Actualités Sciences > Deux variantes génétiques multiplient le risque de calvitie















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Deux variantes génétiques multiplient le risque de calvitie

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Deux variantes génétiques multiplient le risque de calvitie... ()

Deux variantes génétiques mises au jour par une équipe européenne multiplient par sept le risque de calvitie, qui affecte 40% des hommes et des femmes, selon deux études indépendantes publiées dimanche en ligne dans la revue britannique Nature genetics

Identification de variations génétiques prédisposant à différents cancers... ()

Des variations génétiques en particulier sur le chromosome 9p21 sont associées à un risque accru de développer des cancers du cerveau et de la peau, selon cinq études publiées dimanche dans la revue Nature Genetics.

Calvitie: la recherche génétique s'attaque à la racine du mal... ()

Des chercheurs ont identifié la base génétique de deux formes distinctes de perte héréditaire des cheveux, ouvrant la voie à de nouveaux traitements potentiels de la calvitie, selon deux études publiées dimanche en ligne dans la revue Nature Genetics.

Crise cardiaque: nouveaux gènes liés à la mort subite... ()

Des chercheurs ont découvert dix mutations génétiques courantes qui augmentent le risque de mort par arrêt cardiaque soudain en altérant subtilement les battements du coeur, selon deux études publiées dimanche dans la revue spécialisée Nature Genetics.

Calvitie : un homme sur sept serait exposé à un risque !... ()

Des chercheurs de l'Université McGill (Canada), du King?s College de Londres (Grande-Bretagne) et de la société GlaxoSmithKline Inc. ont identifié deux variantes génétiques qui, lorsqu'elles sont présentes ensemble chez les hommes de race blanche, multiplient jusqu'à sept fois le risque de calvitie androgénétique de type masculin, aussi appelée calvitie hippocratique. Même si Fabien Barthez et Bruce Willis ont positivement changé l'image des chauves dans notre société, la majeure partie des personnes concernées par la calvitie n?ont qu'un rêve? Retrouver leur belle chevelure d'antan. Pourtant, selon cette étude parue fin 2008, « environ le tiers des hommes seront touchés par la calvitie androgénétique avant l'âge de 45 ans. Or, ce phénomène capillaire entraîne des répercussions sociales et économiques considérables : les dépenses attribuables aux greffes de cheveux ont atteint plus de 115 millions de dollars en 2007 aux États-Unis seulement, tandis que les revenus mondiaux tirés de la vente de traitements médicaux visant à combattre la calvitie androgénétique ont récemment dépassé les 405 millions de dollars ». Et de préciser : « la calvitie androgénétique est la forme la plus répandue d'alopécie. Elle se caractérise par une perte de cheveux qui évolue de façon prévisible ; les tempes commencent d'abord par se dégarnir, puis la lisière des cheveux s'éloigne graduellement du front jusqu'à prendre la for...

Calvitie Masculine... ()

Qu’est-ce que la calvitie masculine (calvitie masculine typique/alopécie androgénique)? La calvitie masculine est le type de perte de cheveux le plus répandu. Elle est causée essentiellement par une sensibilité de certaines parties du cuir chevelu aux hormones sexuelles masculines (androgènes), et ce, se transmet de génération en génération. Pendant longtemps, on considérait la calvitie masculine comme [...]

Un des principaux gènes responsables de la calvitie a été identifié (Recherche)... ()

Le docteur Alessandro Terrinoni du laboratoire de biochimie IDI-IRCCS de l'Université Tor Vergata de Rome, en collaboration avec une équipe chinoise et écossaise, a publié sur la revue Nature Genetics, les résultats d'un travail scientifique qui a ...

Identification de variations génétiques prédisposant aux attaques cardiaques... ()

Plusieurs variations génétiques prédisposant aux attaques cardiaques ont été identifiées par cinq équipes scientifiques différentes, dont les résultats sont publiés simultanément dimanche dans la revue Nature Genetics.

Variants génétiques de la lipoprotéine Lp(a) et risque coronarien... ()

Un taux élevé de lipoprotéine Lp(a) est connu pour être un facteur de risque cardiovasculaire. Mais les déterminants génétiques de la Lp(a) et leur implication dans le risque coronarien ne sont encore que partiellement compris....

Le clonage capillaire à un cheveu d'éradiquer la calvitie ?... ()

La calvitie touche 20% des hommes entre 20 et 30 ans, et la moitié après 50 ans. Nos ancêtres utilisaient de la salive de cheval et des toiles d'araignée. Aujourd'hui, les hommes ont recours au...

Nouvelles variations génétiques liées au cancer de la prostate... ()

Trois groupes indépendants de chercheurs ont découvert de nouvelles variations génétiques associées à une susceptibilité accrue au cancer de la prostate, selon des travaux publiés dimanche en ligne dans Nature Genetics.

Découverte de variations génétiques augmentant le risque d'attaque cérébrale... ()

Une équipe internationale de chercheurs a découvert pour la première fois deux variations génétiques liées à un accroissement du risque d'attaque cérébrale, ouvrant la voie à des traitements qui ciblent les mécanismes moléculaires de cette pathologie, selon une étude publiée mercredi.

Qu'est-ce qu'une femme à risque génétique de cancer du sein ?... ()

Toutes les femmes ne sont pas confrontées à un risque équivalent de cancer du sein. Les cancers du sein sont des processus multifactoriels complexes, parmi lesquels se trouvent des « facteurs » génétiques. Les études de cohortes...

Hypertension artérielle : le poids de naissance, un facteur de risque ?... ()

Les hommes dont le poids de naissance était plus faible que la moyenne présentent un risque légèrement augmenté de pression artérielle élevée, une relation de cause à effet qui ne semble pas liée à des facteurs génétiques ou socioéconomiques, selon une étude suédoise publiée dans la revue Epidemiology.

Des variations génétiques liées à un risque élevé de cancer du poumon... ()

Des variations génétiques dans une même région chromosomique sont liées à un risque de cancer du poumon multiplié de cinq à sept fois chez des personnes avec des antécédents familiaux de cette maladie qu'elles fument ou non, selon une étude parue mardi aux États-Unis.

 Autres actualités


Formation au referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement Google