Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Cité judiciaire : le projet démarre mal - par Intensite le 21.01.2009 : 10:21















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Cité judiciaire : le projet démarre mal - par Intensite le 21.01.2009 : 10:21

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Cité judiciaire : le projet démarre mal - par Intensite le 21.01.2009 : 10:21... ()

Il était en direct avec nous hier matin : Jean-Pierre Gorges, le maire de Chartres, a donc été reçu au ministère de la Justice pour défendre son projet de cité judiciaire. Verdict de la rencontre : ça va être compliqué. Du côté de la place Vendôme, on privilégie pour l’instant les projets où deux tribunaux d’instance ont fusionné. Ce qui sera le cas, à Chartres, seulement en 2010. Ca coince également pour ce qui est du financement : Jean-Pierre Gorges proposait un partenariat public-privé, une option qui n’est pas retenue pour l’instant par le ministère du Budget cette fois-ci. Du coup, Jean-Pierre Gorges devrait remonter à Paris dans les prochaines semaines, cette fois-ci à Bercy.

CHARTRES/MAINVILLIERS - Jean-Jacques Châtel obtiendra-t-il réparation? - par Intensite le 05.11.2007 : 07:48... ()

C’est aujourd’hui que le tribunal de Chartres rendra son verdict dans l’affaire qui oppose le maire de Mainvilliers, Jean-Jaques Châtel à Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres. Petit rappel des faits, le 4 mai dernier, le maire de Mainvilliers aurait été traité de « tête de nœud » par le maire de Chartres. Jean-Jacques Châtel a décidé de porter plainte contre Jean-Pierre Gorges, pour injure à son encontre. En juin, Jean-Pierre Gorges, interrogé par la justice avait nié les faits, et en septembre le maire de Mainvilliers avait demandé une consignation et le renvoi de l’affaire au 5 novembre.

CHARTRES/LUCE - Jean-Pierre Gorges contre Jean-Jacques Chatel, le 5 novembre au tribunal - par Intensite le 04.09.2007 :... ()

Jean-Jaques Chatel, maire de Mainvilliers avait porté plainte pour diffamation à l'encontre du député-maire Jean-Pierre Gorges, également président de Chartres Métropole. Les faits se seraient  produits le 4 mai dernier. Le maire de Chartres aurait insulté Jean-Jaques Chatel, lors du dernier conseil d'agglomération. Cette plainte sera examinée par le tribunal de cHartres, le 5 novembre, en audience publique.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges retrouve son siège UMP à l'Assemblée nationale - par Intensite le 15.09.2008 : 09:11... ()

Election législative à Chartres : Jean-Pierre Gorges a retrouvé hier soir son siège de député à l’assemblée nationale. Il a devancé le socialiste David Lebon de 515 voix. C’est à Chartres et grâce aux Chartrains, que Jean-Pierre Gorges a recueilli le plus grand nombre de voix, 58,53%. Sur les 85.341 inscrits dans la 1re circonscription, il y avait 28.255 votants, 27. 255 exprimés. David Lebon a obtenu 13.370 voix et Jean-Pierre Gorges 13.887 voix, c’est à dire 50,94%,  David Lebon en obtient 49,06%.

EURE-ET-LOIR : Le conflit entre Jean-Pierre Gorges et le préfet s'envenime - par Intensite le 14.10.2008 : 10:02... ()

Ca ne devait être qu’un accrochage sans lendemain, et pourtant, le conflit est désormais ouvert, entre Jean-Pierre Gorges, le député-maire de Chartres, et le préfet. Hier, Jean-Jacques Brot n’a pas souhaité revenir sur l’altercation qui a opposé les deux hommes lors du congrès des maires, samedi à Dreux. Jean-Pierre Gorges lui, l’accuse ce matin dans la presse « de s’en prendre successivement et publiquement à des personnalités du monde civil, militaire et politique ». Jean-Pierre Gorges a également séché la réunion de tous les parlementaires d’Eure-et-Loir, hier à Dreux. Sa réplique à la position de Gérard Hamel, le député-maire de Dreux, qui s’est prononcé en faveur du préfet. Au-delà de la forme, il y a le fond : selon Jean-Pierre Gorges, le préfet n’accepterait pas le Plan local d’habitat validé en mars par Chartres Métropole, et le transfert des compétences en matière de logement social,de l’Etat vers la communauté de communes.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fait appel contre Olivier Ducatel - par Intensite le 15.02.2008 : 07:32... ()

Le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges a décidé de faire appel dans le procès en diffamation qui l’oppose au patron du Leclec de Luisant, Olivier Ducatel. Il abandonne les poursuites à l’encontre des blogeurs qui avaient diffusé un tract dans lequel le PDG de Luisant attaquait le maire de Chartres, qui s’était senti diffamé.

CHARTRES - Des voeux économiques ambitieux pour Jean-Pierre Gorges - par Intensite le 13.01.2009 : 12:21... ()

Jean-Pierre Gorges poursuit sa tournée des vœux : le maire de Chartres les a présentés aux acteurs économiques de la ville, hier soir à Chartrexpo. Une cérémonie où il s’est à nouveau montré, sinon optimiste pour l’année 2009, du moins combatif et ambitieux. « L’avenir n’est pas ce qui va nous arriver demain, a-t-il dit, mais ce que nous allons faire ensemble ». Voilà pour le ton. Jean-Pierre Gorges a ensuite relevé la croissance économique en hausse en 2008, ainsi que le taux de chômage, en baisse. Il a ensuite répété sa volonté de multiplier les investissements publics, que ce soit à l’échelle de la ville ou de Chartres Métropole.

REGION - Jean-Pierre Gorges veut détacher l'Eure-et-Loir de la région Centre - par Intensite le 10.03.2009 : 12:53... ()

Une nouvelle voix en faveur du rapprochement de l’Eure-et-Loir vers l’Ile-de-France, celle du député-maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Il s’exprime ce matin dans la presse. Selon lui, le bilan du rattachement de l’Eure-et-Loir à la région Centre est, je cite, « une catastrophe », tant au niveau du transport ferroviaire que de l’enseignement. Jean-Pierre Gorges se prononce même pour la création d’une nouvelle région qui regrouperait l’Eure-et-Loir avec les départements délaissés par le projet de Grand Paris, que sont les Yvelines, la Seine-et-Marne, l’Essonne + le Loiret. Et lui ne veut pas d’un référendum : c’est à l’élu, dit-il, de prendre ses responsabilités face à cette réforme urgente.

CHARTRES - Le projet de cité judiciaire bat de l'aile - par Intensite le 05.06.2008 : 07:58... ()

La ville de Chartres pourrait remettre en question le projet de cité judiciaire. Celle-ci devrait voir le jour à l’horizon 2012 alors que les espoirs restent déçus depuis près de 50 ans. Pourtant, la Ville de Chartres menace de dénoncer une convention signée entre l’Etat et le conseil général d’Eure-et-Loir pour la création de cette cité. Le projet initial, chiffré à 40 millions d’euros, consistait à regrouper les services du tribunal de grande instance, du tribunal d’instance, de la cour d’assises et du conseil des prud’hommes dans l’ancien lycée Marceau, établissement désaffecté situé en plein centre de Chartres. Pour accompagner le projet, la municipalité avait décidé de céder cet ancien lycée et de racheter pour près de 3 millions d’euros d’anciens locaux judiciaires. Mais la refonte de la carte judiciaire a entraîné le gel du dossier qui en est toujours au même stade alors que les travaux devraient être sur le point de débuter. Faute d’engagement précis, Jean-Pierre Gorges, le maire UMP de Chartres, a décidé d’interpeller avec force la Garde des Sceaux, ministre de la Justice, Rachida Dati. La Ville pourrait donc attribuer une nouvelle vocation à l’ancien lycée. Pourtant la création d’une cité judiciaire est d’autant plus urgente que la fermeture des tribunaux d’instance de Châteaudun et Nogent-le-Rotrou, dans le cadre de la réforme de la carte judicaire, devrait entraîner des difficultés de fonctionnement du TGI de Chartres.

DREUX - Congrès des maires : altercation entre Jean-Pierre Gorges et le préfet - par Intensite le 13.10.2008 : 09:20... ()

En marge du congrès des maires, une altercation a opposé le préfet Jean-Jacques Brot et le député-maire de Chartres Jean-Pierre Gorges. Le préfet a interpellé l’élu chartrain qui, selon lui, perturbait la fin de son discours. Jean-Pierre Gorges, agacé, lui, qu’on le reprenne en public. Il en a remis une couche après les débats, menaçant même de changer de parti si le Premier ministre et la ministre de l’Intérieur ne lui donnaient pas raison. « Le préfet a fait, dit-il, une faute professionnelle ». La faute, pour Gérard Hamel, député-maire de Dreux, c’est plutôt Jean-Pierre Gorges, qui l’ a commise : « l’incident est grave », a-t-il insisté. Est-il besoin de le rappeler, Jean-Pierre Gorges et Gérard Hamel appartiennent tous deux à l’UMP, tandis que le préfet est nommé par… le président de la République.

CHARTRES - Jean-Jacques Chatel ne fait pas appel - par Intensite le 24.01.2008 : 08:04... ()

Le maire de Mainvilliers, Jean-Jacques Chatel, ne fera pas appel du jugement rendu le 14 janvier, concernant le procès en diffamation l’opposant au président de Chartres métropole, Jean-Pierre Gorges Jean-Jacques Chatel avait porté plainte contre Jean-Pierre Gorges, l’accusant de l’avoir insulté lors du conseil communautaire du 4 mai 2007. Le tribunal correctionnel de Chartres a reconnu que l’élément matériel de l’injure est bien constitué, mais qu’en l’absence de preuve, le président de l’agglomération chartraine était relaxé au bénéfice du doute.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges fixé sur son sort - par Intensite le 29.11.2007 : 08:45... ()

Rappel en bref, c’est aujourd’hui que le conseil constitutionnel rendra sa réponse sur la validité de l’élection de Jean-Pierre Gorges au poste de député.

CHARTRES - Le projet "Coeur de Ville" récompensé - par Intensite le 17.12.2008 : 08:45... ()

Le centre-ville de Chartres a un nouveau visage, depuis les travaux débutés il y a deux ans. Une rénovation saluée par la ministre du Logement et de la Ville, Christine Boutin. Jean-Pierre Gorges et une délégation du conseil municipal étaient hier à Paris, pour recevoir leur label « pôle d’excellence de cœur de ville ». Une récompense nationale, 72 communes ont été célébrées. Après le projet Cœur de Ville, Jean-Pierre Gorges veut désormais s’attaquer au quartier de la cathédrale.

CHARTRES - Piscine des Vauroux : le maire de Mainvilliers relance la polémique - par Intensite le 26.03.2009 : 08:00... ()

Après le dossier Odyssée, le futur complexe aquatique de Chartres, voilà que revient sur le devant de la scène le dossier de la piscine des Vauroux, fermée depuis 2005 pour non-conformité aux normes. Dernier épisode en date, la lettre ouverte du maire PS de Mainvilliers, Jean-Jacques Châtel, au président UMP de Chartres métropôle, Jean-Pierre Gorges. Revenons un peu en arrière : en 2001, la piscine des Vauroux passe sous la compétence de Chartres métropôle. Quatre ans plus tard, la piscine ferme ses portes pour raisons de sécurité. Dans un deuxième temps, en juin 2006, l'agglomération décide que toutes les piscines reviennent à la charge des municipalités. Les communes de Mainvilliers et Lucé récupèrent la piscine des Vauroux. Cependant, elles s'attendent à récupérer également une compensation financière pour la gestion des Vauroux. Et c'est à partir de là que le feuilleton commence : Jean-Pierre Gorges refuse de fournir cette compensation. Amoral, lance Jean-Jacques Châtel. De son côté, Jean-Pierre Gorges assure que la compensation annuelle sera transmise aux mairies après les travaux de remise aux normes. Une assurance à laquelle ne croit pas Jean-Jacques Châtel. L'affaire risque de prendre d'autres proportions : Jean-Jacques Châtel a lancé cette lettre ouverte à Jean-Pierre Gorges, avant toute poursuite judiciaire devant le tribunal administratif d'Orléans. Selon le maire de Mainvilliers, la balle est désormais dans le camp de Jean-Pierre Gorges afin de rouvrir un jour les...

CHARTRES - La ville aura son Zénith - par Intensite le 27.01.2009 : 08:01... ()

Bientôt un mini-Zénith à Chartres : c’est ce qu’a annoncé hier le maire, Jean-Pierre Gorges. La salle compterait entre 3500 et 5000 places, et le site choisi serait celui du pôle gare. L’idée a déjà été débattue en 2007 au sein de Chartres Métropôle, Jean-Pierre Gorges veut maintenant la concrétiser sitôt les travaux du centre aquatique terminés. Il y a tout de même des voix dissonantes, comme celle de Jean-Jacques Chatel, le maire de Mainvilliers, qui se demande si le poids financier de ces nouveaux travaux ne serait pas trop lourd à porter pour l’agglomération.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement