Actualités Sciences > Bilan mitigé concernant le conférence de Bush sur le réchauffement climatique















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Bilan mitigé concernant le conférence de Bush sur le réchauffement climatique

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Charge contre les gros pollueurs · George W. Bush devient apôtre de l'environnement... ()

Le président américain George W. Bush a appelé les plus gros pollueurs de la planète à oeuvrer ensemble afin de fixer un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre à l'origine du réchauffement climatique. Le chef de la Maison Blanche n'a pas exempté les États-Unis de cette tâche. (ARGENT)

Climat : le président américain refuse tout engagement contraignant... ()

La conférence de Washington sur le changement climatique a réuni, en fin de semaine, les plus gros pollueurs de la planète. George W. Bush souhaite que chaque pays se fixe des objectifs et propose un fonds d'aide aux pays en développement.

Changement climatique: réunion organisée par Bush à Washington... ()

Le président américain George W. Bush veut reprendre l'initiative sur la question de la lutte contre le changement climatique en organisant jeudi et vendredi à Washington une réunion des 17 plus grandes économies, mais aussi plus grands pollueurs de la planète.Mais alors que l'Europe et la communauté scientifique font pression pour adopter des objectifs contraignants pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, l'approche de l'administration Bush va mettre l'accent sur les changements technologiques et les actions volontaires de la part des entreprises et des gouvernements.Cette conférence baptisée Réunion des plus grandes économies sur la sécurité énergétique et le changement climatique intervient deux mois avant la Conférence de Bali (Indonésie) qui doit élaborer un plan de réduction des gaz à effet de serre, pour succéder au protocole de Kyoto qui expire en 2012.En 2001, George W. Bush avait refusé de signer le protocole de Kyoto l'estimant ruineux pour l'économie américaine et parce qu'il ne demandait pas d'engagement des pays en développement notamment la Chine, deuxième pollueur de la planète. Ces deux jours de réunion, où le président Bush prendra la parole vendredi après sa secrétaire d'Etat Condoleezza Rice, interviennent après un sommet de l'ONU à New-York sur le sujet.Le chef de l'ONU Ban Ki-moon a appelé lundi les délégués à une prise de responsabilités sans précédent pour lutter contre le défi du changement climatique. George W. Bush n'était pas présent à ...

Bush et l'UE s'accordent pour agir de façon urgente contre le réchauffement... ()

Le président américain George W. Bush et les dirigeants européens se sont entendus lundi sur la nécessité d'une action urgente contre le changement climatique, mais pas sur des impératifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

George W Bush prend une initiative contre le réchauffement climatique... ()

George W Bush a invité les grandes puissances mondiales à une conférence internationale sur le climat. Bush a invité 15 pays ainsi que l'Union Européenne et l'ONU à une rencontre sur le climat les 27 et 28 septembre 2007 à Washington pour fixer un objectif à long terme de réduction des gaz à effet de serre. Cette initiative traduit la nouvelle offensive lancée par le Président Américain qui vient d'enregistrer une victoire avec le vote par le Congrès de son dispositif anti-terroriste. Le Président ne peut se permettre de se résigner face à l'impopularité record qui est la sienne.

Georges Bush : conférence sur le changement climatique... ()

Le 31 mai dernier, soit une semaine avant le sommet du G8, George W. Bush avait créé la surprise en annonçant que les Etats-Unis – non signataires du protocole de Kyoto - allaient désormais prendre l'initiative de fixer un objectif global à long terme de réduction des gaz à effet de serre. A cette occasion M. Bush avait proposé un nouveau cadre de travail international sur le changement climatique, annonçant une grande négociation globale, à quinze pays, qui devrait commencer dès l'automne aux Etats-Unis et s'achever avant la fin 2008. L'objectif de ces réunions sera d'identifier de nouveaux axes de lutte contre le réchauffement, à charge pour chaque pays de développer ses propres stratégies. Cette attitude est en complète opposition avec les traités signés dans le cadre de l'ONU où les objectifs sont identiques pour tous. Démarrage à 15 nations en septembre Cette initiative est en train de prendre corps. Un communiqué publié par la Maison Blanche spécifie que Le président américain George W. Bush a appelé les grandes puissances mondiales à une conférence internationale sur le changement climatique à Washington les 27 et 28 septembre. Le calendrier est donc en accord avec les déclarations faites en mai. Il s'agira alors de préparer l'après-Kyoto, protocole limitant les émissions de GES jusqu'en 2012. Universal Press Age...

George W. Bush sous pression sur le réchauffement climatique... ()

L'arrivée tardive du président américain dans le débat sur le réchauffement climatique laisse planer le flou sur les objectifs.

Bush propose une nouvelle initiative contre le réchauffement climatique... ()

Le président George W. Bush a proposé jeudi un nouveau cycle de négociations avec les grandes économies mondiales pour fixer d'ici à fin 2008 un objectif mondial à long terme de réduction des gaz à effet de serre et de lutte contre le réchauffement climatique.

Les Etats-Unis misent sur la technologie pour sauver le climat... ()

Les Etats-Unis prennent « très au sérieux le changement climatique », mais avant tout, Georges Bush souhaite la mise en place d'un système d'évaluation « solide et transparent »  des progrès dans la lutte contre le réchauffement climatique. Le président américain s'exprimait, le 28 septembre, à l'occasion de la réunion à Washington des principaux pays émetteurs de gaz à effet de serre.

Climat: Bush invite les grandes puissances à Washington en septembre... ()

Le président américain George W. Bush a invité les grandes puissances mondiales à une conférence internationale sur le climat les 27 et 28 septembre à Washington pour fixer un objectif à long terme de réduction des gaz à effet de serre.

Bush tente d'amadouer les Européens sur le climat... ()

Georges Bush, dans un discours prononcé à Washington, a fait volte face sur le réchauffement climatique. Il propose à son tour un plan mondial de réduction des gaz à effet de serre... mais dépourvu d'objectifs chiffrés.

Bush tente d'amadouer les Européens sur le climat... ()

Georges Bush, dans un discours prononcé à Washington, a fait volte face sur le réchauffement climatique. Il propose à son tour un plan mondial de réduction des gaz à effet de serre... mais dépourvu d'objectifs chiffrés.

Conférence ministérielle sur le changement climatique à New York... ()

Les Etats-Unis ont affirmé prendre très au sérieux le changement climatique, tout en soulignant qu'il n'y avait pas de remède standard pour tous les pays, lors d'une conférence ministérielle à Washington sur l'environnement où George W. Bush doit prendre la parole ce vendredi.Le changement climatique est un problème réel et croissant et les êtres humains y contribuent, a reconnu la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice, devant les délégués de seize pays invités par les Etats-Unis à cette réunion de deux jours.Nous voulons que la conférence sur le changement climatique en Indonésie soit un succès, a-t-elle ajouté, au lendemain d'un sommet à l'ONU sans la présence de George W. Bush et avant la conférence des Nations unies sur le climat de Bali, prévue en décembre. Cette rencontre doit décider de l'après-Kyoto (le protocole expire en 2012), avec un plan de réduction des gaz à effet de serre.Mais la responsable américaine a averti qu'il n'y avait pas de solution standard pour tout le monde. Si elle a prôné des objectifs communs à long terme de réduction des gaz à effet de serre, elle a estimé que chaque pays devait prendre ses propres décisions, selon ses besoins et ses intérêts. Les Européens plaident en revanche pour des objectifs contraignants de réduction de gaz à effet de serre de 50% d'ici 2050 .Il y a beaucoup, beaucoup de pays qui sont d'accord avec nous pour dire que l'approche volontaire seule est utile mais ne suffit pas, a insisté le représentant de l'UE, secr...

Georges Bush à fond sur le réchauffement climatique... ()

George Bush, dans toute sa splendeur et sa débordante intelligence a annoncé sa nouvelle stratégie pour lutter contre le réchauffement climatique. Stratégie ? un bien grand mot pour un si petit homme… G.Bush a annoncé qu’il souhaitait “demander” aux centrales électriques de diminuer leurs émissions de pollution afin de stopper l’augmentation des gaz à effet de serre [...]

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement