Actualités Tourisme et voyage > CHATEAUDUN - Les salariés de Telis refusent le plan social - par Intensite le 11.12.2007 : 08:00















Dictionnaire en ligne  
Définitions Sigles Participez !
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
 
Rechercher

Rejoignez-nous sur la page Facebook Dicodunet

CHATEAUDUN - Les salariés de Telis refusent le plan social - par Intensite le 11.12.2007 : 08:00

 Liens sponsorisés

 Actualités

Voici une compilation des sources d'information sur ce sujet :

CHATEAUDUN - Les salariés de Telis refusent le plan social - par Intensite le 11.12.2007 : 08:00... ()

A Châteaudun, tout le personnel de Soflog-Telis a observé un moment de grève hier, contestant ainsi les modalités du plan social présenté par la direction du groupe. Cette grève survient à deux jours d’un comité central d’entreprise au siège du groupe à Asnières demain. Rappelons que Telis cessera ses activités début 2008. Aujourd’hui le plan social prévoit le reclassement de 43 personnes, à Orléans, Tours et Strasbourg, et en région parisienne. Ces mutations, qui selon les salariés s’accompagneraient de perte de salaire, les salariés n’en veulent pas. Les grévistes demandent des mesures d’accompagnement financières complémentaires et une prolongation de leur mutuelle. Les salariés attendent un peu plus de considération de la part de leur direction.

CHATEAUDUN - Plan social chez Soflog-Télis - par Intensite le 26.09.2007 : 08:58... ()

Les conséquences de l’annonce de la fermeture définitive du site de Flextronics à Châteaudun ne se sont pas fait attendre. Comme nous l’évoquions dès la semaine dernière, des réductions d’effectifs sont prévues chez Soflog-Télis, sous-traitant également situé sur le parc d’activités de la Brouaze. Un plan social a été annoncé aux salariés de Télis hier en début d’après-midi. Quarante-sept personnes travaillent dans cette société dont l’activité dépendait à 90% de Flextronics. Le plan social final sera présenté en comité d’entreprise fin octobre-début novembre. Les représentants du personnel veulent obtenir les meilleurs propositions possibles sous peine de mener des actions.

CHATEAUDUN - Poursuite de la grève chez Soflog-Telis - par Intensite le 14.12.2007 : 08:50... ()

A Châteaudun, la situation chez Soflog-Telis est toujours bloquée. Hier matin, les salariés, s’opposant à la direction dans le cadre d’un plan social, en vue d’une fermeture du site, ont décidé de poursuivre la grève entamée depuis lundi.Une première négociation, mercredi avec la direction, s’est soldée par un échec, selon les délégués du personnel. En attendant que les discussions reprennent et aboutissent favorablement pour les salariés, ces derniers ont décidé de bloquer aujourd’hui les entrées d’approvisionnement de Flextronics et les sorties de production destinées à Nortel et Alcatel. C'est-à-dire qu’aucun déchargement et chargemen n’ont lieu, selon David Bouchereau, délégué du personnel, qui est intervenu, ce matin sur notre antenne. La situation pourrait perdurer si les salariés n’obtiennent pas satisfaction. Ecoutez

CHATEAUDUN - Fin de la grève chez Soflog-Télis - par Intensite le 18.12.2007 : 08:02... ()

La tension retombe quelque peu chez Soflog-Télis à Châteaudun. Le personnel a décidé hier de reprendre le travail après une semaine de grève. Il y aurait des avancées dans les négociations avec la direction. La société, dont Flextronics est le principal client, doit fermer au début de l’année 2008. 43 personnes se retrouveront sans travail.

CHATEAUDUN - Débrayage chez Telis - par Intensite le 27.10.2007 : 07:01... ()

Conséquence de la fermeture du site de Flextronics à Châteaudun, l’unité dunoise de la société Télis, spécialisée en logistique, a observé jeudi deux heures de débrayage. C’est une façon de lancer un avertissement envers la direction avant la mise en place d’un plan de licenciement qui devrait concerner 43 salariés. Ce premier avertissement pourrait en appeler d’autres.

CHATEAUDUN - Fermeture programmée de Télis le 31 mars - par Intensite le 05.02.2008 : 08:03... ()

La fermeture de Flextronics et ses conséquences : la société de logistique Télis fermera ses portes le 31 mars prochain. Quarante et une personnes se retrouveront sans emploi. La direction et les syndicats représentant le personnel se sont retrouvés à plusieurs reprises ces dernières semaines pour régler les détails du plan social. Les propositions de la direction sur les primes de licenciement et les indemnités ont été acceptées. Des indemnités de mobilité à l’intérieur du groupe ont été réévaluées. Les premières lettres de licenciements doivent arriver chez les intéressés le 25 février. Flextronics était le principal client de Télis.

 Autres actualités


Formation referencement Google
Formation au référencement par les spécialistes en référencement de Ranking Metrics : conférence le matin, atelier pratique l'après-midi.

Formation referencement Google