Actualités Sciences > Pétrole : les cours se calment après un nouveau record à New York















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

Pétrole : les cours se calment après un nouveau record à New York

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

Pétrole : les cours se calment après un nouveau record à New York... ()

Le baril de light sweet crude a grimpé de 1 dollar à New York, à 82,51 dollars juste après la publication de statistiques montrant une chute deux fois plus importante que prévu des réserves de brut aux Etats-Unis. Mais la hausse des réserves de produits distillés a finalement rassuré     

Nouveaux records du pétrole, qui frôle 114 dollars le baril à New York... ()

Le cours du pétrole brut échangé à New York a dépassé mardi 113 dollars le baril pour la première fois, et frôlé les 114, toujours tiré par la baisse du dollar, le maintien d'une prévision de hausse de la demande par l'Opep et des problèmes d'approvisionnement. Le baril de light sweet crude coté à New York a grimpé jusqu'à 113,93 dollars vers 13H30 GMT, effaçant ses précédents sommets atteints... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le pétrole passe la barre des 70 $... ()

Le cours du baril de pétrole brut léger américain (light sweet crude oil) a franchi le seuil de 70 dollars vendredi. Une hausse dûe en grande partie à la publication des statistiques mensuelles de l'emploi aux Etats-Unis. Les suppressions de...

Le pétrole à 138,54 dollars, un bond record !... ()

Les cours du pétrole brut ont enregistré, vendredi à New York, un bond de 10,75 dollars, la hausse la plus importante jamais vue en une seule séance, pour terminer à 138,54 dollars le baril. Au cours de la séance et en un temps record, le baril de light sweet crude pour livraison en juillet a abattu successivement les barres de 137, 138 et 139 dollars, pour inscrire un nouveau record absolu à... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le cours du brut renoue avec le seuil des 96 dollars à New York... ()

Les cours du brut sont repartis à la hausse, hier, atteignant leur plus haut niveau depuis un mois des deux côtés de l'Atlantique, en séance. A la clôture, à New York, le baril de « light sweet crude » de référence pour livraison en février s'échangeait à 95,97 dollars, en hausse de 1,84 dollar par...

Le pétrole atteint 86 dollars le baril à New York... ()

Les cours du pétrole brut ont touché 86 dollars pour la première fois lundi à New York, les tensions à la frontière entre la Turquie et l'Irak renforçant les craintes des opérateurs, déjà inquiets de la précarité de l'offre de brut. Vers 20H15 HB, le baril de light sweet crude pour livraison en novembre prenait 2,24 dollars à 85,93 dollars, après être monté à exactement 86,00 dollars. A Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 1,85 dollar à 82,40 dollars, après avoir encore amélioré son plus haut historique, à 82,54 dollars. (GFR)

Les prix du pétrole refluent à NY après un fort mouvement à la hausse... ()

Les cours du pétrole ont terminé vendredi à New York sur un net repli après avoir connu une soudaine hausse, amorcée en milieu de semaine. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a lâché 1,22 dollar, à 81,66 dollars à la clôture. Alors qu'ils avaient déjà pris plus de deux dollars sur la séance de jeudi, les cours sont montés vendredi jusqu'à 83,76 dollars, à proximité du record historique établi le 20 septembre à 84,10 dollars. Sur l'ensemble de la semaine, le prix du baril à New York est finalement resté stable, car le mouvement de correction du début de semaine a été suivi par un bond à partir de mercredi et finalement un net repli en fin de séance vendredi.

Le baril à 100 dollars, c'est fait !... ()

Les cours du pétrole et de l'or ont inscrit hier de nouveaux records. A New York, le pétrole a atteint pour la première fois de son histoire le cap des 100 dollars le baril, franchissant de quelques cents le record absolu de 99,29 dollars établi au mois de novembre dernier. La hausse des cours du brut s'explique par deux facteurs principaux : l'escalade des violences au Nigeria, premier producteur de brut africain, et la crainte d'une nouvelle chute des réserves américaines de brut.

Le baril de pétrole dépasse les 109 dollars à New York... ()

Le baril de pétrole a dépassé mardi matin pour la première fois le seuil des 109 dollars à New York, et à Londres la barre des 105 dollars. A New York, le light sweet crude pour livraison en avril a inscrit vers 10h30 GMT un nouveau record historique à 109,20 dollars. Au même moment, les cours du Brent se sont propulsés jusqu'à 105,40 dollars, un record également. Vers 11h00 GMT, le baril... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le baril sous les 48 dollars à New York... ()

Les cours du pétrole brut sont repassés sous les 48 dollars le baril lundi matin à New York, suite à des déclarations du président de l'Opep et des liquidations spéculatives. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison rapprochée en juin cédait 77 cents à 47,90 dollars à 15h10 GMT, après avoir glissé jusqu'à 47,60 dollars.

Le pétrole chute après le passage de Gustav, moins dévastateur que prévu... ()

Les prix du pétrole ont chuté de plus de 5 dollars mardi à New York, après le passage de l'ouragan Gustav, moins dévastateur que prévu, dans le golfe du Mexique et le sud des Etats-Unis, et une poussée du dollar face à l'euro. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en octobre a clôturé à 109,71 dollars, en baisse de 5,75 dollars par rapport à... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Pétrole : nouveau record pour le baril de brent à Londres... ()

Le baril de brent de la mer du Nord a enchaîné vendredi les records à Londres, faisant une incursion jusqu'à 81,05 dollars. A New York, en revanche, les cours du pétrole ont finalement terminé sur un net repli. Le baril de « light sweet crude » pour livraison en novembre a lâché 1,22 dollar, à...

Le baril de pétrole dépasse les 80 dollars à Londres pour la première fois... ()

Le baril de pétrole Brent a dépassé jeudi pour la première fois le seuil des 80 dollars, atteignant un nouveau record historique à 80,20 dollars, alors que le marché craint l'arrivée d'une nouvelle tempête tropicale dans la zone de production du Golfe du Mexique.Vers 18H45 GMT, sur l'Intercontinental Exchange de Londres, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en novembre prenait 2,68 dollars à 80,11 dollars, peu après être monté à 80,20 dollars, un record historique.Son précédent record datait du 20 septembre, à 79,94 dollars.Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en novembre a terminé la séance en hausse de 2,58 dollars à 82,88 dollars.A New York, le record historique du brut en séance est de 84,10 dollars.Le Golfe du Mexique est l'une des principales régions productrices de pétrole des Etats-Unis et du Mexique et les investisseurs craignent que le passage d'une tempête n'endommage les infrastructures pétrolières.

Pétrole : le baril de Brent franchit un nouveau record, à 99,68 dollars... ()

Le cours du baril de Brent a touché mardi un nouveau record à 99,68 dollars, tandis que le baril dépassait à nouveau 101 dollars à New York, poussé par les tensions géopolitiques, l'annonce selon laquelle l'Opep aurait réduit son offre avant même sa réunion du 5 mars, et une nouvelle chute du dollar. Vers 17H15 GMT sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour... [[ Pour consulter la suite de l'article et accéder aux compléments d'info en vidéo et aux infographies, cliquez sur le titre ]]

Le baril à 80 dollars? Et pourquoi pas?... ()

Insaisissable pétrole! Les cours, qui avaient chuté ces deux derniers jours, ont rebondi jeudi, une explosion dans une raffinerie texane de BP ravivant les inquiétudes sur l'offre d'essence. A New York, le baril de light sweet crude a repassé la barre des 54 dollars après avoir abandonné 3,65 dollars mardi et mercredi, en raison de ventes massives par les spéculateurs et d'une forte progression des stocks de brut aux Etats-Unis.

 Autres actualités


Formation au referencement
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation au referencement