on le reprenne en public. Il en a remis une couche après les débats, menaçant même de changer de parti si le Premier ministre et la ministre de l’Intérieur ne lui donnaient pas raison. « Le préfet a fait, dit-il, une faute professionnelle ». La faute, pour Gérard Hamel, député-maire de Dreux, c’est plutôt Jean-Pierre Gorges, qui l’ a commise : « l’incident est grave », a-t-il insisté. Est-il besoin de le rappeler, Jean-Pierre Gorges et Gérard Hamel appartiennent tous deux à l’UMP, tandis que le préfet est nommé par… le président de la République.

CHARTRES - Polémique entre le préfet et Jean-Pierre Gorges : affaire classée - par Intensite le 24.10.2008 : 10:06... ()

Jean-Jacques Brot et Jean-Pierre Gorges reconciliés : c’est ce qu’affirme le préfet d’Eure-et-Loir ce matin dans l’Echo républicain. Au sujet du différend qui l’a opposé au maire de Chartres, il affirme que ce n’était qu’un malentendu. Jean-Jacques Brot qui donne également ses dossiers prioritaires pour le département : l’incitation au logement social, un gros problème en Eure-et-Loir selon lui, mais aussi l’accès pour tous à une eau non polluée, par les nitrates notamment. Autre dossier, comment contrer la crise de l’industrie sur les bassins de Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, ainsi que la RN 154.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges retrouve son siège UMP à l'Assemblée nationale - par Intensite le 15.09.2008 : 09:11... ()

Election législative à Chartres : Jean-Pierre Gorges a retrouvé hier soir son siège de député à l’assemblée nationale. Il a devancé le socialiste David Lebon de 515 voix. C’est à Chartres et grâce aux Chartrains, que Jean-Pierre Gorges a recueilli le plus grand nombre de voix, 58,53%. Sur les 85.341 inscrits dans la 1re circonscription, il y avait 28.255 votants, 27. 255 exprimés. David Lebon a obtenu 13.370 voix et Jean-Pierre Gorges 13.887 voix, c’est à dire 50,94%,  David Lebon en obtient 49,06%.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges multiplie les soutiens - par Intensite le 18.01.2008 : 07:51... ()

Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, multiplie les soutiens avant le premier tour de la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. L’ancien député, invalidé par le conseil constitutionnel, a pu, hier, sur le marché de Maintenon, compter sur deux renforts de poids : le député du Nouveau Centre, Philippe Vigier, et le président UMP du conseil général, Albéric de Montgolfier.

EURE-ET-LOIR - Des présidents communautaires élus ou réélus - par Intensite le 22.04.2008 : 09:52... ()

Les élections de présidents se multiplient pour les communautés de communes. La communauté d’agglomération, Chartres Métropole, a réélu sans surprise à sa tête le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges. A La Ferté-Vidame, le maire UMP de la commune, Jean-Pierre Jalot a été élu président de la communauté de communes de l’Orée du Perche. Marc Lhuillery, maire de Coudray-au-Perche, a été réélu président de la communauté de communes du Perche.

CHARTRES - Le PDG du Centre Leclerc et les responsables de deux blogs relaxés - par Intensite le 07.02.2008 : 19:54... ()

Le tribunal correctionnel de Chartres a relaxé le PDG du Centre Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel, Gérard Leray du blog la Piquouse de rappel, et Jean-Thierry Courville du blog Barjouville info. Tous trois étaient poursuivis en diffamation par  le maire UMP de Chartres Jean-Pierre Gorges. Le premier pour avoir édité et distribué un tract. Et les deux autres pour l’avoir reproduit sur leur blog respectif. Deux motifs d’annulation ont eu raison de cette plainte. Le premier, le non-respect de la loi de 1881 sur la presse qui impose un délai de 20 jours entre la citation à comparaître et la première audience de jugement et le second, la non-transmission au ministère public des pièces du dossier de plainte.

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement