Actualités Tourisme et voyage > COREE DU NORD - NUCLEAIRE: Pyongyang livre des documents nucléaires aux Etats-Unis















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

COREE DU NORD - NUCLEAIRE: Pyongyang livre des documents nucléaires aux Etats-Unis

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

La Corée du Nord va arrêter son programme nucléaire... ()

Les Etats-Unis et la Corée du Nord ont conclu à Genève un accord, selon lequel Pyongyang va arrêter toutes ses activités nucléaires d'ici la fin de ...

Nucléaire: la Corée du Nord a remis sa déclaration, les Etats-Unis méfiants... ()

La Corée du Nord a remis jeudi à la Chine une déclaration détaillant ses programmes nucléaires, un premier pas vers un abandon de ses ambitions...

Nucléaire nord-coréen : les Etats-Unis réagissent positivement... ()

Séoul - La Corée du Nord a remis à la Chine la déclaration détaillant ses programmes nucléaires, a annoncé Séoul. Par conséquent, la Maison Blanche a annoncée que les Etats-Unis vont démarrer le processus pour lever les sanctions contre la Corée du nord. Ce geste est considéré comme le prélude à une reprise des négociations sur la dénucléarisation de la péninsule. Les Etats-Unis saluent la déclaration nord-coréenne sur ses programmes nucléaires. Les développements qui ont eu lieu (...) - Actualité / swissinfo/Radio Suisse Internationale

Le représentant américain sur la Corée du Nord à Séoul avant Pyongyang... ()

Le représentant spécial des Etats-Unis sur la Corée du Nord Stephen Bosworth s'est entretenu avec des responsables sud-coréens à Séoul lundi, à la veille d'une visite en Corée du Nord.

Fermeture du réacteur de Yongbyon en Corée du Nord : les Etats-Unis s'en félicitent... ()

Le département d'Etat américain, par la voix de son porte-parole Sean McCormack, s'et dit satisfait hier de l'annonce par la Corée du Nord de la fermeture de son réacteur nucléaire de Yongbyon. Les Etats-Unis ont aussi attendre maintenant la vérification et le contrôle de la fermeture du réacteur par l'équipe de l' AIEA (Agence internationale de l'énergie atomique), actuellement sur place en Corée du Nord. Après d'âpres discussions avec la Corée du Sud, les Etats-Unis, la (...) - Actualité

Corée du Nord : fermeture du principal centre nucléaire ?... ()

La Corée du Nord a entamé les préparatifs en vue de la fermeture de son complexe nucléaire de Yongbyon, au nord de la capitale nord-coréenne Pyongyang, a indiqué samedi le négociateur sud-coréen sur le dossier nucléaire, cité par l'agence sud-coréenne...

Nucléaire : La Corée du Sud salue l'accord entre la Corée du Nord et les Etats-Unis... ()

La Corée du Sud salue l'accord conclu entre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et les Etats-Unis pour déclarer et démanteler les programmes d'armes nucléaires avant la fin de 2007, a indiqué lundi le bureau présidentiel.L'accord sur la dénucléarisation entre la RPDC et les Etats- Unis fait partie du processus de paix en cours dans la péninsule coréenne qui s'étendrait au

Nucléaire: la tension monte d'un cran entre Corée du Nord et Etats-Unis... ()

La tension est montée d'un cran entre la Corée du Nord et les Etats-Unis alors que Pyongyang et Washington sont en désaccord sur l'application par le régime communiste de l'accord de dénucléarisation. Le problème nord-coréen n'est finalement pas réglé...

Corée Nord: pas de renforts américains en Corée du Sud... ()

Les Etats-Unis n'ont pas constaté de mouvements de troupes en Corée du Nord et n'ont pas l'intention d'augmenter leurs forces armées en Corée du Sud, a dit vendredi le secrétaire américain à la...

La Corée du Nord a fourni une aide nucléaire militaire à la Syrie, selon la Maison Blanche... ()

La Corée du Nord a aidé la Syrie à construire secrètement un réacteur nucléaire capable de produire du plutonium à des fins militaires jusqu'en...

La Corée du Nord sur la voie du nucléaire?... ()

Les Américains accusent Pyongyang de relancer son programme atomique. Les tractations menées par un émissaire des Etats-Unis autour de la dénucléarisation du pays, tombent à l'eau.

Liste des Etats terroristes: la Corée du Nord doit faire plus... ()

Les Etats-Unis jugent prématuré un retrait de la Corée du Nord de la liste des Etats soutenant le terrorisme tant qu'elle n'a pas fourni une déclaration complète de ses activités nucléaires, a déclaré la Maison Blanche mercredi.

Les diplomates des six pays discutent à Pékin des délais d'arrêt du réacteur en Corée du Nord... ()

PEKIN, 18 juillet - RIA Novosti. Les chefs des délégations aux négociations à six sur le problème nucléaire de la péninsule de Corée se sont rencontrés mercredi à Pékin pour la première fois après une interruption de quatre mois en vue d'élaborer les plans de mise hors service définitive des sites nucléaires de la Corée du Nord qui peuvent être utilisés à des fins militaires. Il s'agit de la deuxième étape de désarmement nucléaire de Pyongyang qu'il est prévu d'achever cette année.

La Corée du Nord retirée de la liste terroriste US... ()

Les Etats-Unis ont retiré samedi la Corée du Nord de la liste des pays soutenant le terrorisme après un accord sur un processus de vérification du programme nucléaire nord-coréen.

La Corée du Nord ou l'échec du « Six-party Talks »... ()

Retour sur les négociations sextipartites La crise nucléaire nord-coréenne éclate en octobre 2002 suite aux déclarations des Etats-Unis accusant les autorités de Pyongyang de poursuivre un programme clandestin de production d'uranium hautement enrichi. En réponse à l'appel au désarmement total de la Corée du Nord lancé par Washington, Pyongyang se retire en janvier 2003 du Traité de non-prolifération nucléaire. L'administration de G.W.Bush refuse alors - démontrant avec l'invasion de l'Iraq en mars 2003, sa détermination à lutter contre l'axe du mal ? à participer à des négociations bilatérales avec le gouvernement de Kim Jong-Il. Voulant éviter l'escalade du conflit, la Chine organise dès août 2003 la première rencontre du Six-Party Talks, table ronde réunissant à Beijing les représentants de la République populaire démocratique de Corée, de la République de Corée, du Japon, des Etats-Unis, de la République populaire de Chine et de la Fédération de Russie. En instituant le Six-Party Talks, Beijing a ainsi signifié au gouvernement américain que la question de l'armement nucléaire nord-coréen ne procède pas unilatéralement des décisions de Washington mais concerne également les Etats voisins. Si les premières rencontres du Six-Party Talks n?ont laissé entrevoir qu'un relatif progrès, le quatrième tour des négociations sextipartites qui s'est tenu pour sa seconde phase du 13 au 19 septembre 2005 a finalement débouché sur une déc...

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google