Actualités Tourisme et voyage > CHARTRES - Il faudra voter une troisième fois pour les législatives. Françoise Vallet inéligible pendant un an - par Int















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHARTRES - Il faudra voter une troisième fois pour les législatives. Françoise Vallet inéligible pendant un an - par Int

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHARTRES - Il faudra voter une troisième fois pour les législatives. Françoise Vallet inéligible pendant un an - par Int... ()

Dans sa séance de ce 26 juin, le Conseil constitutionnel a annulé les opérations électorales des 27 janvier et 3 février 2008 dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Selon le conseil constitutionnel, "dans cette circonscription d’Eure-et-Loir, une société privée est intervenue dans la campagne électorale, notamment en faisant procéder, à des milliers d’exemplaires, à l’impression et à la diffusion de tracts mettant en cause violemment  Jean-Pierre Gorges et ayant en réalité pour objet de faire élire Françoise Vallet, sa seule concurrente au second tour des élections législatives. En outre, trois jours avant ce second tour, le président de cette même société a organisé une manifestation de son personnel contre M. Gorges. Loin de se désolidariser de cette campagne, Mme Vallet s’y est associée de façon directe, active et réitérée". Il ajoute "Compte tenu de ces circonstances, Mme Vallet doit être regardée comme ayant bénéficié d’avantages directs ou indirects d’une personne morale en contradiction avec les dispositions de l’article L. 52-8 du code électoral. Le Conseil constitutionnel l’a donc déclarée inéligible pour une durée d’un an à compter du 26 juin 2008".

EURE-ET-LOIR - Françoise Vallet devant le conseil constitutionnel - par Intensite le 12.06.2008 : 08:04... ()

Françoise Vallet, député dans la 1ère circonscription de l’Eure-et-Loir, sera le 19 juin devant le conseil constitutionnel à 15h00. Cette convocation fait suite à l’invalidation en février dernier de Jean-Pierre Gorges et aux six recours qui avaient été déposés contre elle à la suite des législatives et après sa victoire. Jean-Pierre Gorges sera lui aussi présent pour y défendre sa cause. Deux issues sont possibles : le conseil estime qu’il n’y a pas d’irrégularité, et dans ce cas, Françoise Vallet conserve son siège de député, mais dans le cas contraire, le conseil constitutionnel peut annuler l’élection et prononcer l’inéligibilité de Françoise Vallet.

CHARTRES - Françoise Vallet invalidée - par Intensite le 27.06.2008 : 08:24... ()

Françoise Vallet n’est plus députée ! La parlementaire socialiste a été invalidée hier soir par le Conseil constitutionnel et déclarée inéligible pendant un an. Un coup de massue pour celle qui avait battu le député sortant lui-même invalidé, le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges. Les Sages du conseil constitutionnel ont estimé que Françoise Vallet avait profité de la campagne menée par Olivier Ducatel, le directeur du centre Leclerc de Luisant, contre Jean-Pierre Gorges, lequel a toujours refusé le déplacement et l’extension du Leclerc de Luisant vers Barjouville. Des tracts avaient été distribués et une manifestation organisée devant l’hôtel de ville chartrain pendant la campagne. Le Conseil constitutionnel a considéré que Françoise Vallet ne s’était pas désolidarisée de ces actions et qu’elle s’y était associée « de façon directe, active et réitérée ». L’ex-députée de Chartres s’est déclarée « abasourdie » et considère cette décision « injuste ». De son côté, Jean-Pierre Gorges, heureux mais sans triomphalisme, évoque une tricherie aujourd’hui reconnue. Le maire de Chartres ne sait pas encore s’il se présentera à la nouvelle législative partielle qui devrait être organisée prochainement. Lui qui envisageait se présenter aux sénatoriales. A gauche, David Lebon, suppléant de Françoise Vallet, est favori pour représenter le PS. Eric Chevée se tient déjà prêt pour le MODEM. On ne connaît pas encore les dates de ce troisième scrutin pour élire le député de la première circon...

CHARTRES - Françoise Vallet restera-t-elle députée ? - par Intensite le 26.06.2008 : 08:57... ()

C’est aujourd’hui que l’on connaîtra la réponse concernant le maintien ou non de Françoise Vallet en tant que député dans la première circonscription d’Eure-et-Loir. Le Conseil constitutionnel a déjà auditionné le maire de Chartres, Jean-Pierre Gorges, et la députée Françoise Vallet, la semaine dernière. Rappelons que Jean-Pierre-Gorges, invalidé puis candidat malheureux à la députation, battu par Françoise Vallet le 3 février, avait déposé un recours demandant l’annulation de cette élection. Il invoque l’intrusion du PDG du centre Leclerc de Luisant dans la campagne électorale, via la distribution de tracts et une manifestation appelant à voter contre lui pour l’avoir empêché d’agrandir son magasin.

EURE-ET-LOIR - Jour d'élection dans la première circonscription - par Intensite le 07.09.2008 : 06:48... ()

Les bureaux de votes des cantons de Chartres SE, SO et NE, ainsi que ceux de Maintenon et Nogent-le-Roi sont ouvert de 8h à 18h pour la troisième fois en moins de 18 mois, pour une législative partielle dans laquelle le maire UMP de Chartres Jean-Pierre Gorges, va essayer de reconquérir son siège face à une gauche divisée. Les deux précédents scrutins, de juin 2007 et janvier 2008, ont été invalidés par le Conseil constitutionnel. Le PS est représenté par David Lebon, qui était le suppléant de Françoise Vallet, élue lors du dernier scrutin et ensuite invalidée. Il aura face à lui une figure historique du socialisme à Chartres, Georges Lemoine, ancien maire de Chartres et ancien député. Le MoDem, qui avait réalisé un score de 18 % au premier tour des deux dernières élections est le grand absent. Il a renoncé à présenter une candidature, refusant de cautionner un scrutin qu'il qualifie de "farce démocratique". L'abstention risque d’être la grande gagnante de cette nouvelle élection, tant la lassitude commence à se faire sentir dans la circonscription. Le scrutin est en effet le dernier épisode d'un long feuilleton commencé au lendemain des législatives de juin 2007. Jean-Pierre Gorges avait alors remporté l'élection à 59 voix près face à la candidate PS Françoise Vallet. Après recours, le Conseil constitutionnel avait annulé le scrutin, relevant que M. Gorges avait organisé "en sa qualité de président de l'office public d'HLM de Chartres, ville dont il est maire,...

CHARTRES - L'élection législative de Jean-Pierre Gorges invalidée - par Intensité le 29.11.2007 : 22:05... ()

La réélection à l'Assemblée nationale en juin du maire UMP de Chartres a été invalidée par le Conseil constitutionnel. Il a aussitôt annoncé qu'il se représentait, tout comme d'ailleurs sa principale rivale, la socialiste Françoise Vallet. Jean-Pierre Gorges avait remporté l'élection de la première circonscription d'Eure-et-Loir avec 59 voix d'avance. Jean-Pierre Gorges a souligné que le Conseil constitutionnel ne lui avait pas infligé de peine d'inélegibilité, preuve selon lui du "sérieux" avec lequel il avait mené sa campagne.  Arrivé largement en tête au premier tour avec 40,73% des voix, Jean-Pierre Gorges avait été quasiment rattrappé par Françoise Vallet au second tour. La candidate PS avait notamment bénéficié d'un excellent report des voix du candidat MoDem, Eric Chevée, arrivé troisième du premier tour avec 18,18% des voix. Les Sages ont estimé que l'organisation par Jean-Pierre Gorges de 18 cérémonies d'inauguration de logements entre mars et avril 2007 avait eu pour effet "d'altérer le résultat" du scrutin, "eu égard à la faiblesse de l'écart en voix" avec sa rivale.

CHARTRES - Jean-Pierre Gorges candidat à la législative partielle de septembre - par Intensite le 05.07.2008 : 06:50... ()

Sans surprise, Jean-Pierre Gorges, le maire UMP de Chartres, a annoncé hier qu’il était candidat à l'élection législative partielle dans la première circonscription d'Eure-et-Loir, prévue début septembre. Cette nouvelle élection fait suite à l'invalidation de sa rivale socialiste Françoise Vallet, déclarée inéligible pour un an le 27 juin par le Conseil constitutionnel. Jean-Pierre Gorges avait remporté l'élection législative en 2007, mais il avait été lui aussi invalidé par le Conseil constitutionnel sans être déclaré inéligible. Le 3 février dernier, lors d'une première élection partielle, il avait échoué face à Françoise Vallet. Jean-Pierre Gorges estime que le maire de Chartres doit être parlementaire pour mieux faire avancer les dossiers locaux. Les comptes de campagne de Françoise Vallet seront pris en charge par le Parti Socialiste et le groupe PS à l’Assemblée nationale. Un soulagement pour l’élue invalidée qui devait rembourser 33000 euros.

EURE-ET-LOIR - Gorges ou Lebon ? - par Intensite le 14.09.2008 : 06:43... ()

Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, est favori pour retrouver son ancien siège de député de la première circonscription d'Eure-et-Loir, lors de ce second tour de la législative partielle qui l'oppose au candidat socialiste David Lebon. Battu lors de la dernière partielle en janvier dernier par Françoise Vallet (PS), Jean-Pierre Gorges entend « refermer la parenthèse » et ainsi clore le feuilleton politique de la première circonscription d'Eure-et-Loir, où les scrutins de juin 2007 et janvier 2008 ont été invalidés par le Conseil constitutionnel. Les bureaux de votes des cantons de Chartres, de Nogent-le-Roi et de Maintenon sont ouverts de 8h à 18h.

CHARTRES - Les comptes de campagne de Vallet et Gorges validés - par Intensite le 31.05.2008 : 06:52... ()

Les comptes de campagne pour la législative partielle de Chartres du début de l’année ont été validés aussi bien pour Françoise Vallet qui a été élue députée que pour Jean-Pierre Gorges qui avait été battu. Une première étape puisque les deux élus devront attendre que le Conseil Constitutionnel se prononce sur les six recours déposés contre l’élection de Françoise Vallet.

CHARTRES - Gorges et Vallet ont passé l'oral - par Intensite le 20.06.2008 : 08:04... ()

Françoise Vallet et Jean-Pierre Gorges ont passé hier le grand oral. Les deux élus chartrains ont été entendus hier après-midi à Paris par les Sages du Conseil constitutionnel. Jean-Pierre Gorges, député invalidé en novembre 2007, a réclamé l’invalidation de Françoise Vallet, élue en février dernier lors de la législative partielle. Décision dans les dix prochains jours.

LEGISLATIVE - Gorges ou Vallet ? - par Intensite le 02.02.2008 : 06:47... ()

Pour le second tour de la législative partielle dans la première circonscription d’Eure-et-Loir, les ténors nationaux se sont bousculés cette semaine. Les derniers en date, Harlem Désir pour soutenir Françoise Vallet et Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée qui est venu hier à Nogent-le-Roi soutenir Jean-Pierre Gorges. Il a affirmé que la victoire de la candidate socialiste à la législative partielle de Chartres, « ne servirait à rien », en ajoutant que « Ce serait un affaiblissement très lourd pour la circonscription. Nous avons besoin d'un député pour la majorité comme Jean-Pierre Gorges, à la fois aussi efficace à Paris que sur sa circonscription ». Le PS va tenter de récupérer, à l'occasion de ce second tour d'une cette circonscription perdue en 2002. Françoise Vallet, la candidate socialiste possède une légère avance sur son adversaire UMP, Jean-Pierre Gorges, maire de Chartres, dont l'élection comme député a été invalidée par le Conseil constitutionnel en novembre. Le résultat serré du 1er tour ne laisse pas vraiment présager la victoire de l'un ou l'autre candidat. La clé du scrutin reposera à la fois sur la mobilisation des électeurs des deux camps et surtout sur le report des voix du candidat du MoDem, Eric Chevée, arrivé troisième dimanche dernier avec 18,5 % des suffrages exprimés. Après Ségolène Royal et Jean-Marc Ayrault la semaine dernière, c'est François Hollande et Harlem Désir qui sont venus soutenir Fra...

EURE-ET-LOIR - Six recours déposés contre l'élection de Françoise Vallet - par Intensite le 14.02.2008 : 08:27... ()

Après l’élection de Françoise Vallet comme député PS dans la première circonscription de l’Eure-et-Loir, six recours ont été déposés auprès de la préfecture contre cette élection. Ces recours dénoncent l’intrusion de l’hypermarché Leclerc de Luisant et de son PDG Olivier Ducatel. Ce dernier reprochant à Jean-Pierre Gorges de l’empêcher d’installer son supermarché dans la zone de Barjouville. La distribution de tracts appelant à voter contre le maire de Chartres, le fait que Françoise Vallet se soit rendue dans cet hypermarché et qu’elle ait participé à la manifestation de salariés grévistes devant la mairie de Chartres sont autant de raisons qui expliquent ces recours.De son côté la nouvelle députée reste confiante. Elle indique « que ces recours ne sont pas recevables, et qu’elle reconnaît là, le côté procédurier de son adversaire politique ». Pour ce qui est des élections municipales et cantonales, Françoise Vallet a fait savoir, lundi, lors d’un dîner qui réunissait une dizaine d’élus de gauche du département, qu’elle soutiendrait les candidats de gauche qui lui en ont fait la demande.

CHARTRES - Le premier tour de la législative partielle est pour demain dimanche - par Intensite le 26.01.2008 : 07:01... ()

Demain, les électrices et les électeurs de la première circonscription d’Eure-et-Loir seront appelés à voter pour élire leur député. Il s’agit d’une législative partielle qui aura aussi une certaine valeur de test national. Le maire UMP de Chartres, Jean-Pierre Gorges, se représente après l'invalidation de son élection comme député par le Conseil constitutionnel. Il ne l'avait emporté en juin dernier que de 59 voix sur son adversaire socialiste, Françoise Vallet. Cette dernière est également en lice dans ce scrutin, tout comme Eric Chevée (MoDem), Raymond Odent pour le parti communiste et Matthieu Colombier pour le Front national. Le Conseil constitutionnel avait invalidé en novembre l'élection du député, arguant de "l'organisation par M. Gorges, en sa qualité de président de l'office public d'HLM de Chartres, de 18 cérémonies d'inauguration de logements entre mars et avril 2007, auxquelles il a participé". L’abstention sera l’une des clés de cette élection qui se termine se fond de polémique entre le maire de Chartres et le directeur du centre Leclerc de Luisant, Olivier Ducatel. Ce dernier reprochant à l’élu son refus d’un transfert du magasin vers Barjouville. Hier, Ségolène Royal est venue soutenir Françoise Vallet, en allant au supermarché Leclerc, en faisant une séance de dédicaces et en s’adressant aux militants rassemblés dans les salon Marceau de l’hôtel de ville.

LEGISLATIVE A CHARTRES - Françoise Vallet se dit attérée - par Intensite le 28.06.2008 : 06:57... ()

Après l’invalidation de la législative partielle de la première circonscription d’Eure-et-Loir. Un nouveau scrutin aura lieu en septembre, sans doute les 7 et 14 septembre. Françoise Vallet, l’élue déchue et qui est inéligible pour un an se dit dans une interview à l’Echo Républicain « totalement attérée » et la trouve disproportionnée et ajoute « l’inéligibilité est une mesure humiliante, mais cela ne va pas m’empêcher de vivre. Si la politique me boude, je finirai peut-être par la bouder aussi ».  

 Autres actualités


Formation referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement